15 septembre 2007

You are currently browsing the daily archive for 15 septembre 2007.



Même si la Minestrone est plutôt une soupe d’été, on peut la préparer en toute saison en l’adaptant à ce qu’on trouve sur le marché : lorsque tomates, courgettes, poivrons, basilique et haricots verts disparaissent des étales, on utilisera des conserves de tomates, du pesto, des racines et des haricots secs.

Ingrédients
Les essentiels :
carottes
céleri
tomate (en conserve si on n’en trouve plus de fraiche)
haricots (frais ou secs, on peut utiliser toutes sortes de variétés – haricots verts ou beurre, coco plats, fèves, haricots blancs, rouges, romain ou borlotti et même les mélanger : la soupe n’en sera que meilleure)
huile d’olive
ail et/ou oignon
basilique ou pesto
Les complémentaires (un ou plusieurs, à adapter en fonction de ce qu’on trouve au marché) :
navets (on peut utiliser plusieurs variétés)
courgettes
aubergine
poivron (jaune, rouge, vert, peu importe)
petits pois
poireaux
pâtes ou même raviolis frais
lardons

Préparation
Le principe est très simple : on coupe tous les légumes en petits cubes/morceaux/rondelles. Si on utilise des légumes secs, on les aura laissé tremper à l’avance et fait précuire s’ils nécessitent une cuisson très longue. Dans un grand faitout, on fait ensuite revenir les légumes suivants (au choix) dans un peu d’huile d’olive : ail, oignon, poireaux, courgette, aubergine et poivron ainsi que les lardons si on a voulu en mettre. Une fois que tout est bien doré, on ajoute les tomates coupées en cube et on mouille avec de l’eau. On rajoute ensuite les autres légumes (céleri, carottes, haricots voir petits pois) ainsi qu’une rasade d’huile d’olive, le basilique hâché ou le pesto. On rajoute de l’eau si nécessaire et on laisse cuire une bonne heure, ou jusqu’à ce que tous les légumes soient bien fondants et que le liquide de la soupe ait un peu épaissi. Sur la fin de la cuisson, on ajoute éventuellement les raviolis ou les pâtes. Ces dernières mettront un peu plus de temps à cuire que leur temps de cuisson ordinaire mais s’imbiberont du bouillon de la soupe.