Vélos fantômes

Les « Ghost Bikes » sont une pratique inventée en 2002 à Saint-Louis (Missouri), aux États-Unis. Un petit groupe de personnes a récupéré une vingtaine de vélos cassés, les a peints en blanc et les a placés aux endroits où des cyclistes avaient été mortellement accidentés.

walter_ayala wendy_hockney frank_keller
Hossam_El-Shazlyl

marvin_ramirez

Depuis, plus de six-cents « ghost bikes » ont été placés dans près d’une trentaine de pays. Chaque vélo est le rappel d’une tragédie, le rappel d’une existence passée, et montre à quel point la vie humaine est une chose fragile et précieuse.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Vélos fantômes

  1. Wood dit :

    Il y a aussi des gens qui placent des silhouettes humaines le long des routes à l’emplacement d’accidents.

    • Jean-no dit :

      @Wood : oui. Je cherche des pratiques un peu institutionnalisées. La silhouette en est une mais j’ai trouvé peu d’images. Dans certains endroits on laisse les véhicules accidentés, Nathalie a vu ça régulièrement le long d’une route dangereuse en Yougoslavie (à l’époque).

  2. J’ignorais l’existence de ces vélos immaculés, comme c’est beau :’)

    Sur les questions de mise en scène de la mémoire intime dans les espaces publics (que l’on a renommé « thanatopraxie urbaine »), cet article de 2010 montre plusieurs aspects et divers exemples (notamment bulgare) : http://www.pop-up-urbain.com/thanatopraxie-urbaine-y-a-t-il-une-ville-apres-la-mort/ (le contenu de cet article est repris en partie ici pour Slate, avec quelques ajouts de veille plus récente : http://www.slate.fr/france/79522/ville-mort-place)

    Sinon, l’un des derniers numéros de la revue M3 (éditée par le Grand Lyon) s’intéressait à la place des morts dans la ville dans un beau dossier : http://www.millenaire3.com/uploads/tx_revuem3/M3-N6-WEB.pdf

    En espérant que ces liens pourront vous intéresser 🙂

  3. (Je ne savais pas que vous étiez à ce point expert sur le sujet des pratiques post mortem, vous devez bien connaître les articles de Philippe du coup ^^)

Répondre à Wood Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *