novembre 2010

You are currently browsing the monthly archive for novembre 2010.

101104Jardin1

Depuis peu, les feuilles tombent des arbres. Comme j’ai beaucoup travaillé au jardin, en octobre, j’ai profité qu’il faisait beau pour aller prendre quelques photos avant qu’elles ne tapissent entièrement le sol : j’ai tout désherbé, un peu taillé ce qui pouvait l’être avec un sécateur et puis surtout planté des groseilliers, un cassis, une deuxième lavande, un thym d’hiver, des choux décoratifs et de la bruyère mais aussi une grande quantité de bulbes qui fleuriront au printemps ainsi que des pâquerettes pompons (qui me rappellent ma grand mère), des primevères et des pensées, toutes à floraison bi-annuelle… Mimi apporte sa petite touche joyeuse en plantant des petits sujets dans les jardinières. Hier, nous avons récolté 14 kg de kiwis… Il doit bien y en avoir une trentaine de kilos qui reste encore inaccessible tellement il en pousse en hauteur. Lorsqu’ils tomberont, à maturité, je ramasserais ce que je pourrais pour en faire des compotes.

101104Jardin2

101104Jardin3

101104Jardin4

101102BoudinPommes

Pas vraiment une recette, juste un plat qu’on mange très souvent parce que notre charcutier propose un excellent boudin blanc au jus de truffes. Pour ce qui est des pommes, je les choisis sucrées et un peu acidulées, avec une chair bien ferme, surtout pas farineuse, qui tienne à la cuisson. La préparation à base de couscous est facultative mais en fait un plat complet. J’avais improvisé ça un jour que je n’avais pas de pomme pour accompagner le boudin et le mariage fonctionnait si bien que maintenant, même lorsque j’ai les pommes, il m’arrive de préparer quand même la semoule. D’autre fois, j’accompagne le boudin et les pommes avec une sauce aux airelles.

Ingrédients
pour 4 personnes :
4 boudins blanc
8 pommes
du beurre
pour la sauce aux airelles (facultatif)
un bocal d’airelles dans leur jus
pour le couscous (facultatif)
280g de couscous moyen et son volume en eau
des fruits secs (par exemple raisins, abricots coupés en petits cubes, pistaches, amandes grillées…)
un peu de sel
du ras-el-hanout

Préparation
Le boudin, les pommes et la sauce aux airelles
Éplucher les pommes, enlever le trognon et couper en huit quartiers chacune qu’on met à sauter dans du beurre. Tourner de temps en temps, mais pas trop souvent pour qu’elles aient le temps de caraméliser. Lorsqu’elles commencent à être bien dorées, baisser le feu. Si on veut une sauce aux airelles, les faire réduire dans une petite casserole avec leur jus. Enlever la peau des boudins et les faire revenir dans une poêle avec très peu de matière grasse, en les retournant à mi-cuisson.
La semoule aux fruits secs
Dans le même temps, mettre l’eau du couscous légèrement salée à chauffer avec les fruits secs. À ébullition, sortir du feu, ajouter le couscous et le ras-el-hanout, mélanger et couvrir quelques minutes. Lorsque le couscous a gonflé, ajouter des morceaux de beurre et remettre à feu doux tout en égrainant avec une fourchette. Servir immédiatement le boudin, les pommes et le couscous.