Profitez-en, après celui là c'est fini

Infaillible

juin 8th, 2008 Posted in Interactivité, Vintage

Le 4 novembre 1952, alors que le public a à peine entendu parler de l’existence des ordinateurs (qu’on appelle depuis quelques années « Radio Brains » – cerveaux à lampes), le network CBS révèle que la victoire de l’élection présidentielle par Dwight Eisenhower avait été prédite par un ordinateur de modèle UNIVAC 1 – le tout premier ordinateur commercial américain.
Ce résultat était si surprenant que CBS, pourtant commanditaire de l’analyse des sondages, n’en avait finalement pas publié le résultat avant la fin de l’élection. L’analyse statistique venait d’entrer dans une nouvelle ère, avec des réponses rapportées aux milieux socio-culturels d’appartenance et basés sur des échantillons représentatifs. Mais du point de vue du public, l’ordinateur devenait subitement une machine ésotérique, un oracle électronique à la réputation d’infaillibilité. Les explications telles que « l’ordinateur ne peut pas se tromper » (il ne fait que traiter les informations qu’on lui a fourni selon la procédure qu’on lui impose) ont accentué le malentendu.

Magic Robot, fabriqué pendant trois décennies par la société J & L Randall Ltd sous la marque Merit depuis la fin des années 1950 est un jeu éducatif astucieux composé de cartons présentant des questions et des réponses. Un robot en plastique placé sur un socle métallique signale la réponse correcte aux questions qu’on lui soumet… Il ne peut pas se tromper puisque c’est un robot !
La boite photographiée ci-dessus date de 1962.

En 1955, avec sa nouvelle Franchise (Le votant), Isaac Asimov pousse le principe des échantillons jusqu’à l’absurde, en imaginant une élection présidentielle de 2008 où un seul homme, censément représentatif de l’opinion de ses concitoyens, est sélectionné par l’ordinateur Multivac pour donner son avis sur les orientations que doit connaître le pays. L’enjeu de l’élection au sein de cette « démocratie électronique » n’est donc plus un programme politique, mais le suspense qui précède l’annonce de l’électeur choisi.

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.