Panel Syndicate : des ebooks BD à prix libre

Si vous lisez un peu de comics, vous aurez sans doute entendu parler de Brian K Vaughan, scénariste de Y, the Last Man, Ex Machina ou plus récemment Saga. Il a également travaillé sur des séries télé telles que Lost ou Under the Dome.

En 2013, il crée avec le dessinateur espagnol Marcos Martin et le coloriste Mutsa Vincente la série The Private Eye, qui sera diffusée sur le site Panel Syndicate via le modèle économique du pay-what-you-want : les lecteurs fixent eux-même le prix pour lequel ils peuvent télécharger les comics (au format cbr, cbz ou pdf, sans DRM), avec un minimum de 0,00 dollars pour les radins.

 

(c) Marcos Martin, Brian K Vaughan, Mutsa Vicente

(c) Marcos Martin, Brian K Vaughan

 

L’histoire de The Private Eye se passe en 2076, 60 ans après l’explosion du cloud, et la disparition d’internet après que les petits secrets de chaque utilisateur aient été exposés à la vue de tous. Dans un monde où chacun garde jalousement sa vie privée au point de porter des masques en public, la police et la presse ne font plus qu’un et un paparazzi / détective privé gagne sa vie en marge de la loi jusqu’au jour où une de ses clientes est assassinée…

En 2015, The Private Eye a a remporté un Eisner Award dans la catégorie « best digital comic » avant d’être publié sous forme d’un gros bouquin par Image comics, tout en restant disponible au format numérique sur Panel Syndicate.

Parallèlement, Panel Syndicate publie aussi Universe! d’Albert Monteys, une série d’histoires de science-fiction, indépendantes, mais connectées entre elles.

(c) Albert Monteys

(c) Albert Monteys

Enfin, Brian K Vaughan, Marcos Martin et Mutsa Vincente viennent de lancer une nouvelle série sur Panel Syndicate : Barrier. Quand la propriétaire d’un ranch proche de la frontière mexicaine retrouve son bétail mutilé, doit-elle chercher les coupables parmi les immigrants de passage ou s’agit-il d’une autre sorte d’aliens ?

(c) Marcos Martin, Brian K Vaughan, Mutsa Vicente

(c) Marcos Martin, Brian K Vaughan

Trois séries, donc, totalisant 468 pages de comics que vous pouvez lire au prix que vous choisissez, voire même gratuitement. Moi, j’appelle ça une bonne affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.