Du 16 au 22/03 2013

130322DiversSemaine12

Ci-dessus : riz façon paëlla (3), lasagnes de polenta (5), cuisses de dinde et pommes de terre rôtis, gratin de pommes de terre au Munster (4).
Mais aussi : soupe épinards et noix de coco, choucroute de la mer, minestrone, cookies chocolat nougatine, cookies aux raisins et aux noix, soupe au fanes de radis (1), œufs à la coque (2), houmous (6).
Le marché, les préparatifs, les menus et les recettes :

LE MARCHÉ

Motivée peut-être par l’arrivée du printemps, j’ai fait le marché deux fois cette semaine, ce que je ne fais que très rarement l’hiver…
Fruits  : poires, pommes, pamplemousse, oranges maltaises, citrons, kiwis, mangues, bananes.
Légumes  : avocats, radis, endives, rougette, épinards, champignons de Paris, panais, navets, carottes, carottes blanches, céleri rave, poireaux, oignons, ail, coriandre.
Poissonnerie: encornets, crevettes, flétan, haddock, saumon.
Charcuterie : pancetta coppata, saucisse sèche, pâté au piment, bouchées à la reine, poitrine fumée.
Crèmerie : gouda au cumin, Mont d’Or, œufs, crème.
Apicultrice : miel, pâte à tartiner noisettes et miel, nonnettes.

PRÉPARATIFS du WEEK-END

em>Malgré le retour des enfants, j’en ai encore moins fait ce week-end que le précédent car la semaine s’annonçait tranquille et j’ai préféré cuisiner au jour le jour.  J’ai juste lavé les bottes de radis pour les séparer de leurs fanes dont j’ai fait une soupe. J’ai aussi préparé de la pâte pour des cookies dont j’ai fait une fournée le dimanche et conservé le restant pour plus tard.

*Les plats préparés à l’avance sont marqués d’une astérisque. Les notes numérotée renvoient au recettes et astuces données en fin d’article. Toutes les explications sur l’organisation des repas sont dans l’index des menus.

AU MENU

À tartiner : pancetta coppata, saucisse sèche, pâté au piment, cornichons, gouda au cumin, brunost, fromages offerts par Daphné (comté et fromage aux orties), Mont d’Or, confiture de griotte au kirsch ramenée par les enfants, confiture prune/poire à l’anis, miel et pâte à tartiner miel et noisettes.
Desserts et petits déjeuners : cookies chocolat nougatine*, cookies aux raisins et aux noix*, nonnettes, crumble pommes-bananes, yaourt à la grecque, yaourt de brebis, yaourt de brebis à la grecque, véritables petits suisses, fruits frais.

SAMEDI
Déjeuner : bouchées à la reine et salade composée
Dîner : soupe aux fanes de radis* (1)

DIMANCHE
Brunch
: smoothie mangue/agrumes, œufs à la coq (2)
Dîner : riz façon paëlla (3)

LUNDI
Déjeuner : gratin de pommes de terre au munster (4), endives en salade
Dîner : soupe épinards et noix de coco

MARDI
Déjeuner : lasagnes de polenta champignons et pancetta coppata (5)
Dîner : cuisses de dinde et pommes de terre rôties

MERCREDI
Déjeuner : quiche lorraine et rougette en vinaigrette
Dîner : choucroute de la mer

JEUDI
Déjeuner : salade tiède de pois chiche et carottes à la marocaine
Dîner : minestrone

VENDREDI
Déjeuner : restes de minestrone
Dîner : salade composée, houmous (6)

RECETTES ET ASTUCES

(1) Soupe aux fanes de radis : faire revenir un oignon,  lui ajouter les fanes d’une botte de radis, deux ou trois pommes de terre, éventuellement un panais et/ou un morceau de céleri rave coupés en petits morceaux. Mouiller avec de l’eau, saler et laisser cuire jusqu’à ce que les légumes soient à point. Rajouter une grosse cuillerée à soupe de crème fraiche et de la muscade. Mixer.

(2) Œufs à la coque : pour les faire coque, il faut que les œufs soient bien frais et de préférence à température ambiante. Si ce n’est pas le cas, il faut mieux les sortir en avance du frigo  car c’est la différence de température qui  les fait se fendre dans l’eau bouillante… En dernier recours, si les œufs sont froid, on peut les passer sous l’eau tiède avant de les déposer dans la casserole d’eau bouillante : ça marche la plupart du temps. Les œufs sont souvent datés mais dans le doute, on peut vérifier leur fraicheur en les plongeant dans de l’eau : ils faut qu’ils coulent et s’allongent au fond du récipient. S’ils se tiennent debout, il vaut mieux les utiliser pour autre chose. S’ils flottent, c’est qu’ils ne sont plus bons. On met ensuite la casserole d’eau non salée à chauffer. Lorsqu’elle boue, on dépose délicatement les œufs au fond avec une louche. Lorsque j’étais enfant, on m’a appris qu’il fallait faire cuire les œufs à la coque 3 minutes… En vérité, ce n’est pas toujours suffisant.  Comme j’achète de très gros œufs bio, je les laisse 4 minutes et ils sont parfait (blanc bien cuit, jaune parfaitement coulant). Je me suis également aperçue lorsque, jeunes, nous passions nos vacances en Norvège, que les œufs doivent cuire plus longtemps lorsqu’on est en altitude.

(3) Riz façon paëlla : faire revenir un oignon, 2 gousses d’ail pressées et 400g de blancs d’encornets coupés en rondelles (un peu de poivron aurait été bien aussi… mais ce n’est pas la saison). Une fois qu’ils sont dorés, leur ajouter 500g de riz et le laisser devenir transparent en mélangeant régulièrement. Assaisonner avec du sel et des épices (l’idéal, c’est sans doute le safran mais c’est cher alors pour ma part, je mets du curcuma, du paprika, un peu de fenouil et du piment). Mouiller avec de l’eau. Ajouter une boite de tomates concassées (en saison, on mettrait des tomates fraiches), des carottes et du céleri rave coupés en petits dés ou du céleri branche en tronçons, des petits pois (surgelés en ce moment), éventuellement du maïs, des tranches de chorizo et des crevettes. Laisser à feu moyen en remuant de temps en temps jusqu’à ce que le riz soit cuit et que la sauce soit épaisse.

130322RizGratin

(4) Gratin de pommes de terre au Munster : Daphné nous en avait fait la semaine dernière et c’était vraiment délicieux… Comme elle nous a offert un morceau de munster, j’ai rempilé. Faire cuire les pommes de terre coupées en assez fines rondelles une vingtaine de minutes au cuit vapeur. Les mettre déposer dans un plat à gratin. Les recouvrir de crème fraiche assaisonnée avec sel, poivre, muscade et carvi (ou graines de cumin, qui font vraiment le charme de ce gratin). J’ai également mis un peu de poitrine fumée que j’avais découpée en lardons et fait revenir au préalable mais c’est parce que nous mangions le gratin en plat principal. Recouvrir avec le munster coupé en tranches et mettre à 250° sous le grille jusqu’à ce que le fromage soit bien gratiné. Je l’ai servi avec une salade d’endives et franchement, c’était nécessaire car c’est tout de même très riche.

(5) Lasagnes de polenta : j’ai repéré sur Internet plusieurs recettes avec des tranches de polenta en remplacement des lasagnes… J’ai voulu essayer avec une polenta aux petits pois et une garniture de pancetta copatta, champignons et oignons rouges revenus à la poêle, béchamel. En théorie, ça parait bien mais dans les fait, la polenta sous cette forme est beaucoup trop roborative ! Je préfère de loin les vraies lasagnes.

(6) Houmous : pour 500g de pois chiches cuits, une cuillerée à soupe de tahini, deux cuillerées à soupe de yaourt à la grecque (ou brebis), le jus d’un citron, sel et cumin en poudre. Il suffit de mixer tout ça pour obtenir un houmous très fréquentable.

Revenir aux préparatifs
Revenir au menu

INDEX DES RECETTES

  1. sylvette’s avatar

    Je suis hyper déçue que les « lasagnes » à la polenta ne soit pas très bonnes, sur la photo ça fait vraiment envie!! J’étais même prête à tenter le coup lundi, heureusement que j’ai lu ton verdict… Je pense qu’il y a moyen de faire un truc en utilisant la polenta comme base, genre pâte à pizza. J’ai vu ça sur un site américain:
    http://www.thekitchn.com/an-italian-polenta-supper-gatherings-from-the-kitchn-186646

    ça fait une bonne base de départ même si je n’aime pas leur présentation. L’idée n’est pas mauvaise…

    Répondre

  2. nathalie’s avatar

    J’ai été la première déçue : j’adore la polenta et l’idée me tentait à mort… Ce n’est pas que c’est mauvais, c’est que ça se prête mal au coté multicouche de la lasagne : le résultat est hyper bourratif…. Et encore, j’ai fait des couches assez fines (je les ai moulé au lieu de les découper dans la masse). En fond de tarte, j’y crois déjà plus.

    Répondre