Profitez-en, après celui là c'est fini

Filmer dedans

janvier 23rd, 2011 Posted in Filmer autrement

Pierre Lecourt (Blogeee.net) est parti à Las Vegas couvrir le Consumer Electronic Show, qui est la plus grande foire d’électronique grand public au monde. Il y est surtout allé pour voir les produits qui se rapportent à ses sujets habituels, comme les netbooks et les tablettes, mais je lui ai demandé de noter pour moi les gadgets nouveaux et intéressants aperçus dans le domaine de l’image numérique.
Il a vu des jouets-caméra (notamment des voitures HotWeels, par Mattel), notamment, mais il m’a surtout dégoté ce gadget ahurissant :

Il s’agit d’un endoscope familial fabriqué par la société Able Eye, située à Zhengzhou. Connecté à un ordinateur par son port USB, cette caméra permet la consultation médicale à distance ou l’automédication extrème.
Grâce à ses embouts adaptés, l’appareil permet de visiter diverses cavités du corps humain : nez, gorge, etc.

Le démonstrateur, m’a dit Pierre, se contentait de visiter un petit tunnel formé par ses doigts repliés sur sa paume. On doit aussi pouvoir se servir de cet appareil pour visiter toutes sortes de cavités — l’intérieur d’une fourmilière par exemple.
Ce gadget sérieux vaut une centaine de dollars.

  1. 6 Responses to “Filmer dedans”

  2. By solnce on jan 23, 2011

    « etc. » :)

    Plus sérieusement, pour un particulier c’est idiot (comment peut-il interpréter ce qu’il voit), par contre en cabinet de ville c’est loin d’être sot. Le médecin prend une image, bien plus lisible que ce que permet son otoscope habituel, l’envoie pour avis à un spécialiste, etc.

    Pour que ce soit vraiment drôle pour un particulier, il faut fixer la caméra au bout d’un tuyau souple, flexible grâce à trois câbles. Et là on peut visiter tous les interstices rigolos. Je parle des fourmilières, taupières, plomberie, moteurs, etc., bien entendu.

  3. By Jean-no on jan 23, 2011

    On peut imaginer qu’une partie de l’acte médical soit réalisé par Internet dans l’avenir, ceci dit l’endoscopie réclame, je suppose, un certain savoir-faire.
    Bientôt, des sites de partage de vidéos médicales faites maison ?

  4. By solnce on jan 23, 2011

    L’endoscopie réclame en effet de sérieuses compétences, déjà pour obtenir un examen exhaustif et des images lisibles (c’est loin d’être facile, c’est tout un apprentissage), et surtout pour ne pas achever le patient. Vous imaginez un courageux qui décide de découvrir par lui-même d’où viennent ses crachats sanglants, et qui explose ses varices œsophagiennes ? C’est bien simple : il repeint ses murs en rouge.

    Et de toute façon l’endoscopie ne consiste pas seulement à obtenir de jolies images, mais aussi à appliquer des actes curatifs, et là faut bien un médecin sérieusement formé et entrainé.

    Je ne pensais pas vraiment à de l’endoscopie en fait, même pas en cabinet de ville. Plus modestement à des examens ORL. Aller au delà est à mon humble avis déraisonnable.

    Bref, si ces jouets se répandent, on n’a pas fini de rigoler, aux urgences.

    Maiiiiis encore une fois, en version « je suis un petit ver et je me faufile partout dans le sol », ça m’intéresse.

  5. By solnce on jan 23, 2011

    « Bientôt, des sites de partage de vidéos médicales faites maison ? »

    Vous imaginez ce que certains feront avec des chats ? O_o

    La photocopieuse semblera douce à côté.

  6. By Pierre Lecourt on jan 23, 2011

    Tu ne l’a pas relevé alors je le fait, au second plan de la première photo, le détail amusant sur place : Une boite e lingettes désinfectantes. Je n’ai pas bien compris pourquoi elles étaient là à vrai dire, il n’y avait pas de « cabines d’essayage » sur place. Mais ça faisait un peu peur…

  7. By Jean-no on jan 24, 2011

    @Pierre : si si, j’avais vu, mais c’est vrai que je ne l’ai pas évoqué.

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.