Il fallait absolument que je raconte ça à quelqu’un

Je suis le dernier de la maison à se coucher, et elle doit sortir passer la nuit dans le jardin. On a un rituel, tous les deux. Vers une ou deux heures du matin, elle me voit arriver, elle sait que l’heure est venue. Elle se met alors sur le dos, et émet des petit « rrrr » en attendant que je lui caresse le ventre, et sous le maxillaire. Je n’ai jamais eu aucun chat qui se mette si facilement et si spontanément sur le dos.

barbouille

Après une demie-minute de ce traitement, je la prends dans mes bras. Je descends l’escalier avec elle. Une fois arrivés en bas, elle se débat pour que je la pose sur le sol. J’ouvre la porte et elle sort, qu’il fasse chaud, froid, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige.
C’EST INTÉRESSANT, HEIN !

2 réflexions au sujet de « Il fallait absolument que je raconte ça à quelqu’un »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *