Stop-motion

You are currently browsing the archive for the Stop-motion category.

Ray Harryhausen, né en 1920, est un célèbre auteur d’effets spéciaux cinématographiques actif entre les années 1940 et les années 1980. Impressionné par les trucages du premier King Kong (1933), il réalise, adolescent, des animations de dinosaures en pâte à modeler. Pendant la guerre, il collabore avec le producteur George Pal (producteur de films de science-fiction tels que La Guerre des mondes et La machine à explorer le temps) puis devient l’assistant de George O’Brien, l’auteur des effets spéciaux de King Kong.

On lui doit entre autres, comme réalisateur ou comme producteur : Le Septième voyage de Sinbad (1958), Les Voyages de Gulliver (1960), L’Île mystérieuse (1961), Jason et les Argonautes (1963), Les Premiers hommes dans la lune (1964), Un million d’années avant J.C. (1966), La Vallée de Gwangi (1969), Le Voyage fantastique de Sinbad (1974), Sinbad et l’œil du tigre (1977) et enfin, Le Choc des Titans (1981).

Si artisanaux qu’ils soient, les effets visuels de Ray Harryhausen sont extrêmement soignés (animation, mise en scène, éclairage, intégration des figurines dans les scènes filmées) et ont une puissance poétique certaine qui fait de leur auteur reste une légende vivante dans son domaine.

Le making-of du nouveau générique de l’édition spéciale de Canal+

Edition Spéciale Making Of from soulgrafix on Vimeo.

I own you, pour Wax Tailor par Romain Chassaing. Joli travail où l’idée forte (papier/carton) est malheureusement ruinée par l’obligation de montrer la tête du chanteur, Charlie Winston. Le narcissisme des musiciens et la manière dont ce mauvais penchant est encouragé par les maisons de disques est sans doute la première cause de médiocrité des vidéo-clips. On peut retenir la leçon de Michel Gondry qui, ne montre jamais un artiste dans un clip si cela ne se justifie pas par le concept qu’il a trouvé.

A short film directed by Tomas Mankovsky

Grindin, animation en stop-motion par Rogier van der Zwaag pour Nobody Beats The Drum.

Le making-of :

Adobe Photoshop Cook from Lait Noir on Vimeo.

Le dirigeable volé est un des rares films de Karel Zeman (1910 – 1989) qui soient diffusés en DVD en France.
Le récit est inspiré de Deux ans de vacances, de Jules Verne.
Zeman a plusieurs fois utilisé les œuvres de Jules Verne comme prétexte à ses films, mais il a aussi adapté Les aventures du Baron Munchausen ou encore celles de Simbad le marin.

Dirigeablevole

Zeman a notamment inspiré Terry Gilliam, qui a fait de nombreux clins d’œil au « Méliès tchèque », comme on le surnomme souvent, dans son propre Baron Munchausen. De nombreux détails redondants du travail de Zeman se retrouvent dans les animations de jeunesse de Gilliam : les dirigeables, les éléments découpés dans des gravures du XIXe siècle, les uniformes prussiens, les machines diverses et variées.
Les films de Zeman se caractérisent par une grande liberté technique : stop motion, dessin animé, montage, cinéma « live » tourné pour ressembler à de la gravure, etc. L’ensemble est soumis à un traitement colorimétrique que n’oserait pas Jean-Pierre Jeunet.

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

« Older entries