Araignées rescapées

On en parle peu mais le Pakistan a connu pendant l’été 2010 des inondations très importantes et surtout, très persistantes. Vingt millions d’habitants ont du être déplacés. Rien à voir, bien sûr, avec les inondations record qu’a pu connaître la Chine dans les années 1930 et qui ont fait des millions de morts.

On estime que ces inondations ont touché plus de personnes que le total cumulé des personnes touchées par les effets du Tsunami de l’Océan indien (2004), du tremblement de terre au Pakistan (2005) de l’ouragan Katrina (2005) et du tremblement de terre en Haiti (2010).

Les inondations récentes au Pakistan ont eu un effet inattendu dans la province de Sindh : pour se protéger, les araignées se sont réfugiées dans les arbres partiellement immergés, qu’elles ont totalement recouvert de leurs toiles.

Ce phénomène très rare a lui-même eu un autre effet inattendu : cet agencement atypique des toiles s’avère extraordinairement efficace et a considérablement fait baisser le nombre de moustiques dans la région.
Une catastrophe a provoque une invention.

(images : photographies de Russel Watkins pour le UK department for international development/FlickR — CC BY-NC-ND 2.0)

Ce contenu a été publié dans Actualité, Déluge, Survivre, True story. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Araignées rescapées

  1. Wood dit :

    Les photos sont très belles, en tout cas.

  2. solnce dit :

    C’est magnifique. On voit quelques fois ce genre de phénomène dans nos campagnes, mais rien qui atteigne ce niveau. Les autres photos du compte flickr sont tout aussi belles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *