Verdens Undergang (1916)

Je suis très curieux du film danois Verdens Undergang (en anglais The Flaming Sword, ou encore The End of the World), réalisé par August Blom en 1916.
Il a été édité en DVD par l’Institut danois du cinéma, mais je n’en connais qu’un extrait, quelques photographies officielles, le synopsis et l’affiche.

Le film est sorti six ans après le passage de la comète de Halley et alors que la Première guerre mondiale mettait l’Europe à feu et à sang — le Danemark est resté neutre mais a été très affecté par la Grande guerre. Il a connu un succès important.

Au début du film, un scientifique découvre qu’une comète va passer très près de la terre. Selon les calculs du savent, cela provoquera de véritables désastres. On décide alors de ne pas alerter la population, mais cela ne suffit pas à empêcher la panique ni les catastrophes naturelles.

On voit que tous les poncifs du film catastrophe tel qu’on en produit encore aujourd’hui sont en place : le scientifique-Cassandre, les questions d’opinion publique, les émeutes,…

(merci à Aurore Berger Bjursell)

Ce contenu a été publié dans Ce qui tombe du ciel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Verdens Undergang (1916)

  1. Déborah dit :

    Il est possible d’acheter le dvd à cette adresse : http://eshop.dfi.dk/Shop/ItemList.php?CategoriSelect=6
    (c’est le 7e sur la page)

    Sinon, je réside actuellement à Copenhague et peux me rendre utile. À bon entendeur !

    • Jean-no dit :

      @Déborah : merci, je ne trouvais pas du tout sur le site. Le DVD n’est pas cher mais il y a 130 couronnes de port pour la France, c’est un peu de l’abus. J’hésite beaucoup.

  2. Surtout que ce n’est pas LE film danois à avoir vu.
    Perso, je l’avais emprunté gracieusement à la bibliothèque du film à Stockholm, et je n’aurais pas aimé mettre plus de 10€ port compris dans un tel objet.

  3. d. dit :

    curieux, ça semble très (très) proche sur le fond et la forme de « la fin du monde », d’Abel Gance (france, 1931), où Un astronome découvre une comète qui se dirige droit sur la terre. La fin du monde est proche et la population prend peur. Dans l’affolement général, l’astronome parvient à instaurer une République universelle.

    (comme je dis chez moi : un film musée, à voir pour la scène de panique orgiaque (orgie d’époque, mais quand même) qui se déroule juste avant le passage de la comète…)

    • Jean-no dit :

      @d. : le thème excitait pas mal, notamment avec le passage de la comète de Halley, apparemment il y a eu un nombre certains de « films de comète » entre les débuts du cinéma de fiction et la seconde guerre mondiale. Mais je n’en ai vu aucun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *