Bientôt le bac, révisons la biologie

La biologie est la science du vivant. À l’école, on parle désormais de sciences de la vie et de la terre. Pour les baccalauréats littéraires, cette discipline n’est plus étudiée en classe de terminale, parce que les littéraires s’en fichent de la vie, ils préfèrent rester le nez dans leurs livres. Cependant, en classe de première, on leur a appris le fonctionnement de la vue, car ils ont vocation à être myopes, et, afin de les aider dans leur future vie amoureuse, on leur a appris à distinguer un homme d’une femme du premier coup d’œil, y compris si ceux-ci ne portent pas de vêtements qui permettraient de déterminer leur sexe biologique.
En série scientifique, les élèves apprennent en sus que les volcans crachent du feu, que l’ADN est une méthode pour attraper les méchants et expliquer pourquoi on a telle ou telle couleur d’yeux, que les plantes poussent quand on les arrose, que la tectonique des plaques n’est pas une danse, que la sclérose en plaques est une maladie et que les plaquettes sanguines sont encore autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *