fruits confits

You are currently browsing articles tagged fruits confits.

AVENT 2015 #7

151207-BoucheesAmarenaPignons

Il s’agit du mariage en grandes pompes des bouchées aux cerises amarena et des pinolati… Comme les pignons et les cerises amarena confites sont des produits coûteux, j’ai tendance à ne pas mettre les deux dans la même bouchée mais au diable l’avarice car le mélange est délicieux ! En revanche, il vaut mieux prévenir de ce qui se trouve à l’intérieur de la bouchée afin de la réserver aux amateurs : c’est toujours un peu rageant de voir quelqu’un recracher sa cerise amarena qui coûte un bras parce qu’il « n’aime pas les fruits confits ».

Ingrédients
Pour 32 bouchées environ :
250g d’amandes en poudre
150 g de sucre
2 blancs d’œufs
32 cerises amarena confites
(à défaut, on peut les remplacer par des bigarreaux confits mais c’est moins savoureux)
100g de pignons de pin

Préparation
Faire une pâte d’amande avec les amandes en poudre, le sucre et les blancs d’œufs. Prendre des morceaux de pâte de la taille d’une noix et former une boule autour des cerises Amarena. Les rouler dans les pignons de pin en appuyant avec les doigts pour les enfoncer dans la pâte d’amande. Placer sur une plaque garnie de papier sulfurisé et enfourner une dizaine de minutes dans un four préchauffé à 200°. Les bouchées doivent être juste très légèrement dorées sur le dessus et avoir coloré dessous mais il ne faut surtout pas qu’elles colorent trop sinon, elles seront moins fondantes.

Toutes mes recettes de biscuits sur index des biscuits.

101219Arlequins

Ingrédients
Pour 36 biscuits
175g de farine
125g d’amandes en poudre
quelques gouttes d’essence d’amande amère
100g de sucre
100g de beurre
1 œuf
200g de fruits confits variés en morceaux

Préparation
Mélanger la farine, les amandes en poudre et le sucre. Ajouter l’œuf et l’essence d’amande amère. Mélanger à la fourchette puis travailler du bout des doigts pour obtenir une consistance qui ressemble à de la graine de couscous cuite. Incorporer alors le beurre coupé en petit morceau et pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène. Former un ou deux rouleaux de 4 cm de diamètre. Les laisser reposer au frigo une bonne heure puis en découper des tranches de 8mm d’épaisseur environ. Enfourner 15 minutes à 180°. La base des sablés doit être tout juste dorée.

091222Marguerites

…………………………………………………………….

MARGUERITES
…………………………………………………………….

Ingrédients
(pour vingt-quatre biscuits environ)
150g de beurre
100g de sucre glace
1 œuf
200g de farine
une cc d’essence d’amande amère
une douzaine de bigarreaux confits

Préparation
Préchauffer le four à 230°. Battre le beurre ramolli et le sucre glace, au mixer de préférence, ou bien très vigoureusement au fouet. Incorporer l’œuf et l’essence d’amande amère puis la farine.  Remplir une poche à douille avec un embout en forme d’étoile assez large et faire des cercles d’environ 5cm de diamètre sur une plaque garnie de papier sulfurisé. Recouvrir d’une demie cerise confite. Enfourner 5 minutes environ. Les marguerites doivent être encore très pâles, sauf le pourtour au niveau du papier sulfurisé qui aura commencé à dorer. Faire complètement refroidir les biscuits sur une grille avant de les ranger dans une boite métallique car si elles n’ont pas suffisamment refroidi lorsqu’on les enferme, elles risquent de dégager un surplus d’humidité qui les rendra pâteuses. Ce conseil vaut d’ailleurs pour tous les biscuits secs.

…………………………………………………………….

PINOLATI
…………………………………………………………….

Ingrédients
(pour vingt-quatre biscuits environ)
250g d’amandes en poudre
150g de sucre
2 blancs d’œufs
100g de pignons de pin

Faire une pâte d’amande avec les amandes en poudre, le sucre et les blancs d’œufs. Faire des boules de la taille d’une grosse noix et les rouler dans les pignons. Enfourner 10mn dans un four préchauffé à 200°.

Il ne s’agit pas de la recette originale des leckerlis de Bâle mais d’une version apocryphe, avec un glaçage, notamment, beaucoup moins translucide. Tandis qu’ils sont généralement découpés simplement en losange, je découpe les miens avec un emporte-pièce et pour ce faire, ils ne contiennent pas de noisettes entières… Bref, mes leckerlis n’en sont pas tout à fait mais sont néanmoins très bons.

Ingrédients
Pour une cinquantaine de leckerlis :
250g de farine
75g de noisettes concassées (à défaut, en poudre)
125g d’amandes concassées (à défaut, en poudre)
150g de miel
50g de sucre complet
2 œufs
1 sachet de levure
2 cuillerées à soupe de mélange pour pain d’épices (canelle, anis, girofle, muscade, cardamone, gingembre)
Des écorces confites d’orange et de citron (j’utilise également un peu d’angélique confite pour le décor)
200g de sucre glace
quelques gouttes d’essence de marasquin (facultatif mais délicieux… on peut remplacer par un peu de kirsch)

Préparation
Mélanger la farine, le sucre, les amandes et les noisettes moulues, la levure, les écorces confites et les épices avec 1 oeuf + 1 jaune. Garder le blanc qui reste pour le glaçage qu’on réalise en le mélangeant avec le sucre glace et l’essence de marasquin ou le kirsch. Étaler la pâte (pas trop finement) sur un plan fariné et la découper avec des emportes-pièces. Cuire environ 12 minutes sur une plaque garnie de papier sulfurisé dans un four préchauffé à 180°. Lorsqu’on sort les leckerli du four, attendre qu’ils refroidissent un tout petit peu avant de les glacer (3/4 minutes mais pas beaucoup plus, sinon le glaçage sèchera moins bien) et décorer avec des morceaux de fruits confits. Attendre que le glaçage ait pris et laisser les biscuits refroidir complètement avant de les ranger dans une boite en fer.



Ingrédients

pour 500g de restes de pain sec :
un litre de lait
3 œufs
125g de sucre
125g d’un mélange de fruits secs ou de fruits confits coupés menus
2 cs de rhum
pour le caramel :
75g de sucre
pour graisser le moule :
une noix de beurre
Les ingrédients sont donnés à titre indicatifs. La confection d’un pudding est très simple et permet d’utiliser, outre le pain rassis, des restes de biscottes, gâteaux, biscuits, brioches, etc. On peut y ajouter, au choix, des fruits frais, secs ou confit, des compotes ou des confiture, des oléagineux (entiers ou en poudre), du chocolat (fondu ou en pépites) et le parfumer avec de l’eau de fleur d’oranger, des alcools (kirsh, grand marnier), des essences (amande amère, café, etc.) ou des épices (cannelle, cardamone). Il faudra seulement veiller à adapter la quantité de sucre aux ingrédients utilisés.

Préparation
Découper le pain sec en morceaux. Les mettre dans un grand saladier et les recouvrir de lait. Laisser tremper une bonne demi-heure, jusqu’à ce qu’ils soient complètement imbibés et forment une pâte épaisse. Mélanger avec le sucre et les oeufs, puis le rhum et les fruits. Faire préchauffer le four à 180°.
Beurrer le moule servant à la cuisson du pudding puis préparer un caramel et en garnir le fond. Verser par dessus la préparation à base de pain et enfourner. Laisser cuire une heure environ : la croûte du pudding doit être dorée et la pointe d’un couteau ressortir propre lorsqu’on le pique.