Simenon

Collection publiée aux presses de la cité dans les années 50, agrémentée de jaquettes illustrées par Jean Jacquelin (surtout connu pour ses illustrations publicitaires). Les intrigues se lisent vite et bien. Leur atmosphère rappelle les films de Chabrol, en moins caustique et plus mélancolique peut-être. Au travers de ces portraits de la bourgeoisie, on a chaque fois l’impression de pénétrer une nouvelle solitude.

Tags: , , , , , , , ,

  1. Sylvette’s avatar

    M’enfin!! Il faut que ce soit ton mec qui m’apprenne incidemment sur son blog l’existence de ce blog magnifique???? J’adore cette édition Simenon. J’en ai quelques-uns. Mais je ne savais pas que ça t’intéressais. Il faudra que tu passes à la maison que je te montre des petits opuscules anglais… Celle-là alors, quelle cachotière.

    Répondre

    1. nathalie’s avatar

      C’est parce que je l’avais un peu laissé en friche. Mais là, j’ai un besoin vital de faire du vide dans notre monstrueuse bibliothèque (surtout qu’on a hérité de la bibliothèque de notre voisine qui était psychologue) car on n’en est arrivé au stade où les rayonnages ne suffisent plus et je ne vois plus trop où je peux désormais en rajouter. Du coup, avant de me séparer de certains ouvrages, je les prends en photo pour ne pas les oublier. Et puis en rangeant, j’en retrouve d’autres qui sont marrants et que j’ai envie de montrer… Ce blog étant parfait pour ça, le voilà qui reprend du service. Tu as lesquels de Simenon ? Elle est bien cette petite collection.

      Répondre

    2. Sylvette’s avatar

      Gloups!! tu te sépares des Simenon?????? Comment puis-je te venir en aide??? Mais non bien sûr, ni de ton encyclopédie yougoslave, évidemment…. Bon ben je suis ravie de ce blog et mon invitation à te montrer, non pas es estampes japonaises mais mes livres anglais super bien tiens toujours.

      Répondre

      1. nathalie’s avatar

        Non, l’encyclopédie — que j’ai cruellement arraché à ta tendresse… je ne l’oublie pas et sais-tu même que j’ai du remord d’autant que j’ai cherché à en trouver une autre, en vain — je ne m’en séparerais pour rien au monde mais les Simenons… J’avais le doute et ce que tu me dis ne fait rien pour m’aider. C’est pas comme ça que je vais faire fortune dans la vente de livres d’occasion ;-) Mais je veux bien voir ta bibliothèque en revanche ! Une femme de goût comme toi ne peut avoir que de merveilles. Avec ton histoire de bibliothèque en anglais, tu me fais penser à un livre qu’une copine m’avait offert lorsque j’avais une douzaine d’année. Je ne sais pas trop d’où elle le sortait (grenier, brocante ?) : c’est un bouquin pour enfants en anglais, fin XIXème ou début XXème, illustré à la manière de l’époque intitulé Happy Holiday stories. Rien de très excentrique mais ça me faisait rêver gamine, ce truc qui semblait si vieux. Le titre est de saison : je m’en vais de ce pas le traquer pour le photographier !

        Répondre

      2. Sylvette’s avatar

        Viens quand tu veux, je suis là, je ne bouge pas. Tu m’envoies un mail et hop! tu passes. En plus franchement, c’est pas loin de ta gare d’arrivée. Je te ferai du thé glacé et des gâteaux, et même à déjeuner si tu veux.

        Répondre

      3. Sylvette’s avatar

        Et tu pourras voir le balcon en vrai…

        Répondre

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *