Profitez-en, après celui là c'est fini

Claude Closky, 8002-9891 Mac/Val

mars 19th, 2008 Posted in Cimaises, Dans la boite-aux-lettres

La première exposition rétrospective (près de vingt ans de travaux) de Claude Closky, au Mac/Val, du 28 mars au 22 juin 2008.

Le Mac/Val se trouve Place de la Libération, à Vitry-sur-Seine. Il est ouvert tous les jours de 12h à 19h sauf le lundi. Nocturne (21h) le jeudi.

Accès en bus (183, 180 ou 172), arrêts Musée Mac Val ou Henri de Vilmorin, accessibles depuis les station de métro Porte de Choisy (Ligne 7) ou Louis Aragon (Ligne 7) ou depuis les gares de RER Vitry-sur-Seine (RER C) ou Maison Alfort/Alfortville (RER D).
Pour éviter le bus : descendre à la station de métro Villejuif-Paul Vaillant Couturier (Ligne 7), puis marcher (20 minutes).
Accès en voiture : pas écologique. Ne prenez pas la voiture. Ça sent mauvais, c’est dangereux, c’est bruyant et c’est presque toujours laid.

Claude Closky, 8002-9891 Mac/Val

  1. 5 Responses to “Claude Closky, 8002-9891 Mac/Val”

  2. By Wood on Mar 19, 2008

    Et en vélo ?

  3. By Jean-no on Mar 19, 2008

    En vélo en général c’est comme à pied, sauf qu’on roule sur les trottoirs quand on est en sens interdit et sur la chaussée le reste du temps.

  4. By Wood on Mar 24, 2008

    Je voulais dire que tu n’explique pas comment s’y rendre en vélo.

  5. By Jean-no on Mar 24, 2008

    Ben, voilà, en vélo c’est un peu comme à pied. Enfin si je dis les routes, ça devient comme la voiture. Ce qui reviendrait à dire aux gens comment on y va en voiture, et ça, on ne m’y prendra pas.

  6. By VENCE on Déc 26, 2010

    Vous pouvez trouver un article sur l’exposition collective avec Claude Closky à la galerie Laurent Godin sur http://blog.paris3e.fr/post/2010/12/20/Christmas-Show-a-la-galerie-Laurent-Godin

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.