Profitez-en, après celui là c'est fini

Publicité animée

mai 14th, 2010 Posted in Non classé

Les panneaux publicitaires animés « numéri-flash » commencent à être massivement déployés dans le métro parisien… J’en ai vu coup sur coup dans les stations Place Monge et Palais Royal, on m’en a signalé à Pont de Levallois, Iéna, Alma-Marceau, Porte Maillot, Europe, Étienne Marcel (en cours d’installation) et plus généralement « un peu partout sur la ligne 1 ».
La technologie, testée depuis un an à La Défense, avait connu un faux-départ lorsque plusieurs associations de défense des citoyens (contre la publicité ou contre la surveillance) avaient saisi un tribunal en référé. Dans l’attente du résultat du jugement, les écrans avaient été éteints et l’opération, nettement ralentie, d’autant que plusieurs élus parisiens se sont inquiétés du sujet à l’époque.
L’inquiétude provenait essentiellement du fait que dans leur version d’origine, ces panneaux publicitaires embarquaient deux caméras destinées à surveiller les passants, afin de comptabiliser ceux qui regardent les publicités et à chronométrer la durée de leur consultation. Ils sont aussi potentiellement capables de communiquer en bluetooth avec les téléphones portables qui passent à leur portée.

Les caméras ont donc été supprimées, mais il se peut que ce ne soit que temporaire car la commission Informatique et Libertés a récemment rendu un avis au sujet de ce procédé : l’anonymat des spectateurs « regardées » est garanti, selon la Cnil, par le fait que les images captées ne sont pas enregistrées ni transmises à quiconque. La Cnil recommande tout de même que la présence des caméras soit signalée aux passants de manière transparente (lire : Dispositifs d’analyse du comportement des consommateurs – souriez vous êtes comptés, 19/05/2010.)

Pour le reste, ces affiches animées sont des téléviseurs LCD au format Full HD de 70 pouces (90cmx160cm). Le site de Métrobus n’indique pas clairement les tarifs et les modalités d’affichage sur ces panneaux, j’ai l’impression qu’ils ne servent pour l’instant que dans le cadre de campagnes de grande envergure déployées sur de nombreux supports simultanément. La plupart des annonces sont des affiches traditionnelles diffusées sous forme de diaporama numérique. La campagne pour le film « Freddy » (et peut-être d’autres) contient néanmoins une animation.

Lire ailleurs : Les éclats des écrans Numériflash, par Erwan François.

  1. 17 Responses to “Publicité animée”

  2. By sy! on Mai 14, 2010

    J’en ai vu un, à Charles de Gaule qui diffusait une pub animé (pas un simple diaporama) pour le parc de Mickey… C’est vrai que ça attire l’oeil c’est rien de le dire, mais moins que les publicités écrans géants (génant) en 4×3…

  3. By Wood on Mai 14, 2010

    Je m’interroge sur la solidité et la résistance aux dégradations de ces installations.

    Sans parler du vol… Tu crois qu’on peut reconvertir ces engins en écrans de télé domestiques ?

  4. By Jean-no on Mai 14, 2010

    @wood : oui c’est un 70 pouces Samsung, ça vaut une bonne dizaine de milliers d’euros ! Par contre ça ne se démonte pas comme ça, le cadre fait vraiment très robuste.

  5. By Geoffrey Dorne on Mai 14, 2010

    À démonter et à mettre dans son salon ?
    Je me pose la question aussi de l’intrusion au format « écran lumineux » dans notre champ visuel. J’ai déjà bien pensé à la resistance qui en résultera ;-)

  6. By Benjamin Parisot on Mai 14, 2010

    D’accord avec Geoffrey, c’est plus la pollution lumineuse que produit l’écran dans de si petits espaces que le metro. C’est un peu comme si on vous mettait un iPhone en luminosité maximale dans la tête au reveil (désolé pour ceux qui n’en ont pas). Passant devant tout les matins (à la Défense) je pense que si les créas s’y mettent ça va créer des bouchons dans les couloirs.

  7. By Bishop on Mai 14, 2010

    J’ai aussi directement pensé au vol. Et le cadre a beau être robuste, là où j’habite j’ai déjà vu des gens réussir des exploits plus compliqués… On verra bien, mais pour le coup cela va en tenter plus d’un.

  8. By david t on Mai 14, 2010

    quelle plaie quand même…

  9. By Didier on Mai 15, 2010

    Pas étonnant qu’on paye plus cher l’électricité.
    Ça consomme combien, un 70″?… et ça pèse combien?

  10. By Jean-no on Mai 15, 2010

    @Didier : ça pèse lourd, ça c’est certain. Par contre en énergie, je ne sais pas si c’est pire que les supports dits « flash » traditionnels dans lesquels il y a plusieurs néons et un moteur qui fait défiler les pubs.

  11. By PdB on Mai 15, 2010

    Cette manière de faire savoir « souriez vous êtes filmé » est à mettre ne parallèle avec l’interdiction de porter des cagoules (et donc aussi, des voiles pour les femmes, ou les hommes, pourquoi pas ? et les postiches ? et les lunettes de soleil ?…) mise en loi par ce gouvernement dont la honte le dispute à l’ignominie. La collusion des intérêts entre un pouvoir, et singulièrement une personne (ns pour ne pas le nommer qui se montre avec sa nouvelle épouse chez pluto; qui prend des vacances dans la barquette de son ami milliardaire qui met à sa botte l’Afrique et ses exportations, etc etc…) n’en est que plus limpide : république banannière ?

  12. By yoann on Mai 15, 2010

    dans un autre genre: http://www.youtube.com/watch?v=C5yGkUtyVrA

  13. By Didier on Mai 15, 2010

    Vérification faite : 100 kg, consommation 680W. No comment.

  14. By Jean-no on Mai 15, 2010

    @Didier : je parie que le gros de la consommation vient de la ventilation.

  15. By Wood on Mai 15, 2010

    Ah oui, 100 kg ça suppose une certaine organisation, pour ceux qui voudraient s’en embarquer un. Il faut être plusieurs, avoir des outils, une camionnette, etc…

    Reste ceux qui voudront s’amuser à taper dessus pour voir si c’est solide.

  16. By Jean-no on Mai 15, 2010

    @Wood : ça n’a vraiment pas l’air fragile, c’est du très gros verre…

  17. By Jean-no on Mai 16, 2010

    On voit un « numéri-flash » ouvert sur l’excellent blog scriptopolis.fr.

  1. 1 Trackback(s)

  2. Août 19, 2010: Le dernier blog » Blog Archive » Bris de verre

Postez un commentaire


Veuillez noter que l'auteur de ce blog s'autorise à modifier vos commentaires afin d'améliorer leur mise en forme (liens, orthographe) si cela est nécessaire.
En ajoutant un commentaire à cette page, vous acceptez implicitement que celui-ci soit diffusé non seulement ici-même mais aussi sous une autre forme, électronique ou imprimée par exemple.