Powers of ten

Charles and Ray Eames, 1977

Ce film nous emmène de l’infiniment grand à l’infiniment petit par le biais de simples fondus enchainés entre des photographies ou des représentations graphiques (en dehors de la séquence filmée du début). Le film est cadencé par les puissances de 10 et on pourrait imaginer aujourd’hui d’utiliser celles-ci comme unité de navigation pour proposer une interprétation interactive de ce projet.

Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *