Profitez-en, après celui là c'est fini

Campagne anti-pub à la gare Saint-Lazare

novembre 26th, 2012 Posted in Brève, Écrans et pouvoir, stationspotting

Samedi dernier, les « anti-pub » se sont déchaînés sur les panneaux Numériflash à la gare Saint-Lazare1. Je passais par là le jour suivant, et j’ai pu remarquer que rares étaient les écrans du niveau supérieur à avoir été épargnés. En constatant le résultat, je suppose que les militants barbouilleurs étaient très nombreux.

En cherchant des articles sur le sujet, je ne trouve rien, ou plutôt, tous les articles disponibles parlent de la condamnation, mardi dernier, à des peines de prison avec sursis et à de lourdes amendes de trois « casseurs » de panneaux publicitaires. Est-ce que les actions spectaculaires de ce genre sont devenues si fréquentes qu’elles ne méritent plus une ligne dans la presse, ou bien est-ce qu’on évite de donner des idées aux graffiteurs en mal de grandes causes à défendre2 ?

Au niveau inférieur de la gare, je me suis fait accoster par une femme en panique, qui avait un train à prendre et qui me demandait où se trouvait la gare, car rien de ce qui l’entourait ne ressemblait à l’idée qu’elle s’en faisait :  « parce que là on est dans un espèce de centre commercial… ».
Je n’ai pas osé faire son portrait ou la filmer en lui demandant de me répéter ses propos candides mais je le regrette.

J’ai mis d’autres photographies sur FlickR. On pourra par ailleurs lire quelques anciens articles consacrés à la gare Saint-Lazare ou aux les panneaux Numériflash : La nouvelle Gare Saint-Lazare ; La nouvelle gare Saint-Lazare (complément) ; Bris de verre ; Néo-luddisme ; Publicité animée ; Ordinateur raciste.

  1. Les panneaux Numériflash appartiennent à Metrobus, filiale de Publicis qui dispose du monopole de l’affichage publicitaire dans le métro et dans les gares. Ces écrans de près d’un mètre quatre vingt de hauteur diffusent des publicités animées et sont équipés de caméras capables de filmer les passants et de vérifier en « temps réel » l’impact des campagnes. On ignore si ces caméras sont utilisés ou non. []
  2. La dernière fois que j’ai écrit sur les panneaux vandalisés, quelqu’un qui se disait journaliste pour France 24 m’a contacté pour que je l’introduise dans le « milieu » des personnes qui maltraitent les écrans Numériflash, mais quand je lui ai dit que je n’avais personne de ce genre dans mon entourage, l’échange a tourné court. J’ai toujours imaginé qu’il s’agissait d’un policier ou assimilé. Paranoïaque ? []
  1. 22 Responses to “Campagne anti-pub à la gare Saint-Lazare”

  2. By Shadows44 on Nov 27, 2012

    Ailleurs, on découvre quelques stratégies publicitaires pour les nouveaux écrans :
    – Gare de Lyon, il y a plusieurs groupes de 4 écrans côte à côte. Souvent ils diffusent quatre fois la même pub, ce qui n’est pas sans évoquer les vieux spots TV Juvamine ; mais j’ai récemment vu une publicité unique s’étaler sur les quatre écrans « fusionnés », donnant ainsi une seule publicité animée de 4 ou 5 mètres de large.

    – Lors de la sortie du jeu COD : Black Ops 2, à La Défense un couloir entier (20m de long voire plus) était retapissé de pub : les quelques écrans étaient entourés d’affiches collées sur les murs. Je me demande d’ailleurs s’il y a une limite règlementaire/légale aux dimensions des affichages publicitaires dans le réseau RATP/SNCF ?

  3. By Jean-no on Nov 27, 2012

    @Shadow44 : à l’entrée du métro à Saint-Lazare il y a justement une batterie de quatre écrans synchronisés, et derrière eux, une pub géante plastifiée tapissée sur la longueur du mur. D’un point de vue écologique, l’ensemble doit relever du gâchis total, entre le papier plastifié sans doute non recyclable et les écrans qui consomment des dizaines de kilowatt/heure chacun.

  4. By Ardalia on Nov 27, 2012

    Le nettoyage des affiches/écrans publicitaires coûte très cher au publicistes. C’est bête, hein ?

  5. By Jean-no on Nov 27, 2012

    @Ardalia : je parie que le nettoyage et la sécurité des panneaux échoient à Réseaux ferrés de France, c’est à dire à l’État.

  6. By PCH on Nov 27, 2012

    non, mais les gens sont intéressés par ce type de travail -je ne connais pas bien la gare saint lazare (enfin si mais j’y vais jamais sauf pour chercher des gens qui viennent de normandie, t’as qu’à voir) mais c’est vrai que parfois on se demande vraiment pourquoi les trains arrivent encore dans un centre commercial centre de vie si joli et si bien achalandé…) (j’aime beaucoup, mais beaucoup, la note number 2) (hein)

  7. By Goulwen on Nov 27, 2012

    Toutes les semaines, je peste contre la logique des escalators dont le nombre est inversé par rapport au sens du traffic. J’imagine que c’est pour forcer les gens à parcourir la galerie marchande à la recherche d’un escalator moins bondé mais en ce qui me concerne mais me donne vraiment pas envie de m’arrêter dans ses boutiques. Je n’ai pas l’impression que les autres voyageurs semblent plus intéressés, d’autant que la plupart doivent passer tous les jours. On se bouscule pour s’entasser sur l’unique escalator montant en maugréant. Du coup, je reste sceptique sur l’effet de ces dispositifs, au moins au niveau conscient et immédiat (ça nous conditionne peut être sur le long terme et ça nous habitue à accepter ce genre de choses)

  8. By Jean-no on Nov 27, 2012

    @Goulwen : la disposition fantaisiste des escalators est à se pendre. Et dès qu’il y en a un qui est en panne, on est contraint à des détours impossibles. Sur l’effet, malheureusement, la publicité a compris depuis longtemps que son rôle n’était pas de convaincre et d’informer, mais bien d’occuper l’espace mental, parce que le jour où tu cherches un nom de lessive, un jeu à acheter, une marque de voiture, ton premier réflexe sera de penser une des marques que l’on t’a fait entrer dans le crâne à coup de matraquage publicitaire, aussi sûrement que, quand je me trouve dans une messe pour un enterrement, mes mais font le signe de croix au moment opportun alors même que je suis athée et anti-religieux : j’ai été, malgré moi, conditionné. Irriter est stresser les gens, par ailleurs, stimule plus leur mémoire que de s’adresser à leur intelligence. Si on y réfléchit dans ces termes, la démarche des « déboulonneurs » est assez légitime, quoi que l’on pense de la méthode employée.

  9. By Goulwen on Nov 27, 2012

    @Jean-no: on peut aussi monter les escalators à pied, d’ailleurs, j’aime bien quand il y en a un en panne, au moins, il y en a un de libre !

  10. By marion on Nov 27, 2012

    Bravo aux déboulonneurs,

    Cette belle gare est défigurée par tous ces panneaux publicitaires et ces enseignes de la grande distribution. C’est une honte. Travailler, produire, consommer, c’est l’unique horizon de l’espèce humaine dans le monde capitaliste. Je vomis sur ce monde. Réveillez-vous et sortez du cauchemar.
    Un déboulonneur de province.

  11. By Vincent on Nov 27, 2012

    > On ignore si ces caméras sont utilisés ou non.

    Pourquoi ne pas simplement coller sur les deux emplacements des caméra un adhésif de couleur vive + texte expliquant aux passants leur signification?

    > J’ai toujours imaginé qu’il s’agissait d’un policier ou assimilé. Paranoïaque ?

    C’est tout à fait plausible. Il y a bien des policiers qui se mélangent aux manifestants pour surveiller voire provoquer des débordements, justifiant ainsi l’assaut.

    https://www.google.fr/search?q=policiers+infiltr%C3%A9s+manifestation

  12. By DeProfundisMorpionibus on Nov 27, 2012

    Quel est la citation de R, Vaneigem taguée sur l’écran de gauche?

    D’avance merci.

  13. By Jean-no on Nov 27, 2012

    @DeProfundisMorpionibus : la citation est : « on n’a plus l’âge du cœur ou de la peau mais celui de ce que l’on achète »

  14. By Blemiglute on Nov 27, 2012

    J’ai récémment vu dans cette vidéo de Greenpeace
    http://www.youtube.com/watch?v=54h6uG-8Od0
    qu’un seul de ces panneaux consomme autant d’énergie en une année que 2 familles…

  15. By Sandrine on Nov 27, 2012

    « Est-ce que les actions spectaculaires de ce genre sont devenues si fréquentes qu’elles ne méritent plus une ligne dans la presse, ou bien est-ce qu’on évite de donner des idées aux graffiteurs en mal de grandes causes à défendre  »

    C’est peut-être délicat pour la presse, en grande partie financée par la publicité, de relayer ce genre d’événements pas très positifs pour leurs annonceurs? (je n’en sais rien en fait, c’est une hypothèse)

    Sinon j’avais regardé une émission qu’Arrêt sur Images a consacré au sujet des publicités dans l’espace public (réservé aux abonnés, certes, mais garanti sans pub pour le coup!). On y apprenait entre autre qu’il était plus facile pour les publicitaires que pour les chercheurs de faire des mesures et des études sur le comportement des gens. En effet les publicitaires ne demandent pas l’autorisation des passants lorsqu’ils les filment pour identifier leur âge, sexe, et leurs réactions face aux images, etc, alors qu’un neurologue doit obtenir toute une série d’autorisations assez contraignantes et avoir le consentement des personnes sur lesquelles ils effectuent leurs tests.
    On pourra lire également sur ce sujet la tribune publiée par un certain nombre de chercheurs, très critiques envers ces écrans qu’on nous impose : Le Monde – La publicité peut avoir des effets nocifs sur la société

  16. By Didier on Nov 28, 2012

    Le mutisme médiatique et l’intimidation juridique sont des armes testées avec succès contre les graffeurs à la fin des années 90. Elles ont été largement diffusées depuis.

    La pub est un trop gros gâteau pour que la SNCF, Publicis, Decaux et consorts lâchent le morceau. C’est ce qu’on appelle du développement durable.

    Au fait, combien consomme un de ces super-écrans publicitaires?

  17. By carole de Lille on Nov 28, 2012

    je trouve ça pas mal du tout et ça m’énerve régulièrement de voir les gares devenir des lieux publicitaires ! En effet , rigolo la remarque de la personne . A Lille, j’accepte les pubs sur les musées ou la région dans la gare mais les panneaux géants et toutes les pubs diverses sont une honte et m’agressent les yeux et l’esprit. J’ai souvent envie de déboulonner aussi sans oser le faire. Au niveau planétaire , ce sont des milliards qui sont dépensés pour la pub et ensuite , on nous parle d’austérité et d’économies d’énergie ! Foutaises! Vive les déboulonneurs!

  18. By DM on Nov 29, 2012

    Il m’arrive régulièrement, dans les terminaux d’aéroports, de chercher le chemin vers les avions au milieu des boutiques de duty-free.

    @Jean-No: « des dizaines de kilowatt/heure chacun »

    Pardonne-moi cette remarque, mais il me semble que tu parles de choses que tu ne comprends pas.

    Le kilowatt/heure (kilowatts divisé par des heures) ça n’existe pas (enfin, on peut le concevoir mais je ne vois pas à quelle grandeur physique cela correspondrait).

    Le kWh (kilowatt-heure, kilowatt multiplié par des heures) est une unité d’énergie. C’est l’énergie consommée pendant une heure par un appareil de puissance 1000W. Ça n’a pas de sens de parler de la consommation d’une installation en termes d’énergie sans préciser la période de temps considérée : sur un jour? un mois? un an?

    Je serais d’ailleurs curieux de voir une étude ou un article *sérieux* sur la consommation électrique des panneaux publicitaires.

  19. By Jean-no on Nov 29, 2012

    @DM : Ce n’est pas que je ne comprends pas, c’est que je ne retiens pas ces histoires d’unités électriques. Greenpeace prétend qu’un panneau consomme comme deux foyers, mais il est difficile de savoir ce que ça signifie, puisque tout dépend aussi de ce qu’on appelle un foyer.

  20. By triton on Déc 1, 2012

    je suis très frappé par ce qui a résulté de dix ans de travaux. C’est un temple de la consommation futile, avec peu de boutiques utiles en dépannage au passant. Il s’agit surtout de ralentir le débit des passagers en les faisant passer par le chas d’aiguille des escalators, qui sont là presque pour les faire sortir à regret de cette galerie commerciale.

  21. By Jean-no on Déc 1, 2012

    @triton : c’est vraiment le sentiment que ça donne en tout cas. Cf. cet article de l’époque de la réouverture.

  22. By Tom on Déc 5, 2012

    @Jean-no : pour la consommation des écrans, on pourra se référer à cette étude qui parle spécifiquement des écrans du métro parisien :
    http://antipub.org/spip.php?article197

  23. By RedCat on Nov 6, 2014

    Je passe quotidiennement par la gare Saint Lazare et chaque fois que je vois ces écrans publicitaire je suis révoltée. Je pense à leur destruction régulièrement.
    On se croirait dans retour vers le futur…

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.

Warning: Undefined variable $user_ID in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/themes/blue-box-01/comments.php on line 118