Les rôles

Lu dans Direct Matin du vendredi 29 mai 2015 (#1698), page 12. On apprend qu’une parisienne de quarante-trois ans a été condamnée à trois ans de prison et 200 000 euros d’indemnisation pour avoir maltraité son compagnon de 37 ans, rencontré sur Internet, après que ce dernier ait perdu son emploi.

le_role

Je me demande ce qui est le plus angoissant ici : que le procureur considère que le rôle naturel de l’homme est d’être bourreau et celui de la femme, victime, ou bien que les statistiques lui donnent raison.

Une réflexion sur « Les rôles »

  1. Il est aussi fort possible que ses propos soient mal rapportés. J’avais surtout entendu sur cette affaire que les rôles étaient inversés « par rapport à la majorité des cas traités ». La place laissée à cette affaire étant d’ailleurs sans commune mesure à celle accordée aux femmes battues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *