2013 Jardin #7

Voilà, les tomates commencent à se former et j’ai eu mes deux premières courgettes ! Les framboisiers donnent toujours mais on n’en ramasse jamais plus d’une dizaine à la fois. Je finirais demain de cueillir les groseilles et le cassis.

130714Jardin1

130714Jardin2

130714Jardin3

130714Jardin4

  1. Sylvette’s avatar

    Rhoooolalala la luxuriance!! J’adore cette profusion de fleurs et aussi le truc qui grimpe avec les petites fleurs blanches. J’espère que tu mets des fleurs de bourrache dans tes salades, c’est super bon. Quant aux courgettes, je le dis et le répète, la prochaine fois plante donc la courgette longue de Nice, qu’on appelle aussi courgette violon ou courgette trombolino. Y a pas photo en terme de texture et de goût. j’ai exercé un chantage affreux et un lobbying sanglant auprès de mon marchand de primeurs pour qu’il en rapporte de Rungis et il les vend désormais par caisses entières tellement elle sont bonnes. Chez Kokopelli ils vendent des graines de la variété « Genovese » ce qui est plus ou moins la même chose. Tu as mis quoi comme tomate?

    Répondre

  2. nathalie’s avatar

    Le « truc qui grimpe » ne grimpe pas, c’est juste un fusain en fleurs dont les branches passent gracieusement par dessus le mur. La bourrache, elle plait tellement aux abeilles que pour aller en ramasser, il me faudrait une combinaison d’apiculteur mais je sais que c’est bon. Les courgettes, je suis feignante, je ne plante pas de graines : j’achète des plants. Je ne dirais pas non à ta niçoise mais je prends ce que je trouve et je demande généralement une variété robuste (chez moi, tout doit être robuste pour survivre). Je pourrais demander à mon maraicher du Val d’Oise de planter de la niçoise : ils adorent cultiver des nouveautés et ils s’y connaissent autrement mieux que moi en la matière mais après, vu le climat chelou qu’on se tape ces dernières années, il faut voir si les variété méditerranéennes comprennent ce qui leur arrive par chez nous. Pour les tomates, j’ai planté un assortiment de variétés rustiques dont je ne me rappelle plus les noms mais dont on m’a juré qu’elles étaient robustes (ça doit être vrai car je les ai planté très tôt et qu’elles ont résisté à l’hiver nucléaire de ce printemps) et des tomates cerises (parce que ça donne à mort et que c’est robuste :-)

    Répondre