Gâteaux

You are currently browsing the archive for the Gâteaux category.

151225-GateauAmericain

Il s’agit du gâteau qui est préparé traditionnellement pour Noël. Les années précédentes, c’est toujours ma belle-mère qui s’y collait et je me contentais de le cuire mais cette année, pour répartir un peu mieux le travail, je me suis proposée de le faire. Je manque encore un peu d’entrainement pour ce qui est de disposer harmonieusement le glaçage à la poche à douille mais j’espère mieux réussir la prochaine fois. Le gâteau en lui-même, en revanche, est toujours très bon et surtout, il se garde longtemps ce qui permet de prolonger Noël.

Ingrédients
Pour le gâteau :
175g de beurre
250g de sucre
500g de farine
350 ml de buttermilk ou de lait ribbot
(à défaut, du lait additionné du jus d’1/2 citron).
3 œufs
225gr de raisins de corinthe
125gr de noix décortiquées
le zeste râpé d’une orange
1 cs de bicarbonate de soude
1 cc de sel
Pour le glaçage :
200 gr de beurre
entre 800g et 1 kg de sucre glace
4 ou 5 cs de liqueur d’orange ou de mandarine
le zeste de 2 oranges
des perles d’argent pour la décoration

Préparation du gâteau
Préchauffer le four 180°. Hacher grossièrement les noix et les raisins au robot (à défaut, on peut se contenter de concasser les noix avec un pilon).
Travailler le beurre et le sucre (on peut le faire au robot). Ajouter les œufs entiers un à un. Incorporer ensuite la farine, le bicarbonate, le sel et le buttermilk. Battre jusqu’à obtention d’un une pâte lisse. Si on a travaillé au robot, sortir la pâte avant d’incorporer les noix, les raisins et le zeste d’orange râpé. Beurrer et fariner un moule à manqué.
Enfourner environ une heure : À partir de 45 minutes, vérifier régulièrement la cuisson. Dès que le dessus a suffisamment doré, couvrir avec un papier aluminium et dès que la pointe d’un couteau ressort sèche, sortir le gâteau du four. Attendre qu’il ait refroidi pour le démouler sur une grille et le laisser reposer au minimum une nuit avant de réaliser le glaçage.

Glaçage
Hacher finement les zestes d’orange. Travailler le beurre au robot et lui adjoindre progressivement le sucre glace jusqu’à former une boule compacte. Transférer dans un saladier et assouplir avec la liqueur d’orange avant d’ajouter les zestes râpés.
À défaut, travailler le beurre en pommade avec une fourchette en incorporant progressivement le sucre glace puis les zestes et la liqueur d’orange. Bien travailler cette préparation pour la rendre onctueuse.
Masquer le dessus et les côtés du gâteau avec du glaçage à l’aide d’une spatule, puis le décorer à l’aide d’une poche à douille. Pour finir, parsemer le gâteau de perles d’argent.

150531-Divers
Pas grand chose de nouveau ce mois-ci, coté cuisine : des plats à base de blancs de volaille (1), des filets de poisson (2), des jardinières de légumes avec des petits pois (3), des asperges (4) et une tentative de struddle aux pommes (5). Coté jardin, c’est encore pire puisque je ne m’en suis pas du tout occupée. En revanche, je suis partie en Croatie (6) faire un grand nettoyage de printemps (7).
Read the rest of this entry »

130307CakePolenta1

Une recette facile (encore une) pour réaliser une base de cake salé qu’on peut garnir avec ce qu’on veut.

Ingrédients
100g de farine
150g de polenta
un demi sachet de levure chimique
100g de beurre
25 ml d’huile d’olive
5 œufs
sel et autres assaisonnements (ici, muscade et thym)
garniture (ici, feta et olives)

130307CakePolenta2

Préparation
Mélanger la farine, la polenta et la levure. Assaisonner. Ajouter le beurre fondu et l’huile puis les œufs en battant au fouet. Ajouter en dernier la garniture. Verser dans un moule. Enfourner 30mn à 210°  ou jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche.

130224FondantsChoco

Ces fondants au chocolat, dont la recette a été introduite à la maison par ma fille ainée, sont simples, rapides à faire et irrésistibles...

Ingrédients
Pour 12 fondants :
200g de chocolat pâtissier
12 carrés de chocolat (noir, blanc, praliné… au choix)
125g de beurre
20 à 50g de sucre (facultatif, ça dépend de la teneur en sucre du chocolat)
1 cc de farine
4 œufs

Préparation
Faire fondre le chocolat pâtissier avec le beurre au bain marie ou à la casserole si on est très pressé mais il faut alors ajouter un cs d’eau et remuer régulièrement pour que le chocolat s’incorpore au beurre et ne brûle pas. Le transvaser dans un saladier, y ajouter les jaunes d’œufs puis la cuillère de farine. Battre les blancs en neige : c’est très facultatif et je me demande si ce n’est pas mieux sans. Si on le fait, les incorporer délicatement. Transvaser dans des moule à muffin ou des ramequins chemisés. Planter un carré de chocolat au centre de chaque fondant. Enfourner 10 minutes (pas plus) dans un four préchauffé à 180°. Attendre quelques minutes au sortir du four, juste pour pouvoir démouler, et servir encore chaud.

Ma fille, qui n’est pourtant plus une gamine, continue d’adorer les fêtes à thème… Cette année, contre vents et marées, elle a organisé un anniversaire pirate. J’ai cherché des idées de gâteau sur Internet et j’ai choisi la solution qui demandait le moins d’investissement culinaire : le bête gâteau au chocolat coupé en deux et transformé en coffre aux trésors avec quelques bonbons et l’aide d’un plateau en carton doré que j’avais conservé, plié et glissé entre les deux morceaux pour mettre les colliers en bonbon et les pièces au chocolat au milieu sans flinguer le gâteau (et qu’il suffit de retirer au moment de le couper). Comme tout le monde n’aime pas le chocolat et qu’il fallait quelque chose de pratique pour planter 15 bougies, on a aussi fait le gâteau aux pommes d’Imane. Pour le reste, c’était bonbons industriels en quantité meurtrière, cookies aux abricots secs et noisettes grillées mais aussi cupcakes au carambar… Oui, avec plein de bonne huile de coprah hydrogénée ! J’ai combiné différentes recettes trouvées sur Internet pour réaliser cette abomination pâtissière : franchement, le glaçage était bon (8 carambars fondus dans 20ml de crème mélangés, une fois refroidis, à 100ml de crème montée en chantilly avec 40g de sucre glace) mais le gâteau sans intérêt particulier. Verdict : la prochaine fois, ce sera cupcake au caramel et personne n’y verra que du feu. En plus, tout ça manque terriblement d’agressivité pour de la piraterie. J’aurais dû servir des tonneaux de rhum et des harengs séchés mais j’ai eu peur d’avoir des problèmes.

Ça fait un moment que je veux parler sur ce blog d’un projet réalisé par ma belle sœur : il s’agit de magnets avec des recettes illustrées qu’on peut coller comme pense-bête sur son frigo. Elle en a sorti 6 coffrets différents, chez M6 édition, au fil desquels on retrouve des recettes de notre bande de copines — certaines sont sur ce blog — ou des recettes familiales comme ce gâteau à l’ananas qui vient de ma belle-mère. Les coffrets contiennent chacun 20 recettes aimantées très simples à réaliser, qu’on peut faire avec des enfants. Ils ne coûtent que 9,90€ pièce : pensez-y, ça peut faire un petit cadeau de Noël ou d’anniversaire sympa.
La page Facebook / Le site Internet

Pour en revenir à cette recette familiale, il s’agit d’une sorte de tatin d’ananas avec une génoise. Je l’ai réalisé avec de l’ananas frais mais on peut le faire avec une conserve.

Ingrédients

un ananas frais
ou une boite d’ananas dans son jus (pas de fruits au sirop)
180g de farine
150g de sucre
1/2 sachet de levure chimique
4 cs d’huile ou 50g de beurre fondu
3 œufs
15 cl de jus d’ananas (ou des oranges pressées à défaut)
du beurre pour chemiser le moule
un peu de cassonade

Préparation
Beurrer copieusement le fond d’un moule et le saupoudrer généreusement de cassonnade. Disposer dessus les morceaux d’ananas. Mélanger la farine, le sucre et la levure dans un saladier. Ajouter en fouettant les jaunes d’œufs, l’huile ou le beurre, le jus d’ananas ou d’orange. Battre les blanc en neige ferme et les incorporer délicatement. Verser ce mélange sur les ananas et enfourner une quarantaine de minutes à 200°.  Laisser tiédir un peu avant de démouler pour servir.

110607SimpleCarrotCake

Une alternative facile et rapide à mon carrot cake classique. Recette improvisée il y a quelque jour pour amener chez une copine, à l’occasion d’une invitation à déjeuner et si appréciée que j’ai réitéré pour le brunch du dimanche puis à l’occasion du retour de Strasbourg de ma grande.

Ingrédients

pour 18 portions :
100 g de sucre roux
100 g de beurre
2 œufs
3 carottes râpées
150 g de farine
5 g de levure chimique
1 cs de cannelle
75 g de noix grossièrement hâchées
100 g d’un mélange d’abricots secs (coupés en dès), de raisins blonds et d’écorce d’orange confites
un peu de sucre perlé pour le décor (facultatif)

Préparation
On peut réaliser cette recette au robot mixer, pour aller plus vite. Mélanger le beurre ramolli avec le sucre. Ajouter les œufs puis les carottes et enfin, la farine, la levure et la cannelle. Une fois la pâte bien homogène, ajouter les noix grossièrement hâchées et le mélange de fruits. Verser dans des moules à muffins (une grosse cuillère à soupe environ par emprunte), saupoudrer de sucre perlé et enfourner une vingtaine de minutes à 200°, ou jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche. Laisser refroidir un peu avant de consommer, tiède ou à température ambiante.

110529FetedesMeres1

Barbecue avec des amis par cette belle journée ensoleillée. J’avais préparé un gâteau avec les fruits rouges du jardin mais rien de comparable au somptueux fraisier de Daphné ! Nous avons vraiment très bien mangé et c’est dommage que je n’ai pensé à prendre des photos qu’au dessert.

110529FetedesMeres2

110529FetedesMeres3

110507GateauChocoDaphné

Pique-nique d’anniversaire au parc, ce samedi, sous un soleil incroyable pour la saison, afin de fêter quelques anniversaires en tir groupé… Avec en guest star, le superbe gâteau au chocolat de Daphné.

110331VenteGateaux1

Pour la classe à projet artistique et culturelle de Flo, qui a dessiné pour l’occasion deux belles affiches et des étiquettes. Dans l’idée d’un « goûter clef en main », vous trouverez  toutes les recettes en cliquant sur les liens suivants :
Cupcakes noix de coco et citron / Visitandines
Fondant praliné-noisettes / Cake citron et pavot / Gâteau aux pommes

110331VenteGateaux2

Le prix des matières premières est de 24 € tout compris pour 80 portions de gâteaux (30 cents chaque en moyenne). Elle ont été vendues 1 € chacune, ce qui a permis un bénéfice plus que convenable, quand on sait qu’il n’en est pas resté une miette, même en imaginant le prix de l’électricité et de la main d’œuvre :-) Ceci dit, il est possible d’avoir un prix de revient moins cher, puisque pour un des gâteaux, j’ai utilisé des ingrédients bio, ce qui n’est pas indispensable. Voici la liste globale des courses :
600 g de farine
450 g de sucre
200 g de cassonade
300 g de sucre glace
20 g de levure chimique (2 sachets)
125 g de noix de coco râpée
125 g d’amandes en poudre
125 g de noisettes en poudre
75 g de cerneaux de noix
50 g de graines de pavot (pour le cake citron pavot, mais c’est presque facultatif)
200 g de praliné pâtissier (une plaquette)
250 g de mascarpone
400 g de beurre doux
18 œufs
360 g de cerises dénoyautées (fraiches si c’est la saison, sinon en bocal)
300 ml d’huile
3 citrons non traités
1 kg de pommes

« Older entries