pommes de terre

You are currently browsing articles tagged pommes de terre.

140212PureeJambon
J’ai beaucoup de travail en ce moment et cherche à faire à manger en me donnant le moins de mal possible. Il ne s’agit pas tant ici d’une recette que d’une idée de plat tout simple et qui fait plaisir aux enfants.

Préparation
Peler les pommes de terre et les mettre à cuire dans l’eau bouillante ou au cuit vapeur une trentaine de minutes. Les mettre sur le feu dans une casserole avec du lait. Porter le lait à ébullition et écraser les pommes de terre avec un presse purée ou, à défaut, une fourchette. Rajouter de grosses noix de beurre demi-sel. Fouetter un peu la purée pour incorporer le beurre puis ajouter le jambon coupé en petits morceaux et le laisser tiédir dans la purée chaude avant de servir.

Ça fait un moment que je n’ai pas publié de recettes sur ce blog… Je m’étais promis de noter les menus de la semaine pendant un an après quoi, j’ai fait une petite pause. Il faut dire que je ne manque pas de travail en ce moment et puis surtout, je me suis faite opérer des gencives ce qui a réduit mon alimentation, pendant quelques temps, à des soupes de légumes finement mixées et des compotes. Me revoici avec une salade de pommes de terre assez relevée que j’ai fait souvent ces temps-ci et dont mes enfants raffolent.

131213SaladePdt1

Ingrédients
1,5 kg de pommes de terre brossées (bio de préférence si on veut garder la peau)
250g de haddock
250g de crevette roses
une boite d’anchois roulées aux câpres
une boite de thon blanc (facultatif mais de préférence à l’huile d’olive)
2 tranches de saumon fumé (bio de préférence… vu comme le saumon craint)
un gros oignon rouge (ils sont plus doux et plus jolis mais un oignon jaune ferait aussi l’affaire)
4 cuillerées à  café de câpres
des cornichons coupés en fines rondelles
des radis roses coupés en fines rondelles (facultatif)
Pour la vinaigrette
une grosse cuillerée à soupe de moutarde forte
une grosse cuillerée à soupe de moutarde à l’ancienne
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive (un peu plus si on ne met pas de thon à l’huile)
le jus de 4 citrons
un bouquet d’aneth
un peu de poivre
Inutile de saler : entre le sel contenu dans la moutarde et celui des poissons fumés, il y en aura bien assez. Par ailleurs, les quantités sont données à titre indicatif : on peut ajuster à ses goûts et à ce qu’on a sous la main. J’ai mis cette fois-ci à peu près tout ce qu’on peut y mettre comme poisson mais c’est, en quelque sorte, la version grand luxe : généralement, je n’en mets qu’entre une et trois sortes.

131213SaladePdt2

Préparation
Elle est assez rapide si on n’épluche pas les pommes de terre. On se contente de bien les laver puis on les coupe en morceaux. On les cuit à l’eau, à la cocotte minute ou au cuit vapeur (compter entre 15 et 30 minutes selon le mode de cuisson et la taille des morceaux). Pendant ce temps, on poche rapidement le haddock (5 minutes environ) puis on enlève la peau en glissant un couteau dessous (ça part tout seul, on peut la donner aux chats) et on le coupe en gros morceaux. On épluche les crevettes, on coupe le saumon en lamelles, on émince l’oignon, on cisèle l’aneth puis on prépare la vinaigrette avec tous les ingrédients. Une fois les pommes de terre cuites, on les mets dans un grand saladier, on les mélange immédiatement avec la vinaigrette (dont elles vont beaucoup mieux s’imprégner lorsqu’elles sont chaude que si on attend qu’elles soient froides), les différents poissons et fruits de mer, l’oignon, les câpres et les cornichons. On mélange bien, on attend que ça ait suffisamment refroidi pour mettre au réfrigérateur. On laisse mariner quelques heures au minimum et mieux toute une journée : la salade n’en sera que meilleure. On goûte avant de servir et si nécessaire, on rajoute du citron.

131212LeverSoleil

En bonus, comme la photo de ma salade est moche, je ne résiste pas au plaisir de poster ce joli lever de soleil.

À présent que ma fille ainée est adulte, elle développe son propre répertoire de recettes. Ces « frites » qui n’en sont pas vraiment viennent d’elles : elles sont simplissimes à réaliser et, tout comme ma belle-sœur (qui est dingue de pommes de terre), je les ai adopté.

Ingrédients
pommes de terre
huile
chapelure
épices, herbes et aromates
gros sel

Préparation
Bien laver et sécher les pommes de terre. Inutile de les peler. Les couper en quatre dans la longueur (si elles sont grosses, en six ou en huit), les mettre dans un récipient en plastique qui ferme avec de l’huile (ici, de l’huile d’olive… on n’est pas obligé de forcer sur la dose), de la chapelure, les épices et les aromates de votre choix (ici une gousse d’ail pressée, des graines de fenouil, du thym, du curcuma, du paprika et de la coriandre en poudre) et du gros sel. Fermer le récipient et secouer énergiquement pour que les pommes de terre s’imprègnent des autres ingrédients. Transvaser sur une plaque et enfourner à 220° une quarantaine de minutes, ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et qu’on puisse aisément enfoncer une fourchette dans la chair.

Une simple purée qui ne paye pas de mine mais qui est délicieuse, notamment avec du poisson. Les proportions de pommes de terre et de céleri peuvent varier : plus la quantité de céleri sera importante, plus le goût sera fort.

Ingrédients
Pommes de terre
Céleri rave
Sel
Lait
Beurre ou crème

Préparation
Mettre le céleri rave coupé en morceaux à cuire une quarantaine de minutes dans un grand volume d’eau salée. Rajouter les pommes de terre à mi cuisson. Une fois que les légumes sont bien cuits, les égoutter puis les passer au presse purée en ajoutant petit à petit du lait pour obtenir la consistance que vous aimez. Pour ma part, j’aime les purées un peu rustiques (avec des morceaux) et assez épaisses mais je dois convenir que ce ne sont pas les plus présentables. Réchauffer en touillant avec une spatule et en ajouter du beurre ou de la crème pour améliorer la texture. Rectifier l’assaisonnement en sel si nécessaire avant de servir.

110523_PorcPruneaux

Ingrédients
Pour 5 personnes
750g de filet mignon (deux morceaux)
un peu de farine
250g de pruneaux dénoyautés
1 kilo de pommes de terre
1 oignon
une bouteille de vin blanc (avec du rouge, ça marche aussi)
250 ml de jus de pruneaux (facultatif)
une grosse noix de beurre
1 cs de 4 épices

Préparation
Couper les filets mignons en gros tronçons. Les fariner légèrement puis faire revenir dans le beurre avec l’oignon émincé jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Ajouter les épices puis retourner les morceaux pour les faire revenir sur l’autre coté. Mouiller avec le vin, ajouter les pommes de terres coupées en morceaux et recouvrir d’eau (ou de jus de pruneau additionné d’eau). On ajoutera les pruneaux à mi-cuisson. Cuire à couvert une trentaine de minutes après la reprise de l’ébullition ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien fondantes. Puis découvrir et laisser réduire la sauce.

100603SoupePoireauxPdt1
Ingrédients

pour 4 personnes
2 gros poireaux
600g de pommes de terre
sel et poivre
thym
un peu d’huile d’olive
200ml de lait

Préparation
Laver et couper les poireaux en gros tronçons. Bien laver les pommes de terre et les couper en 4 ou en 8 (selon leur taille). Faire revenir poireaux et pommes de terre dans un faitout avec un peu d’huile d’olive. Saler, poivrer et saupoudrer de thym. Lorsque les légumes sont bien dorés, les recouvrir d’eau et cuire à couvert jusqu’à ce que les pommes de terres soient fondantes. Ôter alors le couvercle et ajouter le lait puis laisser cuire encore un peu, en remuant de temps à autres, jusqu’à ce que les pommes de terre se défassent légèrement dans le lait. Servir bien chaud.

Lorsque mon père nous rend visite, il amène invariablement une volaille rôtie et des pâtisseries. Ma seule intervention culinaire consiste éventuellement à préparer une salade et immanquablement à faire rôtir au four des pommes de terre de la façon que je vais vous indiquer ci-dessous et dont mon père raffole. La recette, qui est du genre « plus simple tu meurs », me vient de ma belle-sœur qui est une experte en matière de pommes-de-terres.



Ingrédients

1,5kg de pommes de terre Charlotte
un filet d’huile d’olive
du gros sel
des herbes de provence

Préparation
Nettoyer les pommes de terre mais ne surtout pas les éplucher. Les couper en deux et fendre le coeur d’une croix avec la pointe d’un couteau. Disposer sur la plaque du four, préchauffé à 230°. Arroser d’un filet d’huile d’olive, saupoudrer de gros sel et d’herbes de provence. Enfourner une bonne demi-heure, ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien dorées.



Une recette un peu feignante mais les pommes de terre vitelotte n’ont pas besoin de plus pour révéler leur arrière goût de noisette. Ici, elles accompagnent du lieu jaune simplement cuit au court bouillon.

Ingrédients
1 kg de pommes de terre vitelottes
250ml de lait
une noix de beurre salé

Préparation
Éplucher les pommes de terre. Les placer dans le panier de la cocotte minute et les recouvrir d’eau. Laisser cuire 10 minutes après la mise en rotation de la soupape. Si on les fait cuire dans une simple casserole, surveiller la cuisson en piquant de temps à autres une fourchette dans les pommes de terre : elles sont cuites lorsque la fourchette s’enfonce facilement. Égoutter les pommes de terre. Les remettre dans la casserole et leur ajouter progressivement le lait tout en les écrasant avec un presse purée ou, à défaut, une fourchette. Ne jamais utiliser de mixer : la purée serait gluante. Terminer par le beurre. Servir avec une louche de sorte à former de jolis dômes de purée violette.

Ingrédients
1kg de filets de poisson (ici, de la julienne)
un peu de farine
1 gros oignon (ou 2 petits)
1 kg de pommes de terre
1 litre de vin blanc
sel et poivre
huile d’olive

Préparation
Laver et éplucher les pommes de terre. Les couper en gros morceaux. Découper les filets de poisson en très gros cubes et les fariner légèrement. Émincer l’oignon. Mettre un peu d’huile à chauffer dans le fond d’une cocotte. Lorsque l’huile est bien chaude, mettre les oignons à blondir. Rajouter le poisson et mouiller avec le vin blanc. Saler et poivrer. Mettre les pommes de terre et recouvrir d’eau jusqu’à leur hauteur. Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes.