Vous l’avez lu ici en premier

#Baidu/AFP, 11.11.2022
Le philologue islandais qui avait lu par lui-même près de 15% des conditions d’utilisation d’iTunes en six ans, et qui avait révélé au grand public avoir découvert dans ce texte juridique une mention faisant d’Apple le légataire universel des abonnés à son service, a été retrouvé mystérieusement assassiné à son domicile. Conformément aux conditions d’utilisation de Facebook, le contenu de son ordinateur a été supprimé et ses organes biologiques encore en bon état de fonctionnement ont été revendus à des banques d’organes, au profit de la fondation Zuckerberg, malgré les protestations de pure forme de la société Google qui estime que le contrat d’utilisation de Google+ lui confère automatiquement la propriété d’au moins un rein et un œil de chacun de ses usagers. Suivant sa politique habituelle lorsque ce genre de dispute survient, la firme de Mountain View a supprimé de ses bases de données le nom de la personne et détruit toute trace de ses documents d’état-civil, plongeant ses héritiers dans un vide juridique inconfortable.

randomdatacenter
Afin qu’ils ne soient pas tentés d’en révéler les secrets de fabrication ou la localisation, les techniciens qui ont monté ce nouveau complexe de stockage de données numériques ont été congelés à la température de -271°, avec la promesse d’être ramenés à la vie dès lors que la science aura résolu les problèmes d’hibernation et que ce data center aura été jugé obsolète.

L’ordinateur IBM Watson, au terme d’une réflexion de près de 213 microsecondes, a décidé d’abandonner l’enquête sur le meurtre, considérant être dans une configuration comparable à celle du roman Le Crime de l’Orient-Express, dans son édition Tweetée1, où, selon le rapport fourni par Watson, « le nombre de personnes morales ou physiques disposant d’un mobile fort mais d’aucun alibi est trop élevé pour permettre d’établir une culpabilité unique, et prouve surtout que l’individu assassiné a bien cherché ce qui lui est arrivé, en se faisant d’innombrables ennemis et en signant n’importe quel contrat sans le lire ».

Conformément au récent règlement européen sur le droit à l’oubli flash, cet article disparaîtra d’Internet huit minutes après le début de son affichage.
Vous risquez des poursuites graves si votre Kinect 13 constate, au vu de votre activité cérébrale, que vous êtes en train de tenter de mémoriser les informations que contient l’article ou, bien entendu, si vous êtes pris en flagrant délit de tenter de la débrancher ou que vous avez le projet de le faire.

  1. @AgathaChristie : Un riche américain est tué par douze coups de couteau dans un train, un nommé poireau découvre que le coupable était douze comme par hasard. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *