figues

You are currently browsing articles tagged figues.

130928Salade2

Une nouvelle déclinaison (voir la précédente ici) d’une salade qui s’annonce comme ma préférée de cet automne, préparée pour l’anniversaire de Jérôme et dont on m’a si gentiment complimenté que je me devais bien de faire ce post pour ceux qui auraient envie de la refaire.

Ingrédients
mâche et rougette (on pourrait utiliser d’autres salades)
épinards ciselés
haricots verts cuits à la vapeur (ici, également des haricots beurre)
tomate (ici, tomate ananas et noire de crimée, pour la couleur, mais d’autres variétés auraient fait l’affaire)
radis roses
figues fraiches
chou rouge
betterave cuite
potimarron rôti (facultatif)
avocat  (facultatif)
amandes fumées ou pignons grillés (facultatifs)
morceaux de poitrine fumée grillés (je  n’en ai pas mis cette fois-là mais ça fonctionne très bien avec)
Pour l’assaisonnement :
1 cs de moutarde à l’ancienne
1 cc de moutarde
4 cs d’huile d’olive
1 cc de vinaigre de framboise
1 cs de vinaigre balsamique
1 cs de vinaigre de Xérès
sel et poivre

130928Salade1

Préparation
Faire rôtir le potimarron suffisamment à l’avance pour qu’il ai le temps de refroidir : bien le nettoyer avant de l’enfourner, avec sa peau, à 200°. Le temps de cuisson varie selon la taille du potimarron. Compter en moyenne 40 minutes mais il faut surtout surveiller régulièrement en enfonçant la pointe d’un couteau : le potimarron est cuit lorsqu’elle s’enfonce sans difficulté dans la chair. Attention toutefois à ce qu’il ne devienne pas trop mou ! On n’utilisera pas tout le potimarron dans la salade mais il se conserve très bien au frigo et on pourra en faire, une autre fois, une bonne soupe. Mettre les haricots à cuire à la vapeur ou dans de l’eau bouillante (compter une vingtaine de minutes). Les passer sous l’eau bien froide pour arrêter la cuisson. Laver et essorer les salades. Ciseler les feuilles d’épinards en enlevant la tige si elle est grosse et fibreuse. Laver les radis roses, le chou rouge, les figues et les tomates. Couper les radis en deux dans la longueur en laissant les queues. Émincer le chou-rouge, couper l’avocat et les tomates en fines tranches, la betterave et le potimarron en dés, les figues fraiches en quartiers. Parsemer d’amandes fumées ou, éventuellement, griller les pignons dans une poêle anti-adhésive (bien surveiller, ça peut brûler très vite) et faire revenir les morceaux de poitrine fumée dans une poêle légèrement graissée. Éponger l’excédent de matière grasse des lardons avant de les ajouter à la salade. Préparer la vinaigrette avec les deux moutardes, l’huile d’olive et le mélange de vinaigre, en émulsionnant bien avec une fourchette.

Je me suis tellement régalée des brochettes que la mère de Daphné avait préparé l’autre jour à l’occasion d’une fête, que j’ai voulu essayer d’en refaire. Encore une recette simplissime et efficace comme je les aime. Le résultat est délicieux et on peut envisager un grand nombre de variation sur ce principe de brochette marinée.

Ingrédients
Pour 12 brochettes :
Une douzaine de crevettes
4 figues
12 tomates cerises
un pamplemousse (j’aurais bien vu de la mangue aussi)
le jus d’un citron
2 cs de sauce soja
2 cs d’huile
une pincée de gingembre
une pincée de coriandre

Préparation
Laver les tomates cerises, éplucher les crevettes et les couper en deux, laver et couper les figues en 4 quartiers, éplucher et débiter le pamplemousse en cubes. Enfiler sur chaque pique à brochette une tomate ceriste, un morceau de crevette, un quart de figue, un autre morceau de crevette puis le morceau de pamplemousse. Mettre à mariner au réfrigérateur pendant moins une demi-journée, en retournant les brochettes au bout de quelques heures pour qu’elles s’imprègnent uniformément, dans un mélange de jus de citron, huile, sauce soja et épices.

Une entrée idéale pour recevoir sans se donner trop de mal. Pour choisir les figues : la peau doit être fine, bien sèche et légèrement ridée. Dans l’idéal, une goutte mielleuse, figée comme de la sève, doit sortir de l’orifice dessous le fruit.

Ingrédients

quelques figues
une boule de Mozzarella au lait de bufflonne
vinaigre balsamique
baies roses
basilique (facultatif)

Préparation
Couper la Mozzarella et les figues en rondelles. Les disposer sur un plat, les arroser d’un filet de vinaigre balsamique et parsemer de baies roses et de basilique hâché.



Ingrédients

par personne :
2/3 pilons de poulet fermier
4/5 figues fraiches
une pincée de curry en poudre
une cc de sucre brun
quelques baies roses

Préparation
Placer les pilons de poulet et les figues, lavées et coupées en deux, sur un lèche frite. Saupoudrer les pilons de sucre et de poudre de curry. Parsemer de baies roses. Mouiller le fond du plat avec un verre d’eau et enfourner à four froid, détail très important pour que la volaille ne dessèche pas à la cuisson. Mettre à cuire à 200°. Dés que le four est chaud, surveiller très régulièrement et arroser avec le jus de cuisson. Remettre un peu d’eau chaque fois que c’est nécessaire pour qu’il y ai toujours du jus au fond du plat. Arrêter la cuisson lorsque les pillons sont croustillants et très dorés, comme caramélisés et que le jus est bien foncé. Ici, j’ai servi les pilons avec des pâtes bio à la châtaigne mais on peut envisager bien d’autres accompagnements.