Du 23/02 au 1/03 2013

130301DiversSemaine09 Ci-dessus : soupe de légumes au cresson (3), fondants au chocolat, gâteau de semoule aux amandes (4), carottes râpées et quiche lorraine. Mais aussi : cookies chocolat nougatine, boudin blanc aux pommes et sauce aux airelles, poule au pot, sucre vanillé (1), ragoût de roussette à la tomate (2), pain perdu salé (5), soupe de topinambours à la crème (6)… Le marché, les préparatifs, les menus et les recettes :

LE MARCHÉ

130225courses Fruits  : pommes, pamplemousse, oranges maltaises, citrons, kiwis, mangues, bananes, ananas. Légumes  : cresson, chou rouge, endives, poireaux, carottes blanches, panais, chou rave, navet, boule d’or, rutabaga, topinambours, oignons, ail. Poissonnerie: roussette. Charcuterie : choucroute garnie avec diverses saucisses (fumée,  cumin, Morteau, Lyon pistaché) et petit salé, boudin blanc au jus de truffe, poitrine fumée, pancetta, coppa, saucisson sec. Crèmerie : gouda au cumin, chistera, œufs, crème.

PRÉPARATIFS DU WEEK-END

Grosse flemme : pas de préparatifs particuliers en dehors des repas et de deux fournées de cookies. J’aurais peut-être dû faire l’effort parce qu’après (et je le savais), la semaine étant banalisée au lycée à cause des bacs blancs, les enfants ont déjeuné presque tous les jours à la maison tandis que j’ai dû me passer de four jusqu’au vendredi (temps de neige = jours rouges EDF). Ah si, j’ai quand même fait une dernière chose, ce week-end, qui ne prend que quelques secondes mais permet de substantielles économies :  j’ai refait du sucre vanillé (1). *Les plats préparés à l’avance sont marqués d’une astérisque. Les notes numérotée renvoient au recettes et astuces données en fin d’article. Toutes les explications sur l’organisation des repas sont dans l’index des menus.

AU MENU

À tartiner : gouda au cumin, cornichons, légumes croquants aigres-doux*, pancetta, coppa, saucisson sec, confiture de framboise, confiture de kakis, miel. Desserts et petits déjeuners : cookies chocolat nougatine, gâteaux de semoule aux amandes (4), yaourts de brebis, yaourt grecs, fruits frais. SAMEDI Déjeuner : choucroute garnie Dîner : ragoût de roussette à la tomate (2) DIMANCHE Brunch : fondants au chocolat Dîner : boudin blanc aux pommes et sauce aux airelles LUNDI Déjeuner : soupe de légumes au cresson (3) Dîner : pâtes au pesto et mascarpone, salade mâche, trévise et chou rouge MARDI Déjeuner : omelette à la poitrine fumée et endives en salade Dîner : soupe de poissons (La Belle-Iloise) et pains perdus salés (5) MERCREDI Déjeuner : soupe de topinambours à la crème (6) Dîner :chili végétarien JEUDI Déjeuner : poule au pot (7) en soupe Dîner : curry de pommes de terre, salade de chou rouge aux noix VENDREDI Déjeuner : quiche lorraine et carottes râpées Dîner : poule au pot (7) avec du riz et une sauce poulette

RECETTES ET ASTUCES

(1) Sucre vanillé : un truc tellement simple et économique qu’il est dommage de s’en passer. Enfermer dans un bocal du sucre (éviter le sucre complet, trop parfumé, ou la cassonade, trop grossière : leur préférer le sucre de canne blond ou même du simple sucre blanc) et une gousse de vanille coupée en deux. Laisser quelques jours avant d’utiliser. On peut renflouer le bocal en sucre au fur et à mesure en secouant pour mélanger le sucre non parfumé au reste… Lorsque la gousse commence à être moins parfumée, on peut en rajouter une nouvelle sans pour autant enlever l’ancienne. De temps en temps, lorsqu’on arrive au bout (plus de sucre, gousses brisées, desséchées et plus vraiment parfumées), on repart à zéro. Voilà, c’est vraiment peu d’effort et ça évite l’achat de ces ruineux petits sachets de sucre vanillé. (2) Ragoût de roussette à la tomate : 1 kg de roussette, 1 bouteille de vin blanc, 800g de tomates en conserve (entières ou concassées), 1 kg de pommes de terre, 2 gros oignons, sel, poivre et aromates. Faire revenir les oignons et la roussette débitée en gros tronçons. Mouiller avec le vin blanc et la tomate. Ajouter les pommes de terre coupées en quartiers. Laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes en surveillant la cuisson et en rajoutant un peu d’eau si nécessaire. (3) Soupe de légumes au cresson : un oignon, 4 pommes de terre, un morceau de céleri rave, un demi panais, deux bottes de cresson. Faire revenir dans du beurre l’oignon et le poireau émincés. Rajouter les pommes de terre, le céleri et le panais coupés en petits morceaux et faire dorer. Rajouter enfin le cresson dont on a enlevé les grosses tiges et qu’on a grossièrement ciselé. Faire revenir puis couvrir d’eau et laisser sur feu moyen jusqu’à ce que les légumes soient cuits. Mixer avec de la crème fraiche, du poivre, du sel et de la muscade. 130225Divers (4) Gâteaux de semoule aux amandes : un dessert sans chichi, ultra rapide à préparer et vraiment délicieux. Faire chauffer un litre de lait dans une casserole, lorsqu’il frémit, lui ajouter un mélange de 150g de semoule de blé fine, 150g de sucre, 125g d’amandes en poudre, deux poignées de raisins secs. Touiller au fouet jusqu’à ce que le mélange ait bien épaissi. Ajouter sur la fin un bouchon de rhum et quelques gouttes d’essence d’amande amère (facultatif). Transvaser dans des moules individuels ou des ramequins. On peut les manger tiède, froids ou réchauffés au bain marie. (5) Pain perdu salé : pour accompagner une soupe de poisson — mon luxe les soirs où je m’y prends vraiment trop tard pour cuisiner quoi que ce soit : ouvrir une bonne soupe en conserve de la Belle-Iloise — alors que je ne pouvais pas utiliser mon four pour cause de jour rouge et qu’il ne me restait que des tranches de pain pas tout à fait assez sèches pour être transformées en croûtons à la poêle, je les ai passé dans un mélange de lait et d’œuf battu assaisonné avec sel et muscade puis sautées dans du beurre comme du pain perdu. C’était très bien. (6) Soupe de topinambours à la crème : un kilo de topinambours, un morceau de céleri rave et une belle pommes de terre. Couper menu les légumes et faire cuire dans de l’eau salée (écumer en cours de cuisson). Lorsque les légumes sont cuits, mixer avec l’eau de cuisson et de la crème. Poivrer généreusement. (7) Poule au pot : j’avais prévu de faire rôtir au four un poulet avec des légumes mais les jours rouges s’enchaînant, j’ai fini par faire cuire mon poulet au  pot avec poireaux, carottes et carottes blanches, chou-rave, navet nouveau, panais, rutabaga et betterave jaune. Nous l’avons mangé le mercredi midi en soupe et le vendredi soir avec du riz et une sauce poulette. Il m’est resté du bouillon avec quelques légumes. Revenir aux préparatifs Revenir au menu INDEX DES RECETTES