Soupes

You are currently browsing the archive for the Soupes category.

140312SoupeCresson
La soupe que je prépare sans arrêt en ce moment car elle est très rapide à faire et délicieuse.

Ingrédients
Une botte de cresson
4 pommes de terre
Une grosse noix de beurre
Sel et muscade
Un peu de crème fraiche (facultatif)

Préparation
Laver et égoutter le cresson. Le ciseler ou le hacher grossièrement. Peler les pommes de terre et les couper en petits dés pour en accélérer la cuisson. Dans une cocotte en fonte ou un fait-tout, faire revenir le cresson dans du beurre. Ajouter les pommes de terre, les faire suer un peu puis couvrir d’eau. Saler avec parcimonie. Laisser cuire jusqu’à ce que les morceaux de pommes de terre soient fondants. Passer au mixer plongeur. Rajouter une pincée de muscade et éventuellement un peu de crème fraiche.

Cela fait bien longtemps que je n’ai rien écrit sur ce blog… J’ai été occupée à d’autres choses : nous avons passé tout l’été en Croatie pour accompagner mon père dans ses derniers jours et puis il a fallu beaucoup travailler pour compenser ces longues vacances. Durant cette période, je me suis reposée, pour la cuisine quotidienne, sur mes acquis et cela faisait longtemps que je n’avais pas cuisiné de nouveauté. Il y a quinze jours, le primeur nous a fait une promotion incroyable sur deux kilos de cèpes… Il voulait les finir et nous les a vendu pour une somme si modeste que c’était presque un cadeau. Après en avoir cuisiné une partie en poêlée, pour ne pas perdre le reste, j’ai préparé une soupe que j’ai épaissi avec des marrons. J’espérais juste que leur saveur un peu suave n’allait pas écraser celle des champignons. Le mélange, au contraire, s’est avéré très réussi. Du coup, cette semaine, lorsque j’ai vu des cèpes sur l’étale du primeur, j’ai voulu en prendre à nouveau mais j’ai failli faire un infarctus en voyant le prix. Le dépit devait se lire à ce point sur mon visage qu’on m’a de nouveau fait une belle ristourne, pas aussi exubérante que la précédente mais tout de même intéressante. Cette fois-ci, en plus des marrons, j’ai ajouté de la courge à ma soupe pour en avoir une plus grande quantité – les cèpes ont vraiment beaucoup de goût – et améliorer la couleur : le orange de la courge permet d’avoir une soupe d’un beau marron chaud et non grisâtre. Comme je suis contente du résultat, voici la recette.

Ingrédients
Pour un kilo de cèpes
500g de marrons
500g de courge
une noix de beurre

Préparation
Passer sous l’eau, fendre et mettre les marrons 40 minutes au cuit vapeur. Au bout d’une vingtaine de minutes, rajouter un récipient avec la courge épluchée et coupée en morceaux. Peler les marrons tant qu’ils sont tièdes puis réserver avec la courge. Nettoyer les cèpes avec un torchon propre humidifié. Peler la base du pied avec un bon épluche légumes pour enlever les saletés. On peut garder les belles parties pour une poêlée. Les mousses (qui ont beaucoup de goût et se détachent facilement du chapeau) et les pieds vont très bien pour une soupe. Couper les champignons en morceaux. Les faire revenir dans une bonne noix de beurre. Ajouter la courge et les marrons puis couvrir d’eau. Laisser cuire une vingtaine de minutes puis passer au mixer.

100603SoupePoireauxPdt1
Ingrédients

pour 4 personnes
2 gros poireaux
600g de pommes de terre
sel et poivre
thym
un peu d’huile d’olive
200ml de lait

Préparation
Laver et couper les poireaux en gros tronçons. Bien laver les pommes de terre et les couper en 4 ou en 8 (selon leur taille). Faire revenir poireaux et pommes de terre dans un faitout avec un peu d’huile d’olive. Saler, poivrer et saupoudrer de thym. Lorsque les légumes sont bien dorés, les recouvrir d’eau et cuire à couvert jusqu’à ce que les pommes de terres soient fondantes. Ôter alors le couvercle et ajouter le lait puis laisser cuire encore un peu, en remuant de temps à autres, jusqu’à ce que les pommes de terre se défassent légèrement dans le lait. Servir bien chaud.

100414SoupeEpinardsCoco

Le mélange peut sembler curieux mais il fonctionne bien et la recette est très simple.

Ingrédients
un oignon
500g d’épinards
un gros panais (environ 250g)
20cl de lait de coco
sel, poivre, muscade
piment et/ou gingembre pour épicer (facultatif)

Préparation
Laver le panais et les épinards. Essorer celles-ci. Les équeuter si nécessaire et couper grossièrement les feuilles au ciseau. Peler et couper le panais en petits morceaux. Faire revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive. Ajouter les épinards et le panais. Les faire un peu revenir puis mouiller et couvrir. Assaisonner. Cuire  jusqu’à ce que le panais soit tendre. Mixer en ajoutant le lait de coco.

100403Bouillonépluchures

Une idée que j’ai trouvé sur un site écolo pour avoir en permanence et de manière très économique du bouillon de légume, bien pratique pour cuisiner (sauces, risottos, etc.). Il suffit de conserver les épluchures de légumes exploitables (en vrac : peau de carottes, panais, navets, vert de poireau, fanes de radis ou de carottes, entame de céleri ou de blettes, queues d’épinards trop fibreuses ou queues de persil, feuilles de salade abîmés, pelures d’oignon,  pieds de champignons, etc.) puis de les nettoyer très soigneusement avant de les assaisonner (sel, poivre, bouquet garni) et de les faire cuire à couvert une bonne demie-heure au moins (selon ce qu’on a mis à mijoter, ça peut être plus long) après le début de l’ébullition (réduire le feu à ce moment là) dans deux fois leur volume d’eau. On laisse ensuite le bouillon refroidir complètement puis on le filtre et on le transvase dans des bouteilles pour le conserver au réfrigérateur tandis que les épluchures cuites peuvent partir au compost. On peut également rajouter des déchets de poisson, de volaille ou de viande pour enrichir ce bouillon mais dans ce cas, il faudra l’utiliser assez vite et on ne pourra pas composter les résidus.

Pour en finir avec les soupes moulinées…



Ingrédients

1/2 potimarron vert
2 patates douces
sel et poivre
Graines de courges

Préparation
Couper le potimarron et les patates douces en gros cubes. Assaisonner et recouvrir d’eau. Faire cuire une dizaine de minutes après la mise en rotation de la soupape ou jusqu’à ce qu’on puisse enfoncer facilement une fourchette dans les morceaux, lorsqu’ils sont cuits à la casserole. Mixer et servir avec des graines de courges.



Ingrédients

1 betterave crue
1 panais
1 navet
1 chou rave
1/2 céleri rave
un petit morceau de gingembre frais
250g de pommes de terre vitelottes
250g de topinambours
Sel et poivre

Préparation
Laver, éplucher et couper en morceau toutes les racines. Les recouvrir d’eau, les assaisonner et les faire cuire dans une cocotte minute, un quart d’heure environ après la mise en rotation de la soupape. Mouliner avec un mixeur plongeur puis servir.

Encore un plat de saucisses mais avec des légumes, cette fois ci. Il faut dire que l’hiver est froid cette année, aussi je cuisine beaucoup de plats qui réchauffent et tiennent au corps. Cette Marmite grand ménage, proche de la potée, est tirée du livre de cuisine finlandaise des Moomins et légèrement modifiée.

Ingrédients
chou (mon préféré est le chou de Pontoise mais on peut utiliser toute autre sorte de chou : chou vert, kale, chou chinois, etc.)
poireaux
carottes
céleri rave
autres légumes racines (au choix : panais, navet blanc ou boule d’or, chou rave, rutabaga…)
pommes de terre (facultatif)
saucisses à cuire (saucisses fumées, saucisses au cumin, morteau, morteau au chou, etc.)
1 doigt de gingembre haché (facultatif)
Préparation
Laver tous les légumes. Éplucher les racines et les couper en gros morceaux. Émincer le chou et les poireaux. Couper les saucisses en épaisses rondelles. Mouiller avec deux litres d’eau. Couvrir jusqu’à ébullition. Baisser le feu et retirer le couvercle. Rajouter de l’eau si nécessaire : il faut que les ingrédients en soient recouvert. Laisser ensuite cuire jusqu’à ce que le bouillon soit épais et les légumes bien fondants. Les saucisses suffisent à assaisonner le bouillon mais on peut aussi y ajouter un peu de gingembre.

Ingrédients
1kg de topinambours
1 livre de carottes et/ou panais
un chou rave (facultatif)
1cs de purée de noisettes

Préparation
Laver et éplucher les racines. Plus la soupe contient de carottes, plus sa couleur est belle, plus elle contient de panais, plus elle est goûtue… Les couper en morceau, les mettre dans une cocotte minutes et les recouvrir d’eau. Laisser cuire 15 minutes après la mise en rotation de la soupape (ou, dans une casserole ordinaire, jusqu’à ce que les légumes soient fondants). Rajouter la cuillère à soupe de purée de noisettes et mixer finement la soupe.

Ingrédients
1kg de mélange de viande de bœuf pour pot au feu (plat de côte, macreuse, queue de bœuf, etc.)
un ou deux os à moelle
1 botte de carottes
1 botte de poireaux
1/2 céleri branche
2 gros navets (ou toute autre rave)
4 ou 5 grosses pommes de terre (facultatif, surtout si on veut manger le pot-au feu sur plusieurs jours et finir le bouillon avec des petites pâtes)
sel, poivre et bouquet garni

Préparation
Laver et préparer les légumes. Les découper en gros tronçons. Mettre la viande au fond d’un grand faitout ou d’une cocotte minute. Mettre ensuite les légumes à l’exception des pommes de terre. Recouvrir d’eau froide. Saler, poivrer et ajouter le bouquet garni. Cuire au moins 3heures. Baisser un peu le feu lorsque le liquide est arrivé à ébullition. Remettre de l’eau pendant la cuisson si nécessaire afin d’avoir toujours suffisamment de bouillon. Quarante-cinq minutes environ avant la fin de la cuisson, ajouter éventuellement les pommes de terre.

« Older entries