Profitez-en, après celui là c'est fini

Processing : le code informatique comme outil de création

février 4th, 2011 Posted in Lecture, Personnel, Processing

On m’avait bien prévenu : l’odeur du tout premier livre que l’on publie, tout juste sorti des presses de l’imprimeur, est incomparable. On ne m’avait en revanche pas dit que ça ne fonctionnait pas lorsque l’on est un peu enrhumé et que l’impression date d’une semaine.

Cependant, je ne boude pas ma joie, je viens de recevoir le livre Processing, le code informatique comme outil de création, par Jean-Michel Géridan et Jean-Noël Lafargue. J’ai enfin quelque chose à répondre à tous ceux qui me demandent « quand est-ce qu’il sort ? ». Voilà, le livre existe, il sort aujourd’hui, je ne sais pas s’il est déjà présent dans les rayons des librairies, mais ça ne devrait pas tarder.

Une formidable aventure

J’aurais pu recevoir mes exemplaires d’auteur hier mais le livreur ne s’est vraisemblablement pas donné la peine de sonner et s’est contenté de laisser un avis de passage signalant que le colis était trop volumineux pour être laissé dans la boite-aux-lettres.
J’ai donc dû aller au bureau de poste, muni de l’avis de non-livraison, pour récupérer le colis. Une fois chez moi, je l’ouvre : le carton, malgré son poids important, est absolument vide !

En fait il y avait un double fond.
En le soulevant, je découvre cinq exemplaires tous beaux, tous neufs. Fin de la palpitante odyssée du colis.

Le projet

Ce qui a motivé la réalisation de ce livre, c’est, tout d’abord, le constat qu’il n’existait aucun ouvrage francophone consacré à la programmation en langage Processing, pourtant extrêmement répandu, notamment au sein des écoles supérieures d’art, dans les domaines des arts numériques et du graphisme — particulièrement du graphisme d’information. Je pense même que le caractère généraliste (image 2D/3D, son,…) de Processing en fait même un outil très adapté aux représentations scientifiques et aux simulations visuelles de tout ordre.

À l’heure où sort ce livre, il n’est plus le premier ouvrage en langue française, mais le troisième, puisqu’il a été précédé par le manuel libre édité sur la plate-forme flossmanuals et rédigé notamment par Douglas Edric Stanley, Lionel Tardy ou Julien Gachadoat, puis par le luxueux Design Génératif, sorti chez Pyramid il y a quelques semaines. Cette concurrence est plutôt stimulante car les trois ouvrages sont bien différents mais leur existence témoigne d’un besoin.

Notre livre se veut à la fois modeste et ambitieux, ce qui apparaît à mon avis dès qu’on le prend en mains : il n’est pas très grand (22 x 16 x 2 cm), mais, contrairement à 99% des ouvrages consacrés à des langages de programmation, il est relié / cousu, et non bêtement boché / collé. La maquette, due à Jean-Michel, est soignée et graphiquement cohérente, ce qui là aussi éloigne ce livre de l’habituel manuel de programmation.
Immodestement sans doute, nous voulions que ce livre soit à la fois utile, maniable, pratique, complet, mais qu’il fasse aussi partie de ces livres que l’on veut conserver. Il faut dire que le langage Processing se prête particulièrement à cela puisqu’il est suffisamment bien pensé pour que chaque nouvelle version n’annule pas les précédentes, contrairement, par exemple, au langage ActionScript de Flash.
Nous ne remercieront jamais assez Patricia Moncorgé, directrice de ce projet, et Amandine Sueur, qui l’a épaulée, d’avoir accepté de nous suivre dans nos désirs plutôt inhabituels pour l’énorme usine à ouvrages pédagogique qu’est Pearson.

Le livre fait 300 pages, il explique Processing de manière progressive et plutôt complète puisque la quasi-totalité des fonctions de ce langage sont détaillées par des exemples. L’idée était que ce livre puisse satisfaire des débutants tout en étant un ouvrage de référence que les programmeurs confirmés conserveront à côté d’eux.
Certaines notions qui ne sont pas particulières à Processing, comme la trigonométrie1 ou la programmation orientée objet, par exemple, sont aussi expliquées.
Plusieurs librairies externes à Processing sont abordées, telles que les librairies vidéo, minim, pdf, network, ou encore la librairie Arduino, qui permet d’interfacer Processing avec des dispositifs physiques tels que des capteurs, des servo-moteurs, etc.

Des compléments, des exemples et les inévitables erratums que nous suggéreront nos lecteurs seront progressivement publiés sur le site If Design Else Art.

  1. Non non, ne fuyez pas en lisant ce mot, c’est très bien, la trigonométrie []
  1. 29 Responses to “Processing : le code informatique comme outil de création”

  2. By Sylvie on Fév 4, 2011

    Bravo,

    Vivement que la mention « Bientôt disponible » disparaisse sur Amazon ;)

  3. By ben on Fév 4, 2011

    C’est pas iFartElseDesign.com ;¬)

  4. By Jean-no on Fév 4, 2011

    @Sylvie : effectivement. Enfin heureusement il y a l’image de couverture, au début elle n’y était pas.
    @Ben : hum

  5. By sylvette on Fév 4, 2011

    Ha ben bravo alors, dis donc. je suis très impressionnée même si je n’y comprends rien.

  6. By Jean-no on Fév 4, 2011

    @sylvette : merci

  7. By Elmette brown on Fév 4, 2011

    J’ai envie de dire… non, j’ai envie de voir, toucher, sentir… :)

  8. By david t on Fév 4, 2011

    bravo jean-no!

  9. By Christophe D. on Fév 5, 2011

    Bravo ;-)

  10. By Natacha on Fév 5, 2011

    Pourquoi faudrait-il fuir lorsqu’on entend « trigonométrie » ? C’est plutôt « programmation orientée objet » qui me fait fuir, moi.

  11. By Jean-no on Fév 5, 2011

    @Natacha : la trigonométrie fait souvent peur car pour beaucoup de gens, ce mot rappelle de mauvais souvenirs du collège, tandis que pour la plupart, « orienté objet » n’évoque pas grand chose.

  12. By Stéphane Deschamps on Fév 5, 2011

    Cela dit, je ne me fais plus de souci avec les colis, de nos jours tout est tracé : ce sont des colis fichés.

    (voilà voilà, en tout cas bravo)

  13. By Jean-no on Fév 5, 2011

    @Stéphane : Des colifichets ?

  14. By Emmanuel on Fév 6, 2011

    ça tombe bien je voulais me mettre à processing ^^

  15. By jyrille on Fév 6, 2011

    Félicitations !

  16. By Malla pinnsvin on Fév 6, 2011

    Félicitations! 3OO pages, je n’ose pas imaginer le travail. La couverture est très belle. J’aurais plaisir à le feuilleter en tant que livre d’art, je pense… voir plus, si c’est un livre progressif? Merci d’avoir donné la signification du mot « processing » dès la couverture!

  17. By Jean-no on Fév 6, 2011

    @Malla : c’est un livre progressif, mon pari est qu’on peut vraiment partir de zéro. La force de Processing c’est qu’il n’y a pas une mise en oeuvre trop complexe, on écrit une ligne, et paf, on voit ce que ça donne. Dans les autres systèmes il y a trop de pré-requis, il faut savoir où mettre le code, connaître tout un tas de préalables… Avec processing, en écrivant point(10,10);, on dessine un point à la position (10, 10). Et voilà.
    Je vous ai réservé un exemplaire.

  18. By solnce on Fév 6, 2011

    En dehors de ses applications visuelles évidentes, est-il possible d’utiliser processing comme langage de simulation (en l’occurrence de processus évolutifs) ?

    Félicitation pour le livre, c’est un bien bel ouvrage.

  19. By Jean-no on Fév 7, 2011

    @solnce : c’est un langage très orienté graphisme, mais malgré tout généraliste, donc oui, c’est adapté.
    Cf. quelques exemples (toujours visuels) de processus génératifs d’intérêt divers sur OpenProcessing.

  20. By emoc on Fév 9, 2011

    Bravo! Je me suis empressé de l’ajouter à notre liste de ressources pour processing : http://codelab.fr/39

    Et la trigonométrie, c’est très chouette, on peut s’en servir pour construire des pyramides et pour plein d’autres choses amusantes.

  21. By Quentin B on Fév 10, 2011

    Très complet et compréhensif. J’apprécie particulièrement le format qui permet un transport facile (marre de me coltiner des livres-parpaing dans mon sac).

  22. By ben on Fév 12, 2011

    pas mal la distribution, j’en ai acheté un sur Amiens :)

  23. By Jean-no on Fév 12, 2011

    @ben : tu l’as trouvé où ? Je me rappelle d’une grosse librairie à Amiens, vers l’hôtel de ville… Me rappelle plus le nom.

  24. By ben on Fév 13, 2011

    chez Martelle (rayon informatique) — rien vu à la fn*c !

  25. By Jean-no on Fév 13, 2011

    @beb : Martelle ! Voilà le nom que j’essayais de me rappeler. Chaque ville de province a sa librairie historique indépendante… Privat dans le sud, La Galerne au Havre, La Hune à Paris… Faut soutenir, tous ne survivent pas. Le Furet du Nord appartient à Hachette, maintenant, par exemple.

  26. By ben on Fév 15, 2011

    Sauf que l’ambiance entre la direction et les employés semble rendre les vendeurs de mauvaise humeur et que les livres sont 5% plus chers qu’à la fn*c via la fameuse carte fn*c ou prix verts. Pour les étudiants ou les profs, martelle fait aussi 5% mais pour les autres…

  27. By Daidy on Mar 10, 2011

    Ca fait un moment qu’il me fait de l’oeil, je viens de le commander !

  28. By tth on Mar 12, 2011

    Voilà, ça fait une semaine que j’ai ce livre sous les yeux, et c’est un régal, aussi bien dans la forme (taille, typographie, reliure) que sur le fond : très didactique, bon rythme de progression, exemples bien conçus; que du régal, un grand merci.

    Ceci dit, pour la prochaine édition, j’aurais un souhait : développer un peu plus les possibilitées d’interfaçage avec le monde extérieur, probablement par l’écriture de code Java. Je pense en particulier aux manettes de jeu et aux interfaces MIDI/ALSA.

  29. By Jean-no on Mar 13, 2011

    @tth : Merci de ces compliments !
    Bien sûr, on n’a pas pu partir dans tous les sens et tout développer, surtout qu’on ne connaît pas nécessairement toutes les interfaces (pour ma part, je ne suis pas musicien, déjà, et la dernière fois que j’ai travaillé sur une installation avec une manette de jeu, Processing n’existait pas !). Mais on y travaille, peut-être pas pour une prochaine édition (mais peut-être un nouveau livre ?), on fait beaucoup d’essais et de recherches autour des connexions avec toutes sortes d’interfaces du monde extérieur.
    Il y a un bon livre en anglais, Programming Interactivity par Joshua Noble, qui fournit des pistes dans ce genre de domaine. C’est un livre très ambitieux qui traite à la fois Processing, Arduino et OpenFrameWorks.

  1. 1 Trackback(s)

  2. Avr 19, 2011: Processing, un livre | Webdrama

  3. Warning: Undefined variable $thiscomment in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/themes/blue-box-01/comments.php on line 91

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.

Warning: Undefined variable $user_ID in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/themes/blue-box-01/comments.php on line 118