poisson

You are currently browsing articles tagged poisson.

Une recette qui est devenu un classique à la maison, ces dernières années, alors que je n’en aurais jamais eu l’idée si mon mari, qui en avait goûté une dans une brasserie, ne m’avait convaincu d’essayer… Le mélange choucroute/poisson ne m’attirait pas et me semblait même incongru.  À l’époque, j’ai regardé un peu ce qui se faisait sur Internet mais il aurait fallu, pour suivre les recettes que j’ai pu trouver, fournir un travail considérable et investir un budget poisson/fruits de mer digne d’un palace. J’ai donc décidé d’en faire un adaptation radine et paresseuse. Je n’ai regretté ni ma pingrerie ni ma flemme car cela me permet de préparer ce plat assez souvent. Le mélange choucroute/poisson est en fait délicieux et la choucroute de la mer beaucoup plus légère et digeste que celle qu’on sert avec de la charcuterie. Évidemment, ça reste assez coûteux car le poisson est cher.

Ingrédients
Pour 5 personnes :
1 kg de choucroute
250 ml de vin blanc
500 g de pommes de terre
250 g de crevettes
un beau morceau de Haddock
un gros pavé de saumon
un beau morceau de poisson à chair ferme à cuire à la vapeur
(choisir en fonction des arrivages et des prix, j’ai néanmoins un faible pour le flétan)
On peut également mettre des blancs de seiche ou d’encornet qu’on fait revenir au préalable.

Préparation
Peler et couper les pommes de terre en quartier. Les mettre à cuire à la vapeur une vingtaine de minutes (on peut aussi les cuire à l’eau). Rajouter au cuit vapeur un plateau avec le poisson en cours de cuisson, en fonction du temps que le morceau nécessite (à peine une dizaine de minutes pour un filet de poisson blanc mais une vingtaine de minutes pour un gros morceau de colin par exemple). Toujours placer le poisson sous les pommes de terre. Si vous n’avez pas de cuit-vapeur, vous pouvez cuire le poisson à l’eau ou la poêle, selon. Pocher le haddock. Mettre la choucroute à réchauffer avec le vin blanc et les crevettes décortiquées. Faire revenir le pavé de saumon dans une poêle jusqu’à ce qu’il soit bien doré. Mélanger les pommes de terre à la choucroute. Enlever la peau et éventuellement les arrêtes des poissons, les mettre sur le dessus de la choucroute sans mélanger pour ne pas les  abîmer et laisser mijoter ensemble à couvert cinq à dix minutes avant de servir.

100214Flétan

Préparation
Ceci n’est pas vraiment une recette, juste une suggestion… Ces jours-ci, on trouve des filets de flétan pas trop cher chez le poissonnier, à 18€ du kilo… Attention, je ne dis pas que c’est donné mais ça en vaut la peine. C’est un poisson vraiment intéressant, assez salé et avec une saveur si fine qu’il ne nécessite, à mon goût, aucun assaisonnement, pas même un filet de citron. Comme je n’aime pas beaucoup faire cuire du poisson dans la maison en plein hiver, j’utilise généralement une technique peu « odorante » : il suffit de le faire cuire au four dans du papier sulfurisé, une bonne vingtaine de minutes à 230°. Ici, j’ai servi mon flétan avec des carottes et des choux de Bruxelles cuits à la cocotte minute de sorte à être juste à point. C’est tout simple mais très bon.

Ingrédients
1 kg de congre
2 gros oignons blancs
4 courgettes
1 kg de tomates
un bouquet de basilique
huile d’olive, sel et poivre

Préparation
Laver et préparer les légumes : couper les oignons en lamelles, les tomates morceaux grossiers et les courgettes en rondelles. Hâcher grossièrement les basilique. Faire revenir le congre et les oignons dans une cocotte. Ajouter ensuite tomate, courgette et basilique. Saler, poivrer et recouvrir d’eau. Cuire jusqu’à obtention d’un ragoût avec une sauce épaisse. Penser à retourner le congre au cours de la cuisson et rajouter un peu d’eau si nécessaire.

Ingrédients
1kg de filets de poisson (ici, de la julienne)
un peu de farine
1 gros oignon (ou 2 petits)
1 kg de pommes de terre
1 litre de vin blanc
sel et poivre
huile d’olive

Préparation
Laver et éplucher les pommes de terre. Les couper en gros morceaux. Découper les filets de poisson en très gros cubes et les fariner légèrement. Émincer l’oignon. Mettre un peu d’huile à chauffer dans le fond d’une cocotte. Lorsque l’huile est bien chaude, mettre les oignons à blondir. Rajouter le poisson et mouiller avec le vin blanc. Saler et poivrer. Mettre les pommes de terre et recouvrir d’eau jusqu’à leur hauteur. Porter à ébullition puis réduire le feu et laisser mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre soient fondantes.



Les choux de Bruxelles, qu’on appelle aussi petits choux, sont de saison. Beaucoup de gens les détestent, le plus souvent à cause de mauvais souvenirs de cantine. Pourtant, convenablement préparés, ils sont très bons. Quand à la roussette, c’est un poisson à la fois économique et savoureux. Ici, l’un comme l’autre sont tout simplement cuits à l’eau et ce qui sauve le menu de l’austérité qu’on pourrait lui prêter, c’est une délicieuse sauce hollandaise.

Ingrédients
pour 5 personnes
1kg de roussette
1kg de choux de Bruxelles
persil haché
pour la sauce hollandaise :
3 jaunes d’oeuf
1 cs d’eau
180g de beurre
le jus d’un citron
sel et poivre

Préparation
Le poisson et les légumes
Laver et éplucher les choux de Bruxelles : pour cela, on coupe la base et on enlève les premières feuilles. Les mettre dans le panier vapeur de la cocotte minute avec un fond d’eau. Faire de même avec la roussette dans une deuxième cocotte minute. Faire cuire les deux cocottes en même temps et les sortir du feu 10 minutes après la mise en rotation de la soupape. Il est très important de ne pas prolonger le temps de cuisson : trop cuite, la chaire de la roussette se défait quand aux choux de Bruxelles, ils deviennent amères et sentent mauvais tandis qu’ils sont très suaves lorsqu’ils sont al dente. Il est possible, si on n’a pas de cocotte minutes, d’utiliser de simples casseroles ou un cuit-vapeur mais il faudra adapter le temps de cuisson. On peut, si on le souhaite, faire revenir les choux de Bruxelles bien égouttés dans un peu de beurre.
La sauce hollandaise
Pendant que poisson et légumes cuisent, préparer la sauce hollandaise. Tout comme la mayonnaise, la sauce hollandaise est une émulsion et demande un petit tour de main pour être réussie. Faire chauffer de l’eau dans un bain marie. Si on n’en a pas, on peut le remplacer par un bol en pyrex et une casserole aux diamètres adaptés pour que le bol soit immergé d’un tiers dans l’eau. Préparer tous les ingrédients et les placer de sorte à ce qu’ils soient à portée de main : le beurre est coupé en petits dés, le citron pressé, les jaunes séparés des blancs et mélangés avec une cuillerée à soupe d’eau dans le récipient supérieure du bain marie. Lorsque l’eau commencer à frémir, plonger le fond du récipient dans l’eau et incorporer progressivement le beurre en fouettant. Laisser l’émulsion épaissir puis incorporer le jus de citron par petites quantités sans cesser de fouetter . C’est en effet la partie délicate de préparation. Retirer ensuite du feu et assaisonner.
Sortir les choux de Bruxelles et le poisson du feu. Les servir avec la sauce et du persil haché.

081207saumon

L’automne touche à sa fin et les fenouils qu’on trouve maintenant sur le marché sont de très petite taille ce qui fait qu’on peut les cuire entier et préserver ainsi leur aspect agréable.

Ingrédients
pour 5 personnes (on peut facilement adapter à un autre nombre de convives)
5 pavés de saumon
5 grosses carottes
10 très petits fenouils
(on peut les remplacer par des fenouils de taille ordinaire qu’on coupera en 4)
1cc de sucre
huile d’olive

Préparation
Les légumes
Laver les fenouils, retirer la base et les premières feuilles si elles sont tâchées ou abîmées. Laver et éplucher les carottes. Les couper en très gros tronçons. Mettre un mélange d’huile et de beurre à chauffer dans une sauteuse. Lorsque c’est très chaud, y jeter les légumes et les saupoudrer de sucre. Les faire caraméliser puis mouiller avec un verre d’eau et couvrir. Laisser cuire jusqu’à ce qu’ils soient cuits mais encore fermes. On peut faire cuire le saumon en même temps ou bien réserver les légumes à couvert pendant qu’on fait cuire le poisson, si on n’a qu’une seule plaque de cuisson.
Le saumon
Saisir le saumon du coté de la peau dans un filet d’huile ou un mélange beurre/huile. Poser un couvercle sur la poêle et baisser le feu. Attendre que toute la chaire ait pâli pour sortir du feu (compter une dizaine de minutes). L’idéal est que le cœur du pavé soit encore un peu rosé pour que la chair soit tendre. On n’a pas besoin de retourner le pavé mais on peut le faire si on aime, comme moi, le faire dorer.  Servir avec du citron.


Enlever, si nécessaire, les arrêtes des filets de poisson et découper ceux-ci en gros cubes. Les rouler dans de la farine, les tremper dans de l’œuf battu puis les passer dans la chapelure. Saisir dans de l’huile fumante, couvrir pour mieux laisser dorer puis retourner pour frire l’autre face. Servir avec du citron et du persil haché.



Ingrédients

1kg de thon
1 oignon
3 courgettes
2kg de tomates bien mûres
sel, poivre, thym
huile d’olive

Préparation
Couper le thon en gros dés qu’on met à sauter dans une cocotte avec un filet d’huile d’olive. Lorsque le thon a pris une belle couleur, on ajoute l’oignon émincés et les courgettes coupées en gros tronçons qu’on fait dorer à leur tour. On assaisonne avec le sel, le poivre et le thym. On ajoute ensuite les tomates coupées en demi-quartiers. Baisser le feu et laisser réduire les tomates jusqu’à ce qu’elles aient pris la consistance d’une sauce puis servir.