Profitez-en, après celui là c'est fini

Le téléviseur rusé

février 13th, 2016 Posted in Écrans et pouvoir, Parano

L’avenir immédiat des objets se lit dans les brevets que déposent les géants du numérique, autant que dans les contrats d’utilisation que ceux-ci produisent, lesquels servent à esquiver par avance les procès du futur, et à dégager de leurs responsabilités les auteurs de technologies dont la puissance peut aboutir à des catastrophes à grande échelle.

videodrome_1

Les conditions d’utilisation de la SmartTV1 de Samsung, débusquées par The Daily Beast, semblent à peine croyables, puisqu’elles expliquent que ce téléviseur « intelligent » peut transcrire les paroles dont il est l’auditeur avant d’en transmettre le contenu à Samsung ou à ses partenaires, et qu’il est par conséquent prudent d’éviter d’avoir en sa présence des conversations d’une teneur personnelle ou sensible :

You can control your SmartTV, and use many of its features, with voice commands.

If you enable Voice Recognition, you can interact with your Smart TV using your voice. To provide you the Voice Recognition feature, some voice commands may be transmitted (along with information about your device, including device identifiers) to a third-party service that converts speech to text or to the extent necessary to provide the Voice Recognition features to you.

In addition, Samsung may collect and your device may capture voice commands and associated texts so that we can provide you with Voice Recognition features and evaluate and improve the features.

Please be aware that if your spoken words include personal or other sensitive information, that information will be among the data captured and transmitted to a third party through your use of Voice Recognition.

…En avertissant l’utilisateur qu’il doit faire attention à ce qu’il dit en présence de son téléviseur, Samsung se couvre juridiquement, mais nous fait entrer dans un monde nouveau où nos objets familiers peuvent constituer des menaces, semblables à la porte du réfrigérateur de Joe Chip2, qui menace son propriétaire de le traîner en justice, comme les écrans publicitaires du Minority Report de Spielberg3 qui reconnaissent John Anderton dans l’espace public (d’abord pour lui vendre des choses, et plus tard, lorsqu’il est fugitif, pour le dénoncer), et enfin, comme le Télescreen du roman 1984, par George Orwell, un écran imposé à chacun qui diffuse de la propagande en boucle tout en surveillant ce que font et disent les membres du foyer.

videodrome_2

Cela rappelle le brevet déposé il y a trois ans par Microsoft pour sa Kinect nouvelle génération, qui permet au capteur de la Xbox One de dénombrer les spectateurs d’un programme diffusé sur le téléviseur, afin de vérifier qu’ils en ont tous le droit, et de les facturer si ce n’est pas le cas.
Comme le couple Kinect-Xbox One, la SmartTV de Samsung est censée être reliée en permanence à Internet. Une nouvelle version de la licence d’utilisation de la SmartTV a été publiée, avec un texte légèrement moins anxiogène, qui indique que les commandes vocales dites au téléviseur ne seront transmises au géant électronique coréen et à ses partenaires que si l’usager le veut bien. Il est spécifié que la désactivation de la commande vocale est possible, mais aboutit à perdre certaines fonctionnalités de l’appareil : c’est à prendre ou à laisser, et le consommateur est seul responsable de ce qui peut arriver.

(illustrations : photogrammes extraits de Videodrome (1983), par David Cronenberg)

  1. La SmartTV est un téléviseur aux capacités étendues, qui est reliée en permanence au réseau Internet, et est capable d’identifier les voix, les gestes, les visages et leurs expressions,… []
  2. Dans le roman Ubik, par Philip K. Dick. []
  3. Minority Report est une nouvelle de Philip K. Dick, mais le détail des écrans publicitaires « intelligents » n’est présent que dans le film de Spielberg. []
  1. One Response to “Le téléviseur rusé”

  2. By Voldemort, Lord on Fév 13, 2016

    « a third-party service that converts speech to text », j’imagine que cela peut être un sous-traitant indien qui fait de la transcription de fichiers audio…

    Et comme, selon les langues à transcrire, ces boîtes peuvent faire réaliser le travail à des locuteurs natifs via des plate-formes de freelance pour trois francs six sous…

    Au final vos conversations à la maison sont juste écoutées par de parfaits étrangers, mais bon… « ils me connaissent pas et ils sont à l’autre bout du monde » (perdu), « je n’ai rien à me reprocher » (patience)…

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.

Warning: Undefined variable $user_ID in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/themes/blue-box-01/comments.php on line 118