Du 8 au 14/12 2012


Warning: Undefined array key "ssba_bar_buttons" in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/plugins/simple-share-buttons-adder/php/class-buttons.php on line 602

Warning: Undefined array key "ssba_bar_buttons" in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/plugins/simple-share-buttons-adder/php/class-buttons.php on line 602

Warning: Undefined array key "ssba_bar_buttons" in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/plugins/simple-share-buttons-adder/php/class-buttons.php on line 602

Warning: Undefined array key "ssba_bar_buttons" in /home/aoun6729/hyperbate.fr/wp-content/plugins/simple-share-buttons-adder/php/class-buttons.php on line 602

121214Semaine50Divers

Ci-dessus : des cartons remplis de gâteaux pour une vente de Noël  linzer augen, fers à cheval, shorbread et carrot cakes, tartine de guacamole au poivron (3), tarte semi-feuilletée poire, chèvre et noix (7) et salade, bruti ma buoni.
Mais aussi : poule au pot, soupe chinoise express (1), bricks au poulet et citron confit (4), sablés bicolores, Tartines de foie gras (2), gâteau de pommes à la poêle (5), pâte semi-feuilletée express (7)
Tous les préparatifs, les menus et les recettes :

PRÉPARATIFS DU WEEK-END

Je n’ai pas fait grand chose ce week-end qui a surtout été occupé par la vente de Noël organisée par l’adorable Sandrine qui proposait ses créations textiles (j’ai  fait le plein de jolis cadeaux de Noël) et avait invité ma belle sœur à présenter ses boites de recettes aimantées dont je vous avais déjà parlé sur ce blog. L’idée était que je propose certaines de mes recettes reprises dans la boite « Desserts de fête » : linzer augen, fers à cheval et shorbread (confectionnés la semaine précédente) et carrot cakes en portions individuelles. J’ai également refait un gâteau au chocolat pour l’anniversaire entre copains de mon fils et pour le reste, je me suis contentée de mettre sur le feu une poule au pot (avec, en plus des légumes communément utilisés, navet boule d’or, carotte blanche, panais, rutabaga, chou-rave et betterave jaune) dont mon mari a surveillé la cuisson pendant que je filais à la vente de Noël. Pour conserver les restes de poule au pot (sur la base desquels on peut faire plusieurs repas dans la semaine), je commence par dépecer entièrement la poule : je jette les petits os, je donne la peau et les cartilages mous aux chats, je découpe toute les chairs en lamelles que je conserve séparément du bouillon filtré d’une part et des légumes dans un fond de bouillon de l’autre. Ne me reste qu’à utiliser les uns et/ou les autres en fonction de mes besoins. On peut faire la même chose avec le pot au feu.

121209PouleauPot

*Les plats préparés à l’avance sont marqués d’une astérisque. Les notes numérotée renvoient au recettes et astuces données en fin d’article. Toutes les explications sur l’organisation des repas sont dans l’index des menus.

AU MENU

Les fruits de la semaine : clémentines, poires, pommes, bananes, pamplemousses, litchies.
À tartiner : Mont d’or, Cantal, Saint Nectaire fermier, cornichons, conserve de légumes croquants*, confiture de prunes et poire, confiture de figues au porto*.
Biscuits de l’Avant : bruti ma buoni, sablés bicolores.

SAMEDI
Déjeuner
: soupe chinoise express (1), rouleaux de printemps et beignets de cuisses de grenouille (traiteur vietnamien)
Dîner : tartines de foie gras sur une gaufre au miel avec une réduction de banyuls (2), purée de marrons, pommes au four.

DIMANCHE
Brunch
: carrot cake*
Dîner : poule au pot*

LUNDI
Déjeuner : tartines de guacamole au poivron (3)
Dîner : bricks au poulet et citron confit (4) et salade

MARDI
Déjeuner : le reste des bricks et une salade
Dîner : poule au riz (à partir de ma poule au pot*)

MERCREDI
Déjeuner : soupe patate douce et fenouil* (reste de la semaine précédente), gâteau de pommes à la poêle (5)
Dîner : dahl de lentilles corail

JEUDI
Déjeuner : Riz sauté (6)
Dîner : Restes de poule au pot avec des petites pâtes cuites dans le bouillon

VENDREDI
Déjeuner : tarte semi-feuilletée poire, chèvre et noix (7), pousses d’épinard et betterave crue en vinaigrette
Dîner : café-concert dans le foyer du théâtre pour écouter Naphets et Meudja (traduction : mon beau-frère et son copain d’enfance).

RECETTES ET ASTUCES

(1) Soupe chinoise express : avec des lamelles de carottes, des pousses d’épinards, des feuilles de céleri, des germes de soja, des noix de cajou, un mélange 5 épices, de la sauce soja, du vermicelle de riz et des raviolis vapeur aux crevettes.

(2) Tartine de foie gras : on pourrait croire à une répétition générale avant Noël mais il n’en est rien… C’est juste que je manquais de temps pour faire le dîner et comme j’avais acheté un peu de foie gras pas cher, je l’ai accommodé comme je le fais souvent depuis qu’on m’a donné l’idée lors d’un dîner dont j’ai gardé un très bon souvenir où le foie gras était poêlé et servi sur une gaufre au miel (genre gaufre bio Bjork ou Leader Price) avec une réduction de banyuls (qu’il suffit de cuire à feu doux jusqu’à ce qu’il devienne sirupeux). C’est très simple à réaliser mais ça marche bien et je le propose généralement au buffet du nouvel an.

121214SandwichesGuacamole

(3) Tartine de guacamole au poivron : j’ai préparé une sorte de guacamole avec un avocat un peu mûr, le jus d’un demi citron, deux cuillerées à soupe de yaourt grec, une demie cuillere à café de pâte de piment et une pincée de sel. J’ai étalé ce guacamole sur des tranches de pain et je l’ai recouvert de rondelles de poivron rouge, d’épinards ciselés et de copeaux d’olives à la catalane que j’avais acheté pour le chili de la semaine dernière et que je cherche des moyens d’écouler car elles sont si pimentées qu’on a l’impression qu’on va cracher du feu lorsqu’on les mange. Là, utilisées en petites touches, c’était très bien.

(4) Bricks au poulet et citron confit : j’ai utilisé une partie de la viande de ma poule au pot pour réaliser ces bricks et un peu du bouillon pour humecter ma farce en cours de cuisson. J’en ai également profité pour écouler le reste de mes olives qui arrachent.

(5) Gâteau de pommes à la poêle : nous entrons dans la période où les jours rouges de notre contrat EDF s’enchainent. Ces jours là, l’électricité nous coûte quasiment 10 fois le prix que nous payons d’ordinaire (mais qui est si avantageux qu’EDF ne propose plus ce contrat depuis très longtemps) et il faut éviter d’utiliser les appareils électriques. Le four, notamment, est proscrit et c’est pourquoi j’ai fait cette première tentative de gâteau cuit à la poêle : des tranches de pommes caramélisées sur une pâte à gâteau très simple (50g de farine, 5g de levure chimique, 50ml d’huile, 50g de sucre, 50g d’amandes en poudre et 2 gros œufs ) cuite à feu doux et à couvert dans une petite poêle une vingtaine de minutes puis retournée dans une deuxième poêle de même dimension que la première pour terminer la cuisson.

(6) Riz sauté : rien de plus simple, pour utiliser un reste de riz, que le faire sauter avec ce qui vous passe sous la main. Là, je l’ai fait revenir avec des champignons de Paris, du poivron rouge, des oignons frits et des noix de cajou, le tout assaisonné de sauce soja.

121214QuichePoireChevre

(7) Tarte feuilletée poire, chèvre et noix… Je voulais essayer à la fois un mélange poire-chèvre vu sur un blog suédois (à ce propos, je regroupe désormais toutes les recettes qui m’inspirent sur Pinterest) et une technique de pâte feuilletée rapide dont je voulais tenter d’accélérer encore le processus avec une ruse que j’utilise souvent pour la vraie pâte feuilletée : le congélateur. Le résultat s’est révélé très efficace, bien au delà de mes espérances. Voici donc la recette de ma pâte feuilletée express (proportion égale de farine et de beurre) : travailler le plus rapidement possible la farine et le beurre très froid un peu à la manière d’une pâte brisée mais en écrasant très peu le beurre puis ajouter de l’eau glacée, juste assez pour agglomérer la pâte. L’abaisser au rouleau et donner deux tours (voir explications des tours dans la recette de pâte feuilletée que je donne pour la galette). La mettre 10 minutes au congélateur (15 minutes max, après quoi elle durci trop). Préparer pendant ce temps la garniture de votre tarte (ici, poire coupée en fines tranches, rondelles de chèvre-bûche et cerneaux de noix concassés). Donner encore deux tours. Mettre à nouveau 10 à 15 minutes au congélateur (si vous n’êtes pas prêt à utiliser la pâte à ce moment là, la transférer dans la partie froide du refrigérateur). Donner un dernier tour pour abaisser définitivement. Garnir rapidement et enfourner à four très chaud (au minimum 230°). La seule condition de réussite, c’est d’agir vite pour que la pâte reste froide.

Revenir aux préparatifs
Revenir au menu

INDEX DES RECETTES