Félix Fénéon

Le grand Félix Fénéon entre dans le domaine public en 2015. Je ne pense pas que ses œuvres aient beaucoup pâti de l’avidité de ses ayant-droits, un compte Twitter a par exemple impunément publié l’intégralité de ses Nouvelles en trois lignes, des faits-divers racontés avec une concision parfaitement adaptée à Twitter. Les critiques de Fénéon sont à lire, aussi, le bonhomme a accompagné les Nabis et surtout les néo-impressionnistes. Ici, son très beau portrait par Félix Vallotton :

Félix_Fénéon_Editing_La_Revue_Blanche_1896

Ce qui me rappelle une anecdote familiale : mes arrière-grands parents connaissaient Fénéon, et se sont un jour rendus chez lui avec mon grand-père. Fénéon lui a offert une esquisse par Seurat (qui, dans mon imagination, est devenue une esquisse pour le Dimanche après-midi à la Grande Jatte, mais il est probable que j’aie inventé ça). Mon grand-père a accepté avec joie, mais ses parents l’ont regardé avec un air sévère : c’était un trop beau cadeau, il convenait de le refuser poliment.
Ce qu’il a dû faire.
Il faut que je lui demande, à l’occasion, de me re-raconter cette histoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *