Profitez-en, après celui là c'est fini

Comme si on était mort

mai 4th, 2013 Posted in Après-cours, Brève, Interactivité

Aujourd’hui, une étudiante me montrait son projet, une série d’animations que l’on peut appeler depuis des pictogrammes, sur un écran d’iPhone. Ces animations portent sur tous les aspects de la vie courante, par exemple se laver ou manger.
Elle m’a dit une chose étonnante sur le rapport entre la vie et le téléphone mobile :

« ne pas avoir de portable, c’est comme si on était mort ».

Elle a eu l’air stupéfait quand je lui ai dit que je n’avais pas d’ustensile de ce genre moi-même. Malgré cela, j’imagine que je comprends ce qu’elle veut dire : moi, c’est de ne pas avoir Internet qui peut me donner l’impression de ne plus faire partie des vivants. Belle illustration de l’empire que peuvent avoir sur nous des technologies qui n’existaient pas au moment où nous sommes nés mais qui nous semblent aussi vitales à présent que l’air que nous respirons.

  1. 12 Responses to “Comme si on était mort”

  2. By Jean-Michel on Mai 4, 2013

    Nous avons du croiser la même personne (qui était atterrée après la perte de mon mobile) qui n’envisageait pas ‘mentalement’ que j’envisage d’en racheter un.

  3. By Emeline on Mai 4, 2013

    Bonne question.
    J’ai passé deux semaines sans téléphone récemment, et tout le monde semblait penser que ça relevait de l’exploit surhumain. J’aurais beaucoup plus de mal à me passer d’internet. Et surtout, tout le monde sait que je suis plus facilement joignable sur twitter/fb/mail que par téléphone.

    Mais j’aime assez l’idée d’être une morte-vivante, donc ça n’est pas très grave :D.

  4. By Rose on Mai 4, 2013

    Bonjour,
    J’ai 39 ans, je suis maman, je suis en reprise d’études (je ne suis donc pas joignable quand je suis à l’université), j’ai des responsabilités extra-professionnelles, je n’ai jamais eu de portable et n’en veux toujours pas et j’ai une vie sociale très équilibrée.
    J’ai juste besoin d’être autrement organisée, de consulter mes messages sur mon téléphone fixe dès que je rentre à la maison et d’y répondre sans faute.
    et ne pas avoir cet objet qui nécessite d’être joignable à tout moment et n’importe où me donne un sentiment de liberté ………

  5. By Aymeric on Mai 4, 2013

    Je suis sûr que, chez ceux qui la prononcent, cette expression – imagée et exagérée, certes – ne résiste pas à l’évocation de vacances déconnectées.

    Sauf à ce qu’ils considèrent qu’être coupé des « vivants » distants (càd de ses contacts et sources d’information) équivaut à ne plus être « vivant ».

    Voilà, sinon, perso j’ai un portable (sans internet), mais l’objet n’implique pas que je doive être joignable à tout moment et n’importe où.
    Je peux l’être, quand je le décide. Sinon je consulte également ma messagerie a posteriori.

  6. By Jérôme on Mai 4, 2013

    Cela doit faire dix ans maintenant que je n’ai plus de téléphone portable. Mes proches s’inquiètent quand je pars en voyage ou même parfois en ballade (s’il t’arrive quelque chose…) ou encore quand je prends le train (et s’il y a du retard ?), j’arrive toujours à m’en sortir.

    Professionnellement (développeur freelance) certains clients n’arrivent pas à se faire à cette idée et cela peut même se transformer en reproche vis-à-vis de mon métier (pourtant je ne travaille pas dans la communication). Je répond alors que je travaille de nuit et généralement on me laisse alors tranquille (tant que je fais bien le boulot).

    Le plus drôle est que je possède en réalité plusieurs smartphones mais sans abonnements, juste pour attrapé un wifi afin de travailler sur certains projets web. Je connais donc assez bien l’objet mais ne souhaite pas en faire un compagnon quotidien.

    Le problème est que je commence à percevoir des situations nécessitants d’avoir ce type d’appareillage afin de pouvoir utiliser un service. Par exemple la réception d’un code de confidentialité sur son mobile afin de pouvoir réaliser un paiement. Je crois me souvenir que tu as déjà évoquer cela, Jean-No, comme une forme de discrimination et c’est un peu flippant car je crains, faisant partie d’une minorité d’individus, que ma voix ne soit pas beaucoup entendue si jamais je venais à protester contre ce genre de pratique.

  7. By Jean-no on Mai 4, 2013

    @Jérôme : oui oui, j’avais parlé de ça parce qu’effectivement je suis tombé sur un cas de service auquel on ne me laissait pas souscrire sans téléphone (un hébergement web). J’ai fini, d’ailleurs, par donner le numéro d’un ami. Et je pense que ce genre de cas a des chances de se multiplier.

  8. By Jérôme on Mai 4, 2013

    @Jean-no
    Et pas n’importe qui puisqu’il devait s’agir d’OVH.
    Pour ce genre de service je crains les répliques du type « tu es administrateur d’un serveur dédié et tu n’as pas de portable, allo non mais allô quoi ».

  9. By Jean-no on Mai 4, 2013

    @Jérôme : Après vérification, il s’agissait d’Online/Dedibox (Free), mais ce serait pareil avec OVH il me semble. Mais mon compte OVH est ancien donc on ne m’a pas demandé ça.

  10. By jyrille on Mai 4, 2013

    De la même façon, j’ai un portable, complètement hors d’âge (plus de trois ans !) et pas très smartphone même si je peux aller sur le web. Je me sers d’une appli pour le sport et c’est tout. Par contre j’ai beaucoup de mal à me passer d’internet et d’un pc, ne serait-ce que pour gérer mon lecteur mp3.

    En vacances je déconnecte complètement et ça fait du bien. Je nourris cependant un sentiment de vieillesse et d’incompréhension face au monde encore plus vifs quand je me rends compte à quel point je ne saisis pas tout des nouvelles technologies et des habitudes prises par un grand nombre de personnes, entre FaceBook et Twitter et les vidéos et photos directement prises depuis ledit smartphone… Le pire, c’est que ce genre d’outils arrive aussi au boulot (je teste des applications informatiques)…

  11. By Jean-no on Mai 4, 2013

    @jyrille : et à présent, chez les jeunes, Facebook est déprécié au profit d’outils sociaux pour Smartphone dont je n’ai aucune idée – je sais juste qu’ils existent -, et qui leur plaisent car ils y sont moins facilement fliqués par leurs anciens. Tout ça va vite, c’est sûr, et les jeunes adultes pensent parfois que l’ordinateur individuel, Internet et le téléphone mobile existent depuis bien plus longtemps que ce n’est le cas en réalité.

  12. By jyrille on Mai 4, 2013

    Je ne savais pas pour les réseaux sociaux dédiés aux smartphones… Je suis d’accord avec le reste, et je suis effaré de lire certaines choses telles que « le DVD est archaïque ». Le DVD n’a pas quinze ans et il est considéré comme archaïque, c’est très inquiétant non ? Il va falloir que j’essaie de regarder un Blu-ray bientôt.

  13. By Roy on Mai 5, 2013

    @Jyrille: je dirais même que le Blue-ray est démodé, maintenant c’est la VOD. ;)

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.

Warning: Undefined variable $user_ID in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/themes/blue-box-01/comments.php on line 118