lait

You are currently browsing articles tagged lait.

091015RizauLait

Pour Hannah et Daphné qui m’ont toutes les deux exprimées leur envie d’en manger, probablement à cause des premiers froids…

Ingrédients
Par personne / pour 5 :
50g / 250g de riz rond
20g / 100g de sucre
400ml / 2l de lait
une gousse de vanille ou un bâton de cannelle
et en option :
une noix de beurre ou une cs de crème par personne
des fruits secs ou confits

Préparation
Laver le riz puis le mettre dans une toute petite quantité d’eau bouillante jusqu’à ce qu’il ait tout absorbé. Ajouter ensuite un peu de lait, le sucre, la gousse de vanille ou le bâton de cannelle, les éventuels fruits secs ou confits. Rajouter un peu de lait et touiller chaque fois que le lait commence à bouillir. Baisser le feu lorsque tout le lait est dans la casserole et remuer de temps à temps pour que le riz n’attache pas dans le fond. Lorsqu’il a bu tout le lait et qu’il est très crémeux (on peut toujours ajouter du lait en cours de cuisson si nécessaire), sortir du feu et ajouter encore un peu de lait de lait ou bien le beurre ou la crème (les laisser fondre un peu) puis remuer à nouveau pour bien incorporer. Servir encore chaud, éventuellement saupoudré de cannelle si on n’en a pas en bâton.


Ingrédients
Pour un bol de chocolat chaud :
300 ml de lait
2 cs de cacao
1 cs de vergeoise brune
1 cc de cannelle
quelques gouttes de chicorée liquide (facultatif)

Préparation
Mélanger le cacao, le sucre et la cannelle. Délayer avec deux cuillerées à soupe de lait de sorte à former une pâte épaisse. Mettre le restant du lait à chauffer dans une petite casserole. Lorsqu’il parvient à ébullition, le retirer du feu et verser petit à petit le lait dans la pâte de cacao.



Flo a profité du festival d’Angoulême pour se faire offrir, entre autres choses, le livre de cuisine des Moomins, une initiation à la cuisine finlandaise illustrée par des dessins et des citations des ouvrages de Tove Janssen. Premier essai aujourd’hui, pour le goûter : nous nous sommes inspirées de leur « délice du rocher lointain aux pommes » pour confectionner ce porridge.

Ingrédients
1 grosse pomme
10g de beurre
50g de sucre
200ml de flocons d’avoine
600ml de lait 1/2 écrémé
1 cs de cannelle

Préparation
Évider et peler la pommes. La couper en cubes. Mettre le beurre à chauffer dans un poêlon. Lorsqu’il frémit, y jeter les pommes. Les laisser dorer sur chaque coté puis verser dans la casserole la moitié du lait. Lorsque le lait est chaud, ajouter les flocons d’avoine et le restant du lait. Parfumer avec la cannelle. Laisser le porridge épaissir une dizaine de minutes. Servir tiède.

 



Ingrédients

250g de farine
une pincée de sel
20g de sucre vanillé
3 oeufs
25g de beurre fondu
2 cs de rhum
500ml de lait

Préparation
Mettre la farine, le sel et le sucre vanillé dans un saladier. Faire un puit. Y mettre le beurre fondu, les oeufs et un peu de lait. Battre doucement avec un fouet pour commencer à incorporer la farine sans faire de grumeaux. Mouiller progressivement avec le lait. Parfumer avec le rhum. Dans la mesure du possible, laisser reposer une heure.
Vérifier la consistance de la pâte : lorsqu’on l’a fait couler, elle doit avoir l’aspect d’un ruban. Si elle est trop épaisse, rajouter une rasade de lait. Si elle est trop fluide, la laisser reposer encore.
Mettre une grosse noix de beurre dans un bol avec un pinceau en silicone. Laisser ce bol à proximité de la poêle qui servira à faire cuire les crêpes : ainsi, le beurre restera mou. Enduire une poêle d’un peu de beurre et mettre à chauffer jusqu’à ce qu’il commence à fumer. Verser alors une petite louche de pâte à crêpe. Baisser le feu et laisser cuire jusqu’à ce que la pâte ait pris et que des bulles apparaissent à la surface. Retourner alors la crêpe et laisser cuire quelques instants. Réserver dans un plat qu’on laisser à proximité de la poêle et qu’on recouvre d’une assiette pour garder la chaleur. Passer un coup de pinceau beurré dans le fond de la poêle et enchainer avec la crêpe suivante. Procéder de la même manière jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de pâte. Si la pâte épaissi encore durant le temps où on fait cuire les crêpes, lui ajouter un peu de lait.
Servir avec différentes garnitures : de la cassonade, du sirop d’érable, de la crème de marron, du caramel au beurre salé, de la chantilly et différentes sortes de confitures.



À moins de vivre isolé, l’usage d’une yaourtière me parait assez peu pertinent pour confectionner de simples yaourts nature : on trouve des produits de très bonne qualité, y compris bio, à un prix qu’il serait difficile de concurrencer avec des préparations maison. En revanche, c’est intéressant si on veut réaliser soi-même des yaourts spéciaux, de ceux dont le simple intitulé vous fait saliver mais dont le prix vous coupe illico l’appétit ! Avec une bonne vieille yaourtière dénichée en brocante et sans grands efforts culinaire, à vous le plaisir des yaourts aux calissons, au caramel beurre salé, ou que sais-je encore… Aujourd’hui, ce seront des yaourts au Speculoos, pour recycler les restes du cheesecake.

Ingrédients
pour 6 grands yaourts :
150g de speculoos
2 cuillérées à soupe de miel
1 litre de lait entier
1 yaourt nature
1 cc de cannelle

Préparation
Mixer les Speculoos afin d’obtenir une poudre très fine. Mélanger dans une grande casserole le lait, la chapelure de biscuit et le miel. Faire chauffer jusqu’à ébullition. Retirer du feu. La préparation va continuer d’épaissir en refroidissant. Lorsqu’elle est redescendue à température ambiante, mélanger avec le yaourt et la cannelle jusqu’à obtention d’un résultat homogène. Transvaser dans les pots, refermer ceux-ci et les placer dans la yaourtière. Refermer le couvercle. Brancher l’appareil et y laisser les yaourts 10h. Les ranger ensuite au réfrigérateur pendant au  moins 6h. Ces yaourts ne sont pas trop sucrés mais très consistants en revanche si bien qu’on peut tout à fait se satisfaire de la moitié d’un yaourt, même quand on est gourmand.