TF1 du monde

Le journal télévisé de TF1 vient de changer de générique aujourd’hui même.
La musique d’accompagnement, dérivée de la bande musicale du films Les Dents de la Mer (cf. La démonstration de Serge Llado, sur Europe1) , n’a pas beaucoup changé.
L’animation en 3D, en revanche, n’est plus la même. La précédente version montrait un globe terrestre stylisé, en plan rapproché et en rotation, d’où fusaient des noms de villes :

La nouvelle version montre la planète terre, perdue dans l’espace, composée de particules qui rayonnent. Pour ma part, je vois un monde en train d’exploser ou de se déliter, mais aussi une image de crâne, dont le logo TF1 deviendrait la dentition. Je suis le seul ?

On remarque que l’hallucination morbide est ensuite contredite par la chaleur rassurante du plateau et de la présentatrice.
Tout cela me fait penser à un motif visuel assez classique qui mêle la planète terre et le crâne humain, ainsi que ces quelques images trouvées sans effort sur Internet :

Il y a une logique. Tous les jours, au journal télévisé, on nous annonce une fin du monde. Une catastrophe financière, un pays qui bascule dans le chaos, un autre qui déclenche une guerre, un cataclysme écologique, etc.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Monde mourant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à TF1 du monde

  1. ben dit :

    tu n’es pas le seul… mais c’est peut-être le choix de la capture d’image qui oriente les avis ?

  2. 2goldfish dit :

    J’avoue que le crâne n’a pas sauté à mes yeux, il m’a même fallu un moment pour le voir en scrutant l’image.

    Par ailleurs, ça fait bien longtemps que je n’avais pas vu un JT de TF1, aussi je peux me tromper, mais il me semble que le petit « orchestra hit » (je n’ai pas trouvé de traduction française http://en.wikipedia.org/wiki/Orchestra_hit ), qu’on entend sur chaque « titre » annoncé par la présentatrice, est une nouveauté qui ajoute encore au côté anxiogène de tout cet habillage en rappelant encore un peu plus les stacatti des Dents de la Mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *