Sécurité routière

20% de morts en plus sur les routes pour juillet 2015. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui juge ce chiffre inadmissible, annonce qu’il va sévir et se montrer plus répressif envers les mauvais conducteurs.
Une fois de plus, on fait un exemple en punissant injustement ceux qui ne sont pas morts sur les routes ! Ne serait-il pas plus équitable de s’en prendre aux morts, par exemple en revendant leurs organes à des sociétés d’alimentation pour chiens et chats, en éparpillant leurs restes, en les enterrant dans des fosses communes ou avec une pierre tombale qui signale qu’ils étaient de mauvais conducteurs ?
Je propose, hein, j’ai pas la solution à tout.

Une réflexion sur « Sécurité routière »

  1. Mais il existe un bien meilleur usage de ces organes, puisque les victimes de la route sont de gros fournisseurs de transplants, au point que l’effondrement de la mortalité routière, – 80 % en quarante ans, génère une pénurie d’organes, et incite à développer des solutions artificielles. Et ce que je dis-là n’est même pas faux, en plus.
    Quant aux monuments aux morts, ils existent déjà : http://worlddayofremembrance.org/galleries/memorial-gallery/monuments/ Bon, pour l’heure, c’est en hommage aux victimes innocentes, mais ce n’est qu’un début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *