Charlotte à l’ananas

En ce moment, je songe souvent au moment où ma fille ainée prendra son indépendance et je cherche à lui transmettre les recettes que j’affectionnais lorsque je me suis moi même installée et que je n’avais, pour cuisiner, qu’une plaque électrique et très peu d’ustensiles.

Ingrédients

24 biscuits à la cuillère
1 ananas frais et 100ml de jus d’ananas
ou une boite d’ananas conservé dans son jus
(pas dans du sirop de sucre)
1 cuillérée à soupe de rhum
pour la crème pâtissière :
1 oeuf entier
3 jaunes d’oeufs
3 cuillérées à soupe de fécule de maïs
60g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
500ml de lait

Préparation
Dans une casserole, mélanger la fécule de maïs et le sucre. Ajouter les oeufs en fouettant puis délayer avec la totalité du lait. Mettre à feu doux en remuant sans cesse pour que la crème n’attache pas. Petit à petit, elle va épaissir. La retirer du feu lorsqu’elle est à ébulition. La mettre à refroidir sur un bord de fenêtre.
Mettre le jus d’ananas et le rhum dans une assiette à soupe. Tremper les biscuits à la cuillère dans ce mélange et tapisser le fond puis les bords d’un moule à charlotte à fond amovible ou d’un petit saladier qu’on aura chemisé avec du papier sulfurisé pour faciliter le démoulage. Mettre ensuite une couche de crème pâtissière. Recouvrir avec de l’ananas coupé en dés puis une nouvelle couche de biscuits (pour celle-ci, on peut éventuellement utiliser les morceaux de biscuits qui dépasseraient du moule). Recouvrir à nouveau de crème pâtissière et d’ananas. Terminer par une couche de biscuits à la cuillère. Tasser la charlotte avec une assiette et la mettre au frais pendant au moins 4h. Démouler pour servir. On peut la décorer avec le reste de l’ananas et éventuellement de la crème chantilly.

Crêpes



Ingrédients

250g de farine
une pincée de sel
20g de sucre vanillé
3 oeufs
25g de beurre fondu
2 cs de rhum
500ml de lait

Préparation
Mettre la farine, le sel et le sucre vanillé dans un saladier. Faire un puit. Y mettre le beurre fondu, les oeufs et un peu de lait. Battre doucement avec un fouet pour commencer à incorporer la farine sans faire de grumeaux. Mouiller progressivement avec le lait. Parfumer avec le rhum. Dans la mesure du possible, laisser reposer une heure.
Vérifier la consistance de la pâte : lorsqu’on l’a fait couler, elle doit avoir l’aspect d’un ruban. Si elle est trop épaisse, rajouter une rasade de lait. Si elle est trop fluide, la laisser reposer encore.
Mettre une grosse noix de beurre dans un bol avec un pinceau en silicone. Laisser ce bol à proximité de la poêle qui servira à faire cuire les crêpes : ainsi, le beurre restera mou. Enduire une poêle d’un peu de beurre et mettre à chauffer jusqu’à ce qu’il commence à fumer. Verser alors une petite louche de pâte à crêpe. Baisser le feu et laisser cuire jusqu’à ce que la pâte ait pris et que des bulles apparaissent à la surface. Retourner alors la crêpe et laisser cuire quelques instants. Réserver dans un plat qu’on laisser à proximité de la poêle et qu’on recouvre d’une assiette pour garder la chaleur. Passer un coup de pinceau beurré dans le fond de la poêle et enchainer avec la crêpe suivante. Procéder de la même manière jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de pâte. Si la pâte épaissi encore durant le temps où on fait cuire les crêpes, lui ajouter un peu de lait.
Servir avec différentes garnitures : de la cassonade, du sirop d’érable, de la crème de marron, du caramel au beurre salé, de la chantilly et différentes sortes de confitures.