Brunchs

You are currently browsing the archive for the Brunchs category.

Ingrédients
Pour 3 bocaux :
1,2 kg de coings
400g de sucre
100 ml d’eau

Préparation
Laver, éplucher et épépiner les coings. Les couper en cubes. Les mettre à cuire avec le sucre et 100 ml d’eau dans un poêlon en cuivre ou un faitout. Laisser mijoter une demi-heure en touillant de temps à autres. Laver soigneusement les pots et les stériliser 20 minutes dans l’eau bouillante. Les essuyer soigneusement. Verser la confiture encore chaude dedans. Refermer le couvercle et retourner les pots. Les laisser ainsi retournés une nuit avant de les ranger.

Je me suis tellement régalée des brochettes que la mère de Daphné avait préparé l’autre jour à l’occasion d’une fête, que j’ai voulu essayer d’en refaire. Encore une recette simplissime et efficace comme je les aime. Le résultat est délicieux et on peut envisager un grand nombre de variation sur ce principe de brochette marinée.

Ingrédients
Pour 12 brochettes :
Une douzaine de crevettes
4 figues
12 tomates cerises
un pamplemousse (j’aurais bien vu de la mangue aussi)
le jus d’un citron
2 cs de sauce soja
2 cs d’huile
une pincée de gingembre
une pincée de coriandre

Préparation
Laver les tomates cerises, éplucher les crevettes et les couper en deux, laver et couper les figues en 4 quartiers, éplucher et débiter le pamplemousse en cubes. Enfiler sur chaque pique à brochette une tomate ceriste, un morceau de crevette, un quart de figue, un autre morceau de crevette puis le morceau de pamplemousse. Mettre à mariner au réfrigérateur pendant moins une demi-journée, en retournant les brochettes au bout de quelques heures pour qu’elles s’imprègnent uniformément, dans un mélange de jus de citron, huile, sauce soja et épices.

Ingrédients
300g de pain rassis
un litre de lait
4 œufs
160g de sucre
100g de noisettes en poudre
1 ou 2 cs de rhum
600g de mirabelles (ou autres prunes)
une noix de beurre.

Préparation
Couper le pain en petits morceaux. Le mélanger avec le lait, les œufs, le rhum, les noisettes et 100g de sucre. Laisser tremper une demi-heure. Pendant ce temps, laver, dénoyauter et couper en deux les mirabelles. Ajouter environ 200g de mirabelles au pudding. Préparer un caramel dans le fond d’un moule de 24cm de diamètre à bords hauts, avec 50g de sucre et la noix de beurre. Verser la préparation à base de pain par dessus puis disposer sur le dessus le restant des mirabelles. Saupoudrer d’une cuillerée à soupe de sucre. Recouvrir de papier aluminium et enfourner une heure à 200°.

Des biscuits que je prépare souvent  car ils sont rapides à faire en grande quantité. Parfait pour le goûter de fin d’année.

Ingrédients
Pour une vingtaine de cookies :
200 g de cassonade
100 g de beurre
200 g de farine
un sachet de levure chimique
une bonne pincée de mélange pour pain d’épice ou de cannelle
un œuf
une grosse poignée de raisins blonds
75 g de noix grossièrement concassées

Préparation
Travailler  le beurre  et la cassonnade. Ajouter l’œuf  et battre au fouet puis la farine, les épices et la levure. Travailler ensuite la pâte avec les mains. Incorporer les noix  et les raisins. Continuer de pétrir jusqu’à former une boule homogène. Faire des boules de la taille d’une prune et les disposer en quinconce sur une plaque de four. Enfourner une douzaine de minutes dans le four préchauffé à 200°.

110609Chutney

Ingrédients
pour un pot de 400ml :
2 mangues mûres
1 pomme ou 2 abricots
une poignée de raisins blonds
50 g de sucre
75 ml de vinaigre de cidre
une étoile de badiane
quelques clous de girofle
une pointe de gingembre râpé
une cc de purée de piment
une cc de cannelle
une cc de curry

Préparation
Laver et couper les fruits en dès. Mettre dans un poêlon avec le sucre, le vinaigre, les raisins secs et les épices puis mettre à chauffer à feu moyen, en remuant de temps en temps, jusqu’à obtention d’une confiture dense. Laisser refroidir avant de consommer.

110411CrouteCannelle

Une recette vraiment facile que je faisais souvent quand j’étais jeune.

Ingrédients
Pour 8 croûtes :
8 tranches de pain
une grosse pomme
100 g de beurre
100 g de cassonade
une cc de cannelle

Préparation
Mélanger le beurre légèrement ramolli à température ambiante (surtout pas fondu) avec la cassonade et la cannelle.  En tartiner le de pain. Couper la pommes en fines tranches et les répartir sur le dessus. Enfourner 10 à 15 minutes à 200°. Servir chaud.

110405Cookies

Ingrédients
Pour une vingtaine de biscuits :
200 g de cassonade
(pas de sucre sinon la consistance qui fait le charme de ces cookies ne sera pas au rendez-vous)
1 cs de cannelle
250 g de farine
un sachet de levure chimique
un œuf
125 g de beurre
50 g de pépites de chocolat
75 g de pépites de nougatine

Préparation
Mélanger la farine, la cassonade, la levure et la cannelle. Ajouter l’œuf et le beurre fondu. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Incorporer les pépites de chocolat et de nougatine. Faire des boules de la taille d’une reine claude et les disposer en quinconce en les espaçant suffisamment pour que la pâte puisse s’étaler.

Cuisson
Enfourner dans le four préchauffé à 210°, une douzaine de minutes environ, c’est à dire, en fonction de votre four, entre 10 et 15 minutes mais jamais plus. Les cookies ne doivent pas avoir l’air complètement cuits au sortir du four mais doivent être légèrement craquelés. Les laisser tiédir sur une grille. Ils se mangent aussi bien tièdes qu’une fois refroidis.

Conservation
On peut les conserver dans une boite en métal. On peut également les préparer à l’avance et réfrigérer les boules de pâtes crue (pas le pâton entier) pour les conserver quelques jours et les faire cuire au fur et à mesure des besoins. Pour une raison que je ne saurais expliquer, au sortir du réfrigérateur, le temps de cuisson reste exactement le même qu’avec la pâte non réfrigérée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Plutôt qu’une recette, il s’agit plutôt d’un procédé. On peut varier à l’infini les combinaisons qui composent  le muësli. C’est ce qui lui donne sa personnalité et détermine son coût.  Il est possible de confectionner un bon muësli maison à partir de 4 € du kilo (en privilégiant la quantité de flocons d’avoine et en choisissant des ingrédients peu onéreux) mais si on utilise beaucoup de produits luxueux, on peut grimper à 15 € pour la même quantité. Toutefois, ça reste intéressant, que ce soit en terme de prix ou de goût, par rapport aux muëslis industriels qui sont pour la plupart pingres en ingrédients savoureux tandis qu’ils contiennent souvent beaucoup de cochonneries (sirop de glucose-fructose, graisses hydrogénées), d’autant plus que c’est facile et rapide à faire soi-même.

Ingrédients
Flocons d’avoine
Oléagineux réduits en poudre (par exemple amande, noisette ou noix de coco)
Mélange de noix (par exemple noisettes, amandes, noix de pécan, pistaches, noix de coco, noix du brésil)  et/ou de graines (courge, tournesol, sésame, lin, pignons, etc.)
Miel (on peut réduire la quantité de miel en utilisant pour partie du sucre ou de la cassonade, on peut également remplacer le miel par un autres ingrédient pourvu qu’il ait une consistance qui permette d’agglutiner les pépites, comme par exemple de la mélasse, de la pâte de datte, du sirop d’érable, etc.)
Fruits secs (abricots, figues, dattes, bananes, pommes, poires, pêches, pruneaux, raisins, cranberries, cerises, fraises, kiwis, mangues, ananas, etc.)
On peut également utiliser des pépites ou des copeaux de différents chocolats, parfumer avec des épices (cannelle, mélange pour pain d’épice…) ou des essences (vanille, café, etc.)
Dans les muëslis que je prépare, les matières grasses sont apportées par les oléagineux mais il est possible de les remplacer tout ou partiellement par un peu de matière grasse végétale.

110315Muesli1

Préparation
Dans un grand saladier, mélanger les flocons d’avoine avec le miel ou autre ingrédient sucrant, les graines et les oléagineux dans des proportions telles qu’en travaillant le mélange, il s’agglomère en pépites. Enfourner à 200° sur une plaque et laisser cuire une vingtaine de minutes environ en surveillant bien la cuisson. Brasser et retourner régulièrement les pépites, surtout sur les bords (toutes les 5 minutes environ) afin qu’elles soient dorées sans brûler. Laisser complètement refroidir puis ajouter éventuellement les fruits secs et/ou le chocolat. Transvaser le muësli dans un bocal en verre pour le conserver.

110315Muesli2

Le muësli aux fruits montré sur les photographies contient 250 g de flocons d’avoine, 125 g d’amandes en poudre, 100 g de miel, 75 g de noisettes et 50 g d’amandes grossièrement concassées, 30 g de graines de courges, 20 g de graines de tournesol, 150 g de fruits secs mélangés (cerises, cranberries, ananas, kiwi, pommes et abricots). C’est donc un mélange assez riche, qui revient à environ 10 € du kilo.

110315Muesli3

Celui au chocolat est moins cher, environ 7 € le kilo. Il contient 250 g de flocons d’avoine, 150g de noisettes (la moitié réduite en poudre et l’autre moitié concassée), 100g de miel, quelques gouttes d’essence de café, 50 g de copeaux de chocolat et 50 g de copeaux de noix de coco.
Pour 5,50 € du kilo, on peut confectionner un muësli à la pâte de datte avec 350 g de flocons d’avoine, 125 g d’amandes en poudre, 150 g de pâte de datte, 75 g de miel, 25 g de sucre,
50 g de raisins secs, 50 g de figues sèches, 50 g d’abricots secs et 25 g de pistaches.
Pour 4 € du kilo, on peut confectionner un muësli économique avec 400 g de flocons d’avoine, 100 g de miel, 60 g de noisettes concassées et 140 g de raisins secs.

110218Matefaim

Une recette que je fais depuis très longtemps, entre la crêpe et l’omelette sucrée. Très facile à réaliser, elle constitue un petit déjeuner ou un goûter festif et nourrissant. Elle peut également permettre d’improviser un dessert à condition que ce soit à la suite d’un repas léger car le matefaim ne porte pas son nom pour rien.

Ingrédients
Pour 4/5 personnes :
250g de mascarpone
4 œufs
une pincée de sel
un citron non traité
50g de sucre
100 g de farine
une noix de beurre pour la cuisson
sucre glace pour la finition

Préparation
Travailler le mascarpone, les jaunes d’œufs, le sucre, la farine, le zeste râpé et le jus du citron. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement. Mettre le beurre à fondre dans une grande poêle. Si on a qu’une petite, il vaut mieux faire cuire en deux fois. Lorsque le beurre est très chaud, verser l’appareil dans la poêle et l’étaler sur une épaisseur de 2/3 centimètres. Procéder un peu comme pour la cuisson d’une omelette : laisser très brièvement le fond prendre puis faire des fentes avec la spatule pour faire couler la pâte crue sous les parties saisies, au centre et sur les bords, en veillant bien à ne pas laisser brûler. Lorsque la pâte n’est plus du tout liquide, retourner le matefaim, délicatement mais d’un geste sûr, pour ne pas le briser. Attention, c’est plus difficile que pour  une crêpe dont le matefaim n’a pas la souplesse : mieux vaut utiliser une grande spatule. Laisser très légèrement dorer l’autre face puis plier en deux, là encore comme une omelette. Diviser en quartiers, saupoudrer de sucre glace et servir chaud.

110109TartinesGoudaCumin

Pas vraiment une recette, juste ma tartine préférée, en ce moment, lorsque nous prenons le brunch du dimanche, désormais ritualisé.

Ingrédients
Pour une tartine :
une tranche de pumpernickel
un peu de fromage frais
2/3 tranches fines de gouda au cumin
une tranche de braisi fumé ou de viande des grisons
un cornichon
quelques germes de radis

Préparation
Étaler un peu de fromage frais sur le pain. Débiter de très fines tranches de gouda au cumin avec une pelle à fromage et les poser par dessus. Surmonter d’une tranche de braisi (viande de bœuf séchée du Jura), d’un cornichon coupé en deux dans la longueur et de germes de radis.

« Older entries § Newer entries »