AVRIL EN VRAC

Comme je n’arrive plus trop à m’occuper de ce blog sous la forme qu’il avait pris ces dernières années, j’ai décidé d’adopter une sorte de récapitulatif  mensuel qui me permettra de conserver une trace.

15040-DiversAvril

Ce mois-ci, plein de techniques de cuisine feignantes, comme les mini-croissants apéritifs (1), une technique pour peler une mangue en un tour de main(2), glacer des légumes (3), du dos de cabillaud (4) avec une sauce à l’oseille (5) mais aussi des plats à base de blettes (6) ou de poireaux (7), des radis (8), des tartes sur une base de pâte sablée aux amandes (9), des salades de fruits (10) et un jardin plein de tulipes, de pissenlits et d’arbres en fleurs (11).

CUISINE

TECHNIQUES FACILES ET RAPIDES


150427-Croissants1

Mini croissants apéritifs : un truc découvert grâce à une copine et un accessoire un peu inutile puisque uniquement destiné à diviser un rond de pâte feuilletée en 16 parts pour façonner des mini-croissants. Un couteau fait aussi bien l’affaire mais l’idée des mini-croissants n’en est pas moins bonne. Il suffit de badigeonner ou de fourrer chaque triangle de pâte avec toute préparation qui vous viendra à l’esprit (par exemple, chorizo, tapenade, pesto, ajvar, fromage de chèvre… on peut aussi imaginer une garniture sucrée) et de rouler le triangle en mini croissant avant de l’enfourner une dizaine de minutes. Un truc vraiment efficace pour ne pas arriver les mains vides à une fête.

150427-Croissants3

Peler une mangue en un tour de main : un truc merveilleusement feignant qui marche aussi avec les melons, les avocats, etc. Il suffit d’utiliser un verre (pas trop épais).


Glacer des légumes : il y a quelques années, j’avais repéré chez une copine un gros livre de cuisine avec toutes sortes de techniques de combat en la matière. J’avais fini par le dénicher d’occasion sur Internet pour pas très cher… puis je l’avais complètement oublié. L’autre jour, je suis tombée dessus et j’ai entrepris d’y jeter un œil. Il est très dense et propose parfois des choses un peu compliquées à mon goût mais j’ai repéré cette technique pour glacer les légumes que j’ai immédiatement testé car j’avais une belle botte de navets nouveaux à cuisiner. Il suffit de mettre dans une cocotte les légumes avec du beurre et de les recouvrir d’eau et d’un papier sulfurisé. On les fait ensuite cuire à feu doux. La cuisson est assez longue (compter 45 minutes environ) mais ne réclame pas de réelle surveillance, sauf sur la fin, lorsque les légumes commencent à caraméliser. Franchement, c’est super efficace et je l’ai réitéré plusieurs fois, depuis, avec des navets nouveaux, des carottes et des radis.

150419-NavetsGlaces

PLATS RÉCURRENTS

Le dos de cabillaud : il est un peu moins cher en ce moment alors j’en profite car c’est vraiment très simple à cuisiner. J’aime bien le cuire tout simplement à la vapeur (15 minutes) et l’accompagner de légumes vapeurs ou glacés (navets nouveaux, carottes, chou-fleur, brocoli, etc.), d’une petite purée de pomme de terre maison ou de pommes de terre au four et d’une sauce au pesto, d’une hollandaise ou d’une sauce à l’oseille car celle-ci est de retour sur les étals du marché.

150419-DosCabillaud

La sauce à l’oseille : laver et ciseler l’oseille (on peut lui associer une ou deux échalotes émincées) et la faire revenir dans du beurre. Mouiller avec un peu de vin blanc et ajouter de la crème fraiche pour épaissir un peu la sauce et en corriger l’acidité. Saler et poivrer.

Les plats à base de blettes : ce mois-ci, les blettes étaient belles comme j’aime, assez petites mais avec des tiges bien blanches et nacrées. Nous en avons mangé très souvent, soit dans des plats de pâtes ou de lasagnes, soit cuisinées à la dalmate.

150423-BlettesPoireaux

Les plats à base de poireaux : de très beaux poireaux chez le maraichers, ce mois-ci, aussi je les ai très souvent cuisiné, que ce soit pour préparer la soupe rustique aux poireaux que nous adorons tous, de simples soupes moulinées poireaux, carottes et pommes de terre, la simplissime tarte au chèvre et poireaux ou ma quiche aux poireaux et chorizo.

150426-Brunch

Les radis : j’adore les radis de printemps, lorsqu’ils sont gorgés d’eau, qu’ils sont bien croquants et ne piquent pas. À cette période, j’en achète au moins deux bottes par semaine. Je les sers généralement crus — j’adore en avoir pour le brunch et je les trouve très pratique pour les buffets et les apéros dînatoires — mais Il m’arrive de faire de la soupe avec les fanes et je me suis même essayée à les glacer au beurre.

150427-Apero


1504330TarteRhubarbe

Les tartes sur une base de pâte sablée aux amandes : mon dessert star ce mois-ci. Le plus souvent, j’ai fait des tartes à la rhubarbe (dans la recette en lien, j’utilise de la rhubarbe macérée dans du sucre mais on peut aussi faire directement une compote) mais également aux pommes (cuites) ou aux framboises (crues) et frangipane à la pistache sur la même base de pâte sablée aux amandes : 75g de sucre, 125g de farine, 75g d’amandes en poudre et 125g de beurre auxquels on ajoute éventuellement quelques gouttes d’essence d’amande amère. Sabler jusqu’à obtention d’une pâte homogène mais friable, semblable à une pâte d’amande, qu’il faut étaler avec les doigts dans le fond du moule à tarte.

150418-SaladeFruitsTarte

Les salades de fruits : plus qu’un plat récurrent ce mois-ci, c’est un dessert que je fais constamment cette année. Je ne m’en lasse pas : c’est tellement simple à faire — il suffit de couper des fruits en morceau et de les laisser un peu macérer ensemble — agréable et rafraichissant à manger. Et puis on peut varier les combinaisons à l’infini, c’est toujours bon. C’est aussi un excellent dessert de secours lorsqu’on est invité quelque part.

Retrouvez toutes les recettes dans l’index

JARDIN

C’est la période de l’année où le jardin est le plus beau. Les tulipes s’épanouissent sur un tapis de pissenlits. Les arbres sont en fleurs. Après la taille un peu drastique de l’an dernier, la glycine a repris du poil de la bête. Un petit lilas est sorti de terre à l’endroit où ses ainés sont morts. J’ai également de la bourrache qui a poussé sans que j’ai rien semé. Les groseilles sont encore vertes mais promettent une belle récolte. Lorsque le temps le permet, on peut mettre le linge à sécher dehors et on profite plus souvent du jardin.

REVENIR À LA CUISINE
REVENIR AU JARDIN