Profitez-en, après celui là c'est fini

Mes jeux (10) « Jamais plus ! » par Jean-Philippe Garçon

juillet 12th, 2010 Posted in Invité, Mes jeux

(le dernier blog invite Jean-Philippe Garçon pour la série Mes jeux)

Mes souvenirs des jeux informatiques sont curieusement vagues, un peu comme si je préférais les oublier. Je me souviens par contre qu’au tout début des années 1990, je détestais, sans les connaître aucunement, les ordinateurs. Mais voilà, pour que notre journal associatif se fasse dans de meilleures conditions qu’en sous-traitant le texte à une opératrice PAO, il fallut bien se résoudre à se procurer un ordinateur. Le frère d’un ami qui travaillait dans ce monde-là se chargea avec un vif plaisir de nous faire entrer dans l’ère numérique. C’est ainsi qu’un beau matin, je me retrouve avec le dernier cri de la technologie de l’époque : un 486 DX 66 flambant neuf avec son écran 14 pouces plein de couleurs. S’ensuivent de longues séances d’initiations sur Xpress, Photoshop et consorts et voyant mon désarroi devant la machine, le monsieur à la bonne idée de me dire qu’on peut aussi y passer du bon temps grâce aux jeux… Malheur, l’ordinateur est dans ma chambre, mes nuits vont devenir courtes. Après Wolfenstein 3D, SimCity et quelques jeux sportifs très bitmap, ne voilà t-il pas qu’il m’installe un jeu « génial, tout nouveau, incroyablement réaliste, prenant »… C’est Alone in the dark.

Effets sonores saisissant, ambiance horrifique percutante, mouvements de caméra déstabilisant, action et réflexion… Combien de nuits passées pour arriver enfin à la fin du jeu puis le refaire en un quart d’heure, c’est sûr, après c’est beaucoup plus facile et on a eu largement le temps de s’entrainer en se plantant sans cesse des nuits durant avant que l’aube ne se lève. D’autres jeux dont j’ai purement oublié les noms se succèderont, des Doom, des doom-like, des Tycoon, des jeux installés et effacés au bout d’une heure à peine, il y a un côté drogue dans tout ça et je m’y enfonce. Mon temps libre, mes nuits et ma vie sociale en prennent un coup. Quand arrive un jour ce qui sera mon dernier jeu mais je ne le sais pas encore : Half-life. Condensé technologique de quasiment TOUT ce qui a défile sur mon écran avant : ambiance effrayante, sons et musiques déstabilisants, game play royal, un jeu vraiment « génial, tout nouveau, incroyablement réaliste, prenant »… Je plonge dans l’addiction, j’en viendrai au bout quoi qu’il arrive, je ne dormirai plus s’il le faut. Les semaines s’écoulent, je bute sur LE dernier indice pendant au moins 3 semaines. Comment j’allais deviner que dans ce jeu « incroyablement réaliste », un ventilateur géant pouvait me projeter au plafond -fragile- et qu’une manette se situerait dans un pareil endroit ? Je passe enfin dans « l’autre monde » de Half-life ou je végète encore une bonne semaine sur un micro-astéroïde pelé sans savoir quoi faire à part me jeter dans le vide, sans qu’on m’entende jamais crier, quinze fois par nuit, presque par dépit. Je finis enfin le jeu, bon ben oui voilà, quoi, c’est fini…

Là, j’essaye de calculer précisément combien de temps j’ai passé dessus… J’ai ma réponse et c’est finalement plus effrayant qu’un niveau secret de Blood ; j’efface aussi sec le jeu, les autres, je range les rares autres qui trainent dans un carton, hop au fond d’un placard. Il doit aujourd’hui me rester dans un coin d’étagère une version lower price de Duke nukem 3D pleine de poussière, une version cadeau — offerte avec un écran — de SimCity 3000 perdu dans un carton de Converse plein des CD « offerts » des revues informatiques ainsi qu’une vieille version de Doom trafiquée avec des pac-man, égarée sur un cd également égaré….

et c’est sûr, ha ha je suis coooomplètement guéri, plus jamais on ne m’y prendra à perdre autant de temps sur ces chimères électriques.

Mais j’ai peur qu’un jour tout cela revienne, un moment d’inattention, le souvenir d’un jeu qui lui m’a vraiment plu… si un jour je replonge, c’est sûr, ce sera la faute à SimCity 2000.

  1. 2 Responses to “Mes jeux (10) « Jamais plus ! » par Jean-Philippe Garçon”

  2. By DS on Juil 12, 2010

    Peur de retomber dans les jeux? Au fait, Half-life2 est très fort niveau ambiance; frissons dans le dos garantis…

  3. By 6P on Juil 12, 2010

    Ha ha plus jamais, je suis vacciné maintenant.

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.