Sandwiches

You are currently browsing the archive for the Sandwiches category.

Ingrédients
Pour une douzaine de pains :
200 ml de crème fleurette
ou crème de soja*
75 ml d’eau
1 cc de sel
2 cs de sucre
400 g de farine
la moitié d’un cube de levure de boulangerie ou un sachet de levure déshydratée

Préparation
Si vous avez une machine à pain, mettre les ingrédients dans l’ordre indiqué et lancer un programme pâte levée. Sinon, mélanger dans un bol la levure avec un tout petit peu de la farine, le sucre et un peu d’eau et dans un saladier le gros de la farine avec le sel. Faire un puit, y verser le mélange de levure. Travailler en ajoutant petit à petit le restant de l’eau puis la crème. La pâte obtenue est souple, brillante d’aspect et se travaille facilement. La laisser lever pendant une bonne heure, de préférence près d’une source de chaleur. Une fois la pâte levée, la travailler brièvement puis l’étaler sur un plan légèrement fariné. Piquer régulièrement toute la surface de sorte à ce que les trous traversent bien la pâte. Découper des carrés réguliers ou des ronds avec un bol. Faire chauffer une poêle (ou deux si on veut aller plus vite) sans matière ou alors juste, si la poêle risque de s’abîmer, un peu d’huile qu’on étalera avec un pinceau ou un essuie-tout et dont on enlèvera  le surplus. Une fois la poêle très chaude, baisser le feu et faire cuire les pains comme des crêpes, quelques minutes sur chaque face : ils doivent gonfler à la cuisson. On peut les consommer tièdes ou, une fois refroidis,  les conserver quelques jours au réfrigérateur, empilés dans une boite ou un sachet plastique. On peut également les surgeler. Ils font de très bons pains à sandwiches.

* info intéressante pour ceux qui ne consomment pas de produits laitiers, une lectrice a fait l’essai avec de la crème de soja et m’a gentiment signalé que ça marchait bien même si la pâte était plus collante et qu’il lui avait fallu rajouter pas mal de farine pour pouvoir la travailler… Je connais mal les produits du soja mais peut-être qu’une autre solution pourrait être de diminuer la quantité d’eau. Du coup, j’ai envie d’essayer à l’occasion, pour voir si je peux trouver une astuce.

Le Coleslaw est une salade de chou américaine, souvent imbibée de mayonnaise… En voici une version hérétique avec une sauce à l’avocat et au yaourt en remplacement de la mayonnaise que je n’apprécie qu’à petite dose. On peut bien évidemment varier les légumes. Ce Coleslaw se consomme en salade mais peut également servir de garniture de sandwich en association avec d’autres aliments : il se marie bien avec du poisson fumé ou du gouda.

Ingrédients
1/8 céleri rave
1/2 chou rave
1/8 chou rouge
2 petites carottes
1/2 pomme verte
une poignée de raisins secs
le jus d’un demi citron
On peut aussi utiliser :
du chou blanc, du chou de Pontoise, du chou chinois, du radis blanc ou, plus corsés, du radis noir, de la betterave crue, des oignons rouges, etc.
Pour la sauce :
un jaune d’œuf
1 cs de moutarde aigre-douce
1 cc de moutarde à l’ancienne
un petit avocat
un yaourt à la grecque

Préparation
Laver et éplucher les légumes. Râper les carottes, le céleri et le chou rave. Trancher très finement les tronçons de chou rouge et de pomme (conserver la peau). Il ne faut surtout pas avoir de gros morceaux. Mélanger dans un saladier avec les raisins secs et le jus de citron. Réduire l’avocat en purée. Préparer la sauce comme une mayonnaise en mettant dans un bol le jaune d’œuf et la moutarde  puis battre en incorporant petit à petit la purée d’avocat. Ajouter ensuite le yaourt mais à la fourchette cette fois et délicatement pour que la sauce conserve sa texture épaisse. Lorsqu’elle est homogène, mélanger à la salade et laisser macérer quelques heures, si possible, au réfrigérateur avant de consommer.

110609Chutney

Ingrédients
pour un pot de 400ml :
2 mangues mûres
1 pomme ou 2 abricots
une poignée de raisins blonds
50 g de sucre
75 ml de vinaigre de cidre
une étoile de badiane
quelques clous de girofle
une pointe de gingembre râpé
une cc de purée de piment
une cc de cannelle
une cc de curry

Préparation
Laver et couper les fruits en dès. Mettre dans un poêlon avec le sucre, le vinaigre, les raisins secs et les épices puis mettre à chauffer à feu moyen, en remuant de temps en temps, jusqu’à obtention d’une confiture dense. Laisser refroidir avant de consommer.

110510SandwichJambon

On s’en doute, pas de recette, juste une note… J’ai déjeuné seule, aujourd’hui, ce qui ne m’arrive plus si souvent et comme je ne voulais pas y consacrer de temps, j’ai eu envie d’un sandwich au jambon. C’est quelque chose de très simple mais que j’ai plaisir à manger. Lorsque je ne travaillais pas encore chez moi, il y a de cela bien des années maintenant, il m’arrivait de prendre le train à l’heure du déjeuner et je m’arrêtais alors dans un boui-boui, près de la gare, où on vendait de déliceux sandwichs au jambon. J’ai conservé de cette époque l’habitude de mettre de la moutarde dans les miens.

Préparation
Découper un tiers d’une bonne baguette, bien croustillante, en gardant une partie avec le crouton. La fendre en deux dans la longueur et tartiner le pain du dessous de beurre salé. Poser quelques feuilles de laitue bien croquantes, puis deux très fines tranches de jambon blanc (acheté chez un bon charcutier) surplombées de cornichons en abondance. Étaler sur le pain du dessus une très fine couche de moutarde et déguster.

110429_HamburgerVégétarien

La base de ce hamburger est composé de petits pains aux graines pour sandwichs nappés de tatziki avec à l’intérieur une croquette de lentilles à la place du bifteck. Le reste de la garniture est variable : rondelles de tomate ou de concombre, cornichons, pickles, chutney de mangue, tranche de mozarella ou de gouda au cumin, petits morceaux de feta, feuille de salade, germes de radis, etc. Bref, on peut tout imaginer. Il s’agit d’un hamburger froid mais on pourrait aussi imaginer une version chaude en remplaçant le tatziki par une sauce qui pourrait aller au four.

Petits pains aux graines pour sandwiches

Ingrédients
Pour 6 petits pains :
250 ml d’eau
une cs d’huile d’olive
une cc de sel
450g de farine semi-complète
1 cs de sucre
1 sachet de levure boulangère (2 pour une préparation sans machine à pain)
une poignée de graines (mélange au choix : courge, tournesol, pavot, sésame, lin, etc.)
2 cs de flocons d’avoine (facultatif)

Préparation
Il faut lancer leur confection au moins deux heures à l’avance. Si on dispose d’une machine à pain, mettre les ingrédients dans la cuve dans l’ordre indiqué, en conservant une partie des graines et des flocons d’avoine pour mettre sur le dessus des petits pains. Lancer un programme pâte. Sinon, pétrir les ingrédients à la main et réserver une heure au moins dans un endroit tiède. Une fois que la pâte à levé, la diviser en 6 boules, en la manipulant avec les mains farinées. Garnir la partie visible des petits pains avec le restant de graines puis placer sur une plaque allant au four. Pratiquer une incision en forme de croix sur le dessus de chaque pain. Enfourner une vingtaine de minutes environ dans un four préchauffé à 200°. Les pains doivent être légèrement dorés. Les laisser refroidir avant de les garnir.

Croquettes de lentilles

À l’origine, j’avais confectionné ces croquettes pour terminer un reste de lentilles avec les enfants. Nous avions trouvé ça très bon (bien épicé, d’une consistance fondante) et comme elles avaient un aspect de biftecks hachés, nous nous étions dit que ce serait amusant d’en faire de faux hamburger. Depuis, c’est leur forme consacrée. À noter qu’un de ces hamburgers agrémenté d’une petite salade suffit largement à être rassasié.

Ingrédients
Pour 6 croquettes
300g de lentilles (j’utilise plutôt des lentilles blondes pour cette préparation)
une cc arasée de sel
1 ou 2 cs de ras-el-hanout
un peu de coriandre ou de persil haché
2 cs de farine
de la chapelure
un peu d’huile

Préparation

Faire cuire les lentilles la veille ou une demi-journée à l’avance en suivant les indications inscrites sur l’emballage, selon le mode de cuisson et le type de lentilles choisi. Il est important que les lentilles soient très bien cuites et plus fondantes que fermes. Pour ma part,  je fais cuire mes lentilles blondes au rice-cooker, dans 3 fois leur volume d’eau salée.  Laisser refroidir complètement puis réfrigérer. Le lendemain ou au moins une heure avant de servir les hamburgers, préparer les croquettes. Dans un saladier, mélanger les lentilles à la fourchette avec la farine, le ras-el-hanout et la coriandre ou le persil hâché jusqu’à former une pâte qu’on pourra malaxer. Rajouter un peu de farine si nécessaire. Former 6 boules et les aplatir avec la main pour former les croquettes. Les rouler dans chapelure puis les faire revenir sur les deux faces dans un peu d’huile en couvrant la poêle avec un couvercle pour que les croquettes dorent bien. Laisser tiédir, voire refroidir avant d’en garnir les pains, sauf si on veut faire un hamburger chaud. Par ailleurs, on peut également servir ces croquettes chaudes, accompagnées de légumes.

Tatziki

Ingrédients
un demi concombre
une cc de sel
le jus d’un demi-citron
un yaourt de brebis ou à la grecque (à défaut, deux petits suisses)
herbes (au choix coriandre, menthe, aneth) hâchées
une cc de moutarde (facultative)
poivre

Préparation
Au moins une heure à l’avance, éplucher le concombre, enlever la partie centrale (graines), le découper en très petits morceaux et le mettre à dégorger dans un bol avec une cuillerée à café de sel. Une heure plus tard, égoutter le concombre puis le presser dans un torchon bien propre pour en extraire toute l’eau. Le mélanger avec le yaourt, le jus de citron, l’herbe hâchée, la moutarde et le poivre. En enduire le pain des hamburgers. Ce tatziki peut également servir pour d’autres sandwiches ou tartines.

110109TartinesGoudaCumin

Pas vraiment une recette, juste ma tartine préférée, en ce moment, lorsque nous prenons le brunch du dimanche, désormais ritualisé.

Ingrédients
Pour une tartine :
une tranche de pumpernickel
un peu de fromage frais
2/3 tranches fines de gouda au cumin
une tranche de braisi fumé ou de viande des grisons
un cornichon
quelques germes de radis

Préparation
Étaler un peu de fromage frais sur le pain. Débiter de très fines tranches de gouda au cumin avec une pelle à fromage et les poser par dessus. Surmonter d’une tranche de braisi (viande de bœuf séchée du Jura), d’un cornichon coupé en deux dans la longueur et de germes de radis.



Pendant que nous étions parties à Strasbourg, ma fille ainée et moi, ce sont souvent les enfants qui ont préparé le repas. À notre retour, ma cadette nous a accueilli avec cette recette, très simple, tirée d’un livre de cuisine pour enfants emprunté à la bibliothèque. J’ai trouvé ces sandwichs si délicieux que j’ai décidé d’en refaire pour la petit fête qui a eu lieu hier soir.

Ingrédients
12 tranches de pain de mie complet
6 tranches de saumon (ou de truite) fumé
1/2 concombre
200g de fromage frais à tartiner
2 bonnes cuillérées à soupe de moutarde
le jus de 2 citrons
quelques brins d’aneth
sel et poivre

Préparation
Battre le fromage frais avec la moutarde. Ajouter petit à petit le jus de citron jusqu’à former une pâte onctueuse mais pas trop liquide. Saler, poivrer et incorporer l’aneth hâchée. Tartiner de ce mélange les tranches de pain de mie. Poser entre deux tranches une demi tranche de saumon et quelques fines rondelles de concombre. Couper les sandwichs en 4 pour les disposer sur le plat de service.