Bandes dessinées

 

38 réponses à Bandes dessinées

  1. Wood dit :

    Plus « fin de civilisation » que fin du monde :
    – Marseil et Armalite 16 de Michel Crespin
    – Jeremiah de Hermann

  2. 2goldfish dit :

    Vite fait, je pense aussi à :
    Blame!, par Tsutomu Nihei, 1998
    Phénix par Osamu Tezuka,1967 (dans le tome 2, au moins)
    20th Century Boys par Naoki Urasawa, 1999
    Promethea par Alan Moore et JH WILLIAMS III, 1999 (pour une fin du monde bien différente dans le numéro 31)
    Watchmen par Alan Moore et Dave Gibbons, 1986
    The Invisibles par Grant Morrisson, 1994

    • 2goldfish dit :

      J’aurais peut-être du préciser que pour les séries Promethea et The Invisibles (spoiler alert), les fins du monde sont très particulières, puisque dans Promethea la fin du monde signifie la fin de la séparation entre la terre et le paradis, les hommes deviennent tous frères et rien n’a changé sauf eux (c’est plus compliqué que ça mais je l’ai lu il y a longtemps) tandis que dans The Invisibles, la fin du monde qui intervient dans le dernier numéro est une espèce d’épiphanie post-moderne ou l’humanité dans la BD s’élève dans le « super contexte », c’est à dire notre monde à nous, celui ou la BD est un livre ou un truc comme ça (pareil, c’est compliqué, ça fait longtemps). A noter que l’auteur grant Morrison pense (ou pensait) que c’est exactement ce qui nous arrivera à nous en 2012.

  3. chamsz dit :

    L’excellent Walking dead me semble cadrer aussi

  4. chamsz dit :

    Nausicaa
    La série Y
    DMZ
    Havre
    La série Zombies

  5. Wood dit :

    DMZ, n’est pas vraiment fin du monde, à mon avis, ni même fin de civilisation. C’est juste une histoire de guerre et de politique-fiction. L’idée principale étant de déplacer Bagdad à New York.

  6. Wood dit :

    Par « la série Y », je suppose qu’il faut comprendre « Y le dernier homme » (Y the last man) ?

  7. Wood dit :

    « Simon du Fleuve » de Claude Auclair (avec Alain Riondet au scéanrio à partir du tome 6)
    « La Cité des Eaux Mouvantes », premier tome de Valérian
    « Monde Mutant » et « Fils du Monde Mutant » de Richard Corben et Jan Strnad
    « Vic and Blood » de Richard Corben et Harlan Ellison (adapté de la même histoire qui a donné le film « a boy and his dog »)
    « The Abandonned » de Ross Campbell (publié en Français par Milady : « Les Abandonnés »)

  8. Wood dit :

    « La Survivante » de Gillon

  9. abelthorne dit :

    Il me semble que la série « Hombre » (Ortiz & Segura, 1983) se passe dans un futur post-apocalyptique.

  10. Wood dit :

    La série anglaise « Judge Dredd » (créée par John Wagner et Carlos Ezquerra en 1977, poursuivie par divers auteurs jusqu’à nos jours) se passe dans un futur ou la terre a été ravagée par une guerre nucléaire. Les humains y survivent dans d’immenses « Méga-cités » fortifiées et surpeuplées tandis que des mutants errent sur les « terres maudites » irradiées qui forment le reste du monde. L’humanité y est toujours prospère, par contre, alors peut-on parler de fin du monde ? Il y a eu un film, aussi (et un autre en tournage, avec Karl Urban) et un jeu de rôle, si je me souviens bien.

  11. Wood dit :

    Oh et comment l’oublier, Freakangels de Warren Ellis et Steve Duffield : http://www.freakangels.com/?p=23

    « 23 years ago, 12 strange children were born in England at exactly the same moment.
    6 years ago, the world ended.
    This is the story of what happens next »

  12. Wood dit :

    Sinon, tous medias confondus, Wikipedia est d’un grand secours :

    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_apocalyptic_and_post-apocalyptic_fiction
    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_apocalyptic_films

    (comment ai-je pu oublier Gunm ?)

  13. BIshop dit :

    Demain les Oiseaux de Tezuka bien entendu. J’en ai oublié un autre de Tezuka où les individus mettent des sortes de peaux synthétiques à la suite d’un complot de femmes pour détruire le monde…

    Vais retrouver cela.

  14. Bishop dit :

    Ah oui suis-je bête, c’est l’excellent « Avaler la Terre ».

    • Jean-no dit :

      @Bishop : ouais, bien, « Avaler la terre » même si je n’ai pas trop retenu la fin du monde, mais surtout l’étrangeté générale, comme avec l’histoire de la famille dont chaque membre est un imposteur. Pas encore lu « demain les oiseaux ».

  15. 2goldfish dit :

    Je ne me rappelle pas vraiment qu’on aille jusqu’à une « fin du monde » dans Avaler la Terre. Par contre Demain Les Oiseaux, effectivement, c’est au moins autant la fin du monde que La Planète des Singes, c’est à dire que c’est la fin du monde des humains, en tout cas. Il y a probablement quelques autres fins du monde dans les millions de pages de Tezuka…

  16. Florent dit :

    L’Eternaute (El Eternauta ) de Oesterheld et Breccia (injustement méconnu ), de l’invasion alien avec des réminiscences de la répression militaire en Argentine ->

    • Jean-no dit :

      @Florent : je n’ai jamais lu l’Éternaute bizarrement, alors que j’aime bien Breccia, notamment pour Mort Cinder. Mon frère m’a dit qu’une nouvelle série nommée l’Éternaute (une suite en fait) venait de sortir et que c’était à son avis une des « claques » du moment.

  17. Wood dit :

    Dans le genre « apocalypse zombie », d’autres webcomics :

    The Zombie hunters : http://www.thezombiehunters.com/

    Dead Winter : http://deadwinter.cc/

    Oh et puis Homestuck parle pas mal de fin du monde (via météorites) ou de comment l’éviter ou y survivre : http://mspaintadventures.com/?s=6
    (ça parle de pas mal d’autres chose aussi qui pourraient t’intéresser : interactvité, jeux vidéos avecune emprise sur le « monde réel », vieux jeux d’aventures, monde parallèles et voyages temporels, et puis pour une fois c’est un webcomic qui emploie des gifs animés des animations flash à bon escient. Mais par contre c’est très long à lire et même moi je ne suis pas parvenu au bout de l’histoire (qui est toujours en cours))

  18. Wood dit :

    En Manga, « Mother Sarah » de Otomo et Nagayasu est bien post-apocalyptique aussi.

  19. abelthorne dit :

    L’article sur « The World, The Flesh and The Devil » m’a, curieusement, fait penser à un album de la vieille série Lefranc : « Les Portes de l’Enfer ». Il n’est pas vraiment question de fin du monde mais les protagonistes, suite à un évènement dont ils ignorent l’origine, se retrouvent coupés du monde par une brume destructrice. Pendant quelques jours/semaines (ma mémoire n’est pas très bonne), ils se demandent si le reste du monde a disparu, s’il y a d’autres survivants isolés, s’il va falloir repeupler la planète, etc.
    Il y a plusieurs albums dans la série qui tournent autour des armes nucléaires, biologiques…

  20. J’ajoute « Un Plan sur la Comète », la nouvelle épatante aventure de Jules, par le toujours malin Emile Bravo.

  21. J’ajoute également « L’autre fin du monde », d’Ibn al Rabin (Atrabile), qui évoque la mort, de l’être aimé, de soi, comme la fin du monde, d’un monde.

  22. Ah mais au fait que vois-je ? Donjon n’est pas cité ! (explosion de Terra Amata, période post apocalyptique de Crépuscule, le dernier Potron-Minet avec l’effondrement d’Antipolis qui est aussi la fin d’un monde, la nature cyclique de l’éternel destruction/renaissance …)

  23. Encore un titre : « Les fins du monde », par Lewis Trondheim
    mini-récit (30p) à monter soi même, paru dans Spirou n°3658 (21 mai 2008)
    http://www.bulledair.com/index.php?rubrique=album&album=fins_monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *