Guide universel des pratiques numériques : comment passer son anniversaire sur Facebook

Il n’est pas toujours facile de savoir comment se comporter sur Internet, et particulièrement sur les réseaux sociaux. Je propose de rédiger un guide de bonnes pratiques, starting now avec cette question que chacun se pose : que doit-on faire sur Facebook le jour de son anniversaire ?

Un anniversaire est événement spécial pour chacun d’entre nous, et sur Facebook, ce jour est plus spécial encore, c’est Facebook qui le dit.
Les choses commencent peu après minuit lorsqu’une ou deux personnes nous souhaitent un bon anniversaire. Nous ne connaissons pas forcément bien ces personnes, alors ça nous inquiète : pourquoi les autres se taisent-ils ? En fait, ce n’est que le lendemain que Facebook signalera à tous nos amis que nous fêtons notre anniversaire. Se pose alors une autre question inquiétante : pourquoi ces personnes que nous ne connaissons que de loin en loin sont au courant de notre date de naissance, et que nous veulent-elles exactement ?
Le matin suivant, Facebook nous présente une vidéo animée de paquets, de gâteaux et de feux d’artifice. Cette vidéo affirme que toute l’équipe de Facebook (23 000 employés) tient à célébrer ce jour et à nous féliciter. Eh bien c’est faux, dès qu’on creuse un peu on s’aperçoit que personne chez Facebook n’est réellement au courant du jour de notre anniversaire et qu’il n’y a pas vraiment de discussions en interne à ce sujet.

Quel baratineur, ce Mark Zuckerberg !

Facebook nous propose alors un choix difficile : partager cette vidéo embarrassante qui aura pour vertu de bien montrer à tous nos contacts que ce jour est celui de notre anniversaire, ou bien ne pas la partager, parce que la publier laisse penser qu’on veut vraiment trop faire savoir au reste du monde que c’est notre anniversaire ? À chacun de chercher la réponse à cette équation au fond de son cœur. Une stratégie astucieuse consiste à partager la vidéo, assortie d’un commentaire railleur, comme par exemple « Ha ha trop bizarre cette vidéo que Facebook me propose, lol, mdr ». Mais cette astuce commence à être trop connue et ressemble à une quête désespérée d’attention, même lorsque l’amusement exprimé est sincère. Dans le même registre, avec les mêmes motivation, on peut publier des captures de publicités ciblées qu’on a reçues par e-mail, pour se moquer, ou s’indigner : « comment est-ce que cette boutique en ligne a obtenu ma date d’anniversaire ?! ».

Arrivent enfin de nouveaux messages d’amis plus proches que les deux stalkers bizarres de minuit. Une journée-marathon commence alors : l’œil rivé sur votre écran, vous comptez les absents et les présents en feignant l’indifférence.
Le lendemain, dès minuit une, trois ou quatre personnes vous souhaitent « un bon anniversaire en retard », en prétendant avoir raté l’information le jour idoine. Sont-elles sincères, ou bien cherchent-elles à se démarquer de la foule ? Vous ne le saurez jamais.

Ce sera alors le moment pour vous de poster un message disant que vous n’avez pu remercier individuellement chacun de vos amis et que vous êtes touché par tous leurs gentils messages. C’est une manière de faire remarquer à ceux qui ne vous l’ont pas souhaité à temps, ni même après, que votre anniversaire vient de passer (certains s’excusent alors en commentaires), c’est une manière aussi de faire croire que vous vous êtes trouvé submergé d’amour, et enfin, c’est une une tactique pour éviter de remercier individuellement des gens que vous n’aimez pas et qui ne vous aiment pas mais qui se sont malgré tout sentis forcés de vous laisser un message, comme vous le ferez pour eux un jour.

Tout cela a fait des dégâts. Vous ne digérez pas la blague d’un ami sur votre âge, ni le fait qu’un autre n’ait à aucun moment pris la peine de s’associer à la chorale qui célébrait votre anniversaire. Vous n’avez plus qu’à attendre trois-cent soixante quatre jours pour que ces personnes rattrapent ces impairs, mais ça ne changera rien : au fond de vous, vous savez bien que vous êtes seul.

Une réflexion sur « Guide universel des pratiques numériques : comment passer son anniversaire sur Facebook »

Répondre à Yogi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *