Profitez-en, après celui là c'est fini

Charmantes petites filles

novembre 27th, 2011 Posted in indices, Interactivité, Pas gai

Florence, ma cadette, passe un temps certain chaque semaine sur Ohmydollz. J’avais aperçu ce site du coin de l’œil : dessin mignon, un peu manga, un peu Bruno Bellamy1, jeu de poupées-mannequin associé à un forum de discussion.

La présentation du site résume son fonctionnement comme ceci : « Ohmydollz est un divertissement à la croisée d’un site de jeu et d’un site communautaire. Les joueuses s’occupent de leur dollz, leur poupée virtuelle, en la personnalisant : couleur de peau et des yeux, coiffure, look, etc. Au fil de sa progression, la Doll devra soigner son look, dévaliser les boutiques et pourra même participer à un super défilé de mode ! Elle pourra aussi montrer ses talents de séductrice et vivre de nombreuses petites aventures qui lui permettront peut être de devenir la Doll la plus célèbre du jeu ». Ce jeu a quatre ans et rencontre un succès important, au point d’être devenu une des premières communautés de pré-adolescentes sur Internet — l’éditeur, Feerik2, revendique « quinze millions de joueuses ».

Je ne suis pas vraiment le cœur de cible de ce genre de site, je n’y avais donc prêté aucune attention particulière, jusqu’à ce que ma fille me rapporte une controverse : une participante a créé sa poupée en se donnant le pseudonyme « Raciste2 », accompagné d’une description sans ambiguïté que je préfère ne même pas reproduire ici.

Cela a déclenché une logique avalanche de protestations. Certaines menacent de saisir la HALDE, d’autres s’empressent de signaler l’affaire aux modérateurs du site, et d’autres encore se lancent dans des réponses qui laissent penser que leur compréhension de la définition du mot « racisme » est assez médiocre :

Au fil de la lecture de cette page, on est un peu mal à l’aise face à l’étrange mélange des genres : des dessins mignons, un peu puérils, qui servent d’avatars pour des dialogues insultants, parfois orduriers, intercalés par d’autres totalement indifférents au débat mais cherchant à obtenir un avantage de la part de la titulaire de la page :

(l’intervention qui précède signifie en substance : « je te promets de te donner des points si tu m’en donnes toi aussi »).

Un petit extrait de la conversation — qui s’étend sur cinq pages :

Certains propos sont complètement incompréhensibles, entre l’orthographe, le vocabulaire vernaculaire et les codes intrinsèques à la génération et au support.
La plupart des messages sont des réactions assez fortes et plutôt saines à la provocation d’origine, mais certains viennent au contraire l’appuyer :

Ça fait un peu drôle, tout de même, d’imaginer des préoccupations pareilles, et une pareille dose de haine sordide, parfois, dans la tête de gamines, et sous le masque avenant de poupées kawaii.

En envisageant de créer un compte sur Ohmydollz pour aller suivre toutes ces conversations, j’ai pensé à une campagne paranoïsante de l’association Action Innocence, qui montrait des petits blondinets aux yeux vides dont le visage servait à masquer la figure sombre d’hommes adultes : et si les enfants que l’on croise sur Internet n’étaient en réalité que des adultes mal intentionnés ? En me rappelant de cette publicité je me suis dit que non, à quarante-trois ans, je ne pouvais pas décemment me faire passer pour une pré-adolescente.

Ici, les intervenants les plus âgées sont de jeunes adultes (j’ai lu jusqu’à vingt-deux ans comme âge annoncé mais la manière de s’exprimer semblait indiquer un âge nettement inférieur) et je doute qu’il s’agisse d’une imposture. Comme dans un bon film d’horreur, les monstres sont donc des petites filles !
La bêtise et la méchanceté qui s’étalent sont dérangeantes, mais Internet, ou le jeu Ohmydollz (dont ces échanges sont peu représentatifs, me dit ma fille) ne sont sans doute pas déterminants ici, et ne font que servir de déversoir (ce que l’anonymat propre à ce genre de sites, certes, favorise) pour des idées nées ailleurs et qui s’expriment sans doute aussi sous les préaux des cours d’école. Ce qui est positif, je l’espère, c’est que ces provocations suscitent à leur tour des confrontations de point de vue argumentées qu’un échange d’injures ne permet pas toujours dans la « vraie vie ».
Néanmoins cette banalisation du racisme est assez sombrement pathétique.

  1. Bruno Bellamy dessinait des pin-ups cartoon et girondes (mais tout ce qu’il y a de chastes) dans le journal ST-Mag, que lisaient les possesseurs d’ordinateurs Atari ST au milieu des années 1980. Cette intervention incongrue dans un journal d’informatique participait à la personnalité du magazine, qui a existé pendant une douzaine d’années, c’est à dire longtemps après qu’Atari ait cessé de produire des ordinateurs. Bruno Bellamy dessine toujours, bien sûr, on le croise notamment sur Internet. []
  2. Feerik est une start-up de Montpellier qui produit une quinzaine de jeux en ligne, parmi lesquels Élevez un dragon, Eredan, Mafia Rox, Tara Duncan et Poney Vallée.  []
  1. 17 Responses to “Charmantes petites filles”

  2. By ianux on Nov 27, 2011

    Oula, chastes, chastes, les bellaminettes étaient complètement sexy oui, j’en garde un souvenir ému…

    Sinon pour avoir un aperçu (certes biaisé « for the lulz ») du niveau de nos congénères, un petit tour sur http://www.zeros-sociaux.fr/ est édifiant, dans la forme (mention spéciale pour l’orthographe, proprement terrifiante) comme dans le fond (le communautarisme – bel euphémisme – apparaissant comme une valeur standard pour la jeunesse française). On passe facilement du rire aux larmes, selon l’humeur, le moral du jour ou la foi que l’on peut avoir dans le genre humain.

  3. By Wood on Nov 27, 2011

    Ah, moi j’ai croisé Bruno Bellamy plus tard, quand il dessinait des « Bellaminettes » dans Casus Belli.

    Sinon, c’est sympa de me rappeller que s’il y a une chose dont je suis heureux dans la vie, c’est bien de n’avoir jamais plus à être un adolescent.

  4. By abelthorne on Nov 27, 2011

    Ce n’était effectivement pas propre à ST Mag : en-dehors de Casus Belli, il y en a eu dans le magazine Joystick au début des années 90.

  5. By Jean-no on Nov 27, 2011

    @abelthorne : oui, mais ST Mag était un journal d’informatique, pas de jeux. Et à ma connaissance c’est là que Bellamy a vraiment commencé. Moi aussi j’ai une anecdote. Mon petit frère faisait un stage chez pressimage à l’époque de ST Mag, du coup Bellamy lui avait filé des tas de photocopies de ses croquis.

  6. By jiemji on Nov 27, 2011

    Raciste2… donc il doit y avoir une raciste1 ?

  7. By Jean-no on Nov 27, 2011

    @jiemji : je suppose…

  8. By fred on Nov 28, 2011

    et t’as pas l’impression que c’est des sbires du FN qui s’en vont faire les questions-réponses sur des sites à la mode ?

  9. By Jean-no on Nov 28, 2011

    @fred : des employés du FN, je ne pense pas, ce serait trop facile de remonter jusqu’à eux et puis ça n’est pas spécialement la ligne actuelle du parti ni ses préoccupations. Des sympathisants : probablement. Mais on peut se sentir sympathisant d’un parti politique à quinze ans, donc ça ne signifie pas forcément qu’il y ait imposture. Et par ailleurs, même s’il y avait une ou deux personnes venues faire de la propagande, je doute que des dizaines de comptes soient créés sur ohmydollz pour faire causer des militants fachos entre eux. Ceci dit ce serait assez amusant, et après tout, pas insensé puisque tant que les modérateurs ne sévissent pas fortement, ce genre d’endroit devient une zone temporaire d’autonomie pour exprimer des idées censurées ailleurs.

  10. By Incanus on Nov 28, 2011

    En dehors du sujet de l’article en lui-même, je dois dire que ce genre de site censé s’adréssé aux filles, me terrifie: il joue à fond sur le registre sexiste, le gros stéréotype bien gras.

    Du rose partout, l’avatar passe son temps à choisir ses fringues, son maquillage, à faire du shopping, mais au secours quoi! Retour 60 ans en arrière. Pendant ces temps, les petits garçons jouent à WoW ou à des jeux de gestion galactique sur navigateur oueb…Après on ira s’étonner que les moeurs ne changent pas.

    Je conçois bien que ce soit difficile d’interdire à ses enfants, une fois découvert, la pratique de ce genre de sites, mais la médiocrité et la dangerosité du bouzin en terme de formatage mental font froid dans le dos.

  11. By Jean-no on Nov 28, 2011

    @Incanus : Feerik produit un jeu apparemment ambiance « GTA » cartoon, nommé Mafia Rox. « pour les garçons », quoi. Effectivement, c’est effrayant, si on considère que les enfants sont des éponges et si on considère qu’ils sont dupes du formatage (du reste je ne sais pas si le site apporte quelque chose de neuf à cette problématique qui est aussi celle des poupées Barbie). J’en ai discuté avec ma fille justement, qui se défend en disant tout d’abord qu’elle ne se sent ni dupe ni formatée, et qu’elle ne croit pas que la vie d’une fille doive consister à vivre dans le rose, les vêtements et shopping, et ça n’est effectivement pas du tout son genre. Du reste elle ne fait pas que ça de ses journées, elle joue aussi à des jeux d’ « heroic fantasy » comme Morrowind, à des jeux de gestion comme les Sims et Sim City ou à des jeux d’arcade divers. J’ai l’impression que si elle reste sur ce jeu, c’est surtout pour la même raison qu’on ne lâche pas les pokemon : les personnages que l’on crée progressent (gagnent des points dans une simili-monnaie) et on peut toujours se demander jusqu’à où on arrivera à monter…
    Je pense que quand on est adulte, on a une légère tendance à surestimer la perméabilité d’autrui (et notamment des enfants) au formatage, et à sous-estimer sa propre influençabilité :-)
    Reste que je trouve ce jeu assez moche et sucré.

  12. By Wood on Nov 28, 2011

    « elle ne se sent ni dupe ni formatée »

    Ben évidemment ! Tu connais beaucoup de gens qui se sentent dupes ou formatés ?

    si les gens s’en rendaient compte, le système ne fonctionnerait pas.

  13. By Kimio on Nov 28, 2011

    Est-ce que cet exemple ne démontre pas qu’Internet offre de nouveaux forums de participation et de débats politiques sur des plateformes dont la politique est loin d’être l’objet premier.

    L’inscription du profil « racisme2 » ouvre au débat, et je suppose qu’il y a d’autres interventions beaucoup plus argumentées que celles citées dans cet article.

    Plutôt que de crier au racisme généralisé ou au niveau pathétique de certaines interventions, on peut également analyser cette controverse comme un bel exemple de transformation de a plateforme Ohmydollz en un lieu de socialisation politique des jeunes adolescentes.

  14. By Jean-no on Nov 28, 2011

    @Kimio : je dirais que les autres interventions ne sont pas beaucoup plus intelligentes, tout le monde est dans la réaction épidermique en fonction de ses opinions sur le sujet : menaces, insultes, etc.
    Je n’ai pas le courage de fouiller le site pour voir à quel point ce genre de chose est courant, si ce n’est qu’un groupe très réduit de personnes qui y participe, etc. Mais je pense que ça vaudrait le coup que des anthropologues ou des sociologues se penchent dessus, c’est sûr.

  15. By Jean-no on Nov 28, 2011

    @Wood : c’est vrai que la plupart des gens hésitera à se considérer comme « dupe » ou « formaté ». Mais tout le monde n’accepte pas de réfléchir au sujet…
    Reste que pour démontrer l’existence d’une manipulation, il faut constater ses effets… Dans le cas, je ne sais pas si on peut en observer.

  16. By cultive ton jardin on Nov 30, 2011

    Souvenir lointain: peu après l’évacuation de Bizerte, une copine de 15 ans, « rapatriée » de Tunisie, parlant des arabes: « Ces gens-là! quand j’apprends qu’il y en a un qui se fait tuer, je saute de joie ».

    Mais bien sûr, les adultes nous tenant très à l’écart de leurs conversations sérieuses, nous étions bien moins engagées dans les thèmes d’opinion. Et notre orthographe, sans être parfaite, était meilleure.

    Après, les enfants répètent souvent sans comprendre précisément: mon fils de quatre ans, brouillé avec un copain cambodgien (« c’est un arabe! ») et devenu copain avec un autre, Tunisien (« lui, c’est pas un arabe ». A fallu lui expliquer que « arabe » n’est pas une insulte. Et incidemment, que le plus « arabe » des deux, hein…

  17. By Corentin on Nov 30, 2011

    Hahaha très bon article ! Toujours un plaisir de vous lire.

  18. By lael on Déc 11, 2011

    bonjours, j’ai 25 ans et je joue sur ohmydollz. Cela fait plusieurs années que j’ai une poupée virtuelle et j’apprécie cette ambiance visuelle « sucrée », ainsi que la possibilité de « jouer à la poupée » sans qu’il y ait de violence (pas de monstres à abattre ou je ne sais quoi). ça ne m’empêche pas de jouer aussi à des rpg et autres jeux de constructions/civilisations, où il y a toujours des ‘ennemis’ d’une manière ou d’une autre (et donc OMD amène un peu de douceur à ce niveau là).

    Il est vrai que la moyenne d’âge semble très basse, et je me désole souvent du niveau de comportement totalement immature des joueuses, sans parler de « l’ortografe ». Là dessus l’équipe me semble gérer tout ça très admirablement (ça fait longtemps que j’aurai rendu mon tablier). Et je ne pense pas que l’équipe cherche à stigmatiser le côté « fille », je pense que ce sont des adultes consentants qui regardent ça avec bienveillance. Par exemple ils suivent les modes et n’hésitent pas à proposer des tenues gothiques, aventurier, fantasy, modernes… On trouve des pantalons, pas que des robes lol Leurs autres jeux étant un poney virtuel (ça j’ai pas essayé mais ça me semble coller tout à fait dans ce retour à l’enfance gentillet), un jeu de magicien (que j’ai suivit pendant un temps, pareil pour le côté bon enfant, et dont je suis parti lorsque l’ambiance graphique a viré « dark ») etc…

    Cette polémique raciste ne me surprend pas, même si cela me semble être une exception. Comme vous dites à la fin de votre article, c’est malheureusement assez courant sur le net. De là à y voir des personnes âgés se faisant passer pour des jeunes afin de semer le trouble, j’en sais rien, ça me laisse perplexe. Peut être y’a t’il en effet des personnes plus âgés physiquement -mais pas au niveau de la maturité- et qui ne le disent pas.

    En tout cas ça ne m’empêche pas d’apprécier ce jeu comme un petit bonbon qui me fait plaisir de temps en temps. Sans que je passe du temps sur les commentaires ou le forum, parce que là l’immaturité est vraiment pénible.

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.