Communiqué officiel

Maître Saint-Quentin, avocat commis d’office auto-désigné de Monsieur Richard Rivière, dit « Dick Rivers » signale par le présent communiqué que, contrairement à ce qu’affirme une rumeur persistante, Dick Rivers et BitTorrent sont deux marques distinctes et que si M. Dick n’a à ce jour pas signé la pétition de la Sacem en faveur de la loi Hadopi, c’est parce qu’il était absent de l’hémicycle pour raisons personnelles ce jour là.
Il n’y a absolument rien de suspect dans cette affaire.

Par ailleurs, M. Rivière refusera désormais de donner des conseils relatifs au téléchargement et à l’installation du logiciel BitTorrent par téléphone, cette activité ayant par trop pris le pas sur ses activités de chansonnier et de chauffeur de taxi.
M. Dick tient à faire savoir que la récente lourde condamnation des créateurs du site The Pirate Bay en Suède n’a aucun lien avec cette décision et qu’il est avant tout victime d’un coup de fatigue consécutif au surmenage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *