Théologie ultra-discount

J’apprends qu’un dénommé Jean Robin, calviniste et auteur d’un livre sur l’irréfutabilité de Dieu, lance un défi aux athées en proposant pas moins de cinquante preuves imparables de l’existence de Dieu. Selon lui, ces cinquante questions plongent les athées dans un embarras profond car aucune ne trouvera de réponse autre que « grâce à Dieu ».

Pour ceux que le propos troubleraient effectivement, s’il en existe, je me permets de faire quelques observations :

La Bible

  1. La Bible est le livre traduit dans le plus de langues du monde
    Il paraît, oui. Le Pinocchio de Carlo Collodi le suit de près (avant le Petit Prince de Saint-Exupéry). Est-ce que ça veut dire que Pinocchio dit la vérité ? Est-ce que la vérité s’indexe sur le nombre de traductions ? La Bible est un par ailleurs un livre beaucoup offert : les Gédéons, par exemple, diffusent massivement la Bible en en laissant gratuitement des exemplaires dans les hôtels. 
  2. La Bible est le livre le plus imprimé de l’histoire de l’humanité
    Sans doute1, d’autant que c’est le premier livre imprimé par Gutenberg et qu’il y 2,5 milliards de chrétiens dans le monde.  C’est une preuve de succès, mais pas une preuve de vérité. Les livres de Dan Brown (Da Vinci Code) ont de meilleur tirages que les livres scientifiques sur l’histoire biblique, ça nous renseigne sur les lecteurs plus que sur la vérité contenue dans les œuvres.
  3. Il n’existe aucun autre manuscrit de l’Antiquité que ceux de la Bible qui soient aussi précis et concordants
    L’histoire de la constitution du corpus biblique contredit une telle opinion, mais de toute façon la cohérence n’est pas une preuve. Le Seigneur des anneaux est un ouvrage très cohérent.
  4. Les Prédictions Messianiques de la Bible
    Un messie a été annoncé pendant des siècles, et un gars a dit qu’il était le messie, c’est ça ? En fait c’est mieux que ça, des tas de gens ont dit qu’ils étaient le messie. La prophétie qui affirme que le seigneur (sens du mot messie) régnera sur le monde pendant mille ans reste à accomplir.

Jésus

  1. Jésus est l’être humain le plus connu et le plus influent au monde.
    Sur la durée, c’est possible, mais difficile à estimer. Pour ce qui est de l’influence, Mahomet, Confucius ou Bouddha sont de bons candidats. Des scientifiques comme Newton, Darwin ou Einstein aussi. Pour la popularité, des musicien tels que Michael Jackson ou Elvis Presley ne manquent pas d’admirateurs. Le fait d’être influent n’est pas une preuve de dvinité.
  2. Jésus est différent de tous les autres hommes
    Oui. Il est comme tout le monde, quoi.
  3. Jésus est ressuscité
    On a perdu sa dépouille et des gens ont affirmé ensuite l’avoir revu en vie, mais sous d’autres traits. Un type s’est présenté à sa disciple Marie-Madeleine en affirmant être Jésus, mais elle l’a d’abord pris pour le jardinier2 avant d’accepter cette identité miraculeuse : il fallait vraiment qu’elle ait envie d’y croire pour le voir ! 

Science

  1. La probabilité pour que l’Univers existe est nulle
    La probabilité de l’existence de l’Univers est de 1. 
  2. La probabilité pour la vie existe sur Terre est nulle
    La probabilité de l’existence de la vie sur Terre est de 1. Quant à savoir si c’est un événement unique ou au contraire très répandu dans l’Univers, on ne dispose pas encore de moyen pour en juger, on sait juste qu’il y a 100 à 400 milliards d’étoiles comparables à notre soleil dans notre galaxie, la Voie lactée, qui n’est qu’une petite galaxie parmi des centaines de milliards. Les distances rendent l’observation de planètes extérieurs à notre système solaire difficile, et l’observation de leur éventuelle vie, pour l’instant impossible.
  3. Seul Dieu explique le passage de l’inerte à la vie, de l’absence d’intelligence à l’intelligence, de rien à quelque chose.
    Quand sommes-nous passés de « rien » à « quelque chose » ? S’il n’y avait rien, nous ne serions pas là pour en parler, c’est l’unique certitude.
    On ne connaît pas bien ce qui a permis l’émergence de la vie, mais ça ne signifie pas qu’on doive accepter la première explication farfelue qui nous est proposée.
    Quant à l’intelligence, c’est une des stratégie du vivant pour perdurer. On l’étudie de mieux en mieux. Je ne crois pas que les textes religieux en parlent beaucoup (ni, oserais-je, la favorisent).
  4. La cote est le seul os humain qui se reconstitue quand on l’enlève
    Tous les os se consolident, mais à moins que j’aie manqué une information, aucun ne repousse comme repousserait une plante qu’on a coupée. Les côtes ont comme particularité d’être tenues par des muscles, les muscles intercostaux, qui maintiennent les os fracturés pendant qu’ils se ressoudent, c’est pourquoi il n’y a rien de spécial à faire, pas d’attelle ou de plâtre à utiliser pour empêcher l’os de bouger. Mais quand bien même l’os se reconstituerait, en quoi cela constituerait-il une preuve de quoi que ce soit ?
  5. L’idée du Big Bang est dans la Bible
    Notre vision du Big Bang, jusqu’à son nom, est inspirée par le Fiat lux biblique. Les cosmologues, à commencer par le chanoine catholique Lemaître qui a émis cette hypothèse (mais pas inventé le nom) tentent d’expliquer qu’il est erroné de présenter la chose comme une explosion, le big bang est le passage d’un état concentré et chaud de l’univers à son état actuel, en expansion.
  6. La Bible et la suspension libre de la Terre dans l’Espace
    Je ne comprends pas bien, mais la Terre n’est pas exactement suspendue, j’ai l’impression que vous vous étonnez qu’elle ne tombe pas sur elle-même, ce qui me laisse supposer que votre compréhension de la mécanique céleste est plutôt inférieure à celle de la moyenne.
  7. La Bible et la science de l’Océanographie
    Hein ?
  8. La Bible Parle d’un ancêtre commun
    En fait, de deux.
    La paléontologie quant à elle indique qu’il y a plusieurs branches aux hominidés, dont certaines ont évolué en parallèle et se sont parfois retrouvées (c’est ainsi que certains d’entre nous ont des gènes néandertaliens mais pas tous). Mais surtout il n’y a pas un Adam et une Ève dont toute l’espèce découlerait, d’autant que les hominidés sont eux-mêmes le fruit de l’évolution d’autres espèces de primates.
  9. Le christianisme a donné la science moderne
    Il l’a aussi pas mal combattue, contre la tradition hellénique, qui doit sa redécouverte à des esprits éclairés du monde musulman, notamment. Dans chaque champ religieux majeur on trouve des mouvement anti-scientifiques et pro-scientifiques, mais chaque fois que la science a contredit la religion et que la religion a disposé d’un pouvoir sans partage, la confrontation a été violente.
  10. Plusieurs des meilleures universités au monde ont été fondées par des protestants
    Les fondements de la tradition universitaire sont divers : académies grecques, empire romain d’orient, âge d’or islamique, moyen-âge européen postérieur aux croisades… Et l’on pourrait aussi parler des universités indiennes, chinoises, japonaises, qui sont extrêmement anciennes. Le Protestantisme est plutôt récent à l’aune de cette histoire. Les universités les plus prestigieuses du monde aujourd’hui se trouvent dans des pays anglo-saxons, qui s’avèrent effectivement être liés à la tradition protestante. Mais quand les universités asiatiques les dépasseront en prestige, en déduira-t-on que les religions asiatiques possèdent la vérité ?
  11. Le protestantisme a permis le développement du capitalisme comme nulle autre religion
    Le Protestantisme a indirectement aidé l’athéisme à se diffuser, aussi, en affirmant que chacun devait pouvoir lire la Bible, ce qui a favorisé chez certains l’esprit critique. Quant au capitalisme, le mot a plusieurs acceptions mais le fait semble pouvoir s’accommoder de bien des traditions religieuses. Le sociologue Max Weber reliait capitalisme et protestantisme analyse qui ne fait pas tout à fait l’unanimité, mais même en suivant ses observations, prouver que le capitalisme (dont la valeur humaniste reste à prouver) s’accommode mieux du protestantisme et du confucianisme (ça a été dit aussi) que du catholicisme ou de l’Islam ne prouve pas particulièrement l’existence de Dieu !  

Les publications de l’auteur. La maison d’édition, qui lui appartient, a comme nom Tatamis (Je cite : « un mot universel, identique dans toutes les langues, et qui symbolise notamment la lutte dans le respect des règles » – le mot n’est en fait pas universel mais très japonais, enfin passons) et publie des livres dont les titres me semblent aller dans le sens d’une certaine extrême-droite complotiste identitaire en roue libre : La France n’est plus la France, Pour un monde sans islam, La face voilée du rap, La psychologie de Mahomet et des musulmans, AZF, accident ou attentat ?, Ces grands esprits contre l’islam, Le livre noir de la gauche, Le livre noir de l’écologie, Le libre noir des francs-maçons, Le livre noir des services publics, Pourquoi je vais quitter la France

Israël & le peuple juif

  1. Israël a été créé comme expliqué dans la Bible
    Non, du tout. L’archéologie biblique3 prouve que l’histoire est bien plus complexe que ne le dit le livre et que comme toute nation, Israël a été créée et son passé réinterprété en conséquence. On doute en tout cas de l’Exode de Moïse et du massacre des cananéens qui est réputé avoir permis aux hébreux de recevoir leur terre en héritage : tout ça semble s’être fait bien plus pacifiquement.
  2. Israël est leader mondial des entreprises de High-tech par nombre d’habitant
    C’est définitivement la preuve que… Israël est leader mondial des entreprises de High-tech par nombre d’habitant. C’est tout. La Bible ne parle pas vraiment des entreprises de High-tech.
  3. Israël est le leader mondial dans la lutte contre la désertification
    Cela faisait partie de la communication de ce pays dans ses jeunes années, en tout cas, avec le souci de démontrer que les habitants de la Palestine n’avaient pas très bien entretenu le pays.
  4. Israël est le pays qui compte le plus de scientifiques et de techniciens au sein de sa population active
    C’est possible mais ça ne prouve pas spécialement l’existence de Dieu.
  5. Israël compte le nombre de diplômés par habitant le plus élevé au monde
    Non, c’est le Canada. Mais Israël vient juste ensuite, effectivement.
  6. Israël compte le nombre le plus élevé au monde de publication scientifiques par habitant
    L’Autriche, qui a un nombre d’habitants comparables, produit bien plus de publications scientifiques. Mais peu importe : qu’est-ce que cela prouverait ?
  7. Israël comporte la plus forte concentration de médecins
    Il semble que le record soit là aussi détenu par l’Autriche, avec 5 médecins pour 1000 habitants, contre 3,4 médecins pour 1000 habitants en Israël… ou en France. Mais ces taux ne prouvent pas l’existence de Dieu, juste la prospérité des pays et le souci que les habitants ont d’y vivre en bonne santé.
  8. Israël possède le plus de musées au monde par habitant
    Une telle statistique nous renseigne surtout sur le nombre de musées dans le pays, pas sur l’existence de DIeu. En cherchant sur le sujet, je remarque que l’Islande et la Finlande revendiquent un nombre extravagant de musées par habitant, mais il faut définir ce qu’on entend par « musée », car entre la préservation d’une demeure historique dans un village et un musée du format du Smithsonnian, du Louvre ou du British Museum, il y a un écart important.
  9. Le peuple juif existe et perdure depuis plus de 4000 ans
    Les archéologues parlent plutôt de 3000 ans, ce qui est énorme. De nombreux autres peuples de la même région sont très anciens, comme les persans et les égyptiens. Certains peuples antiques ont changé de nom mais conservent des traits culturels et linguistiques très anciens, c’est le cas des arméniens, des géorgiens, des turcs,… Les civilisations chinoises ou indiennes les plus anciennes que l’on connaisse ont des âges comparables. La plus vieille religion monothéiste encore en activité n’est pas le judaïsme, mais le Zoroastrisme.
  10. Les juifs ashkénazes ont le QI moyen le plus élevé
    Il paraît, effectivement. Les hongkongais et les singapouriens atteignent des scores comparables. Selon certaines études, en tout cas, les athées ont (en moyenne) un QI nettement plus élevé que les croyants (jusqu’à six points d’écart moyen).
  11. Les juifs ont remporté le plus de prix Nobel par habitant
    « Juif » n’est pas un pays, le mot « habitant » n’est donc pas approprié4.
  12. La protection des juifs par les protestants
    Martin Luther considérait revenir à un christianisme plus authentique que celui des Catholiques et se sentait pour cette raison proche des juifs : Jésus était juif, après tout. Mais déplorant que les juifs ne se convertissent pas au christianisme, Luther a peu à peu fait preuve d’un antisémitisme virulent, qui s’exprime notamment dans son pamphlet Des juifs et de leurs mensonges, où le père de la Réforme propose brûler les synagogue, de raser les maisons des juifs, d’interdire la diffusion du Talmud, d’interdire aux rabbins d’exercer, interdire aux juifs de circuler librement, et de confisquer leurs biens ! Cette vision des choses n’est heureusement pas partagée par tous les protestants5. Mais il est vrai aussi que le Ku Klux Klan se réclame des écrits de Luther pour manifester un violent antisémitisme.

La Scandinavie

  1. La Scandinavie est le phare du monde
    Si vous voulez. Comme dans les phares, on s’y ennuie parfois beaucoup. Le taux de suicide est élevé et il y a un nombre considérable de groupes de death metal.
  2. Le Danemark est le pays où on est le plus heureux au monde
    C’est désormais la Norvège. Apparemment, les pays prospères où les gens ont des niveaux de vie plutôt égaux sont ceux où on est le plus heureux. C’est fou, cette coïncidence !
  3. La Scandinavie est la région la plus prospère au monde
    Eh oui, voilà.
  4. La Finlande est le pays où la liberté de la presse est la plus importante au monde
    Ce n’est pas impossible, mais c’est difficile à relier à la question de l’existence de Dieu.
  5. Les pays scandinaves sont 1er au classement des pays les plus libres
    Ce n’est pas impossible mais ça n’est pas une preuve de l’existence de Dieu.
  6. La Norvège est 2ème au monde en PIB par habitant
    En quoi est-ce que le PIB par habitant de la Norvège nous renseigne sur l’existence de Dieu ? C’était le pays le plus pauvre d’Europe (avec le Portugal) avant que l’on ne découvre du pétrole en mer du Nord. La Norvège et le Portugal sont désormais moins religieux, mais plus prospères.
  7. La Finlande a longtemps été 1ère mondiale au classement PISA (éducation)
    C’est la preuve qu’il a longtemps existé une bonne politique éducative en Finlande. Rien de divin là-dedans a priori. Le fait que le protestantisme, religion dominante en Finlande, entretienne un rapport fort à l’éducation, n’est pas une donnée absurde à prendre en compte, mais il n’y a là aucun mystère, juste une vertu culturelle.
  8. La Norvège est le 1er pays au monde en terme d’indice de développement humain (IDH)
    Eh oui.
  9. La Suède est le pays au monde avec le plus faible écart de revenus
    Et le pays le plus athée du monde puisque 85% de ses habitants se déclarent incroyants.
  10. Les pays scandinaves premiers mondiaux en termes d’égalité homme-femme
    C’est indéniable. Le dieu dépeint pas les principales religions monothéistes n’est, notoirement, pas très porté sur l’égalité hommes-femmes.
  11. Les pays scandinaves sont les moins corrompus au monde
    Effectivement, et c’est tout à leur honneur. L’éthique protestante y est peut-être liée, mais pas la foi, puisque les habitants des pays protestants sont nombreux à être athées. Inversement, les pays les plus corrompus du monde font aussi partie de ceux où l’athéisme n’existe pas (officiellement en tout cas, car puni) : Somalie, Afghanistan, Soudan, Nigeria,…
  12. La Suède est le premier pays au monde à avoir donné le droit de vote aux femmes
    Et le premier à le leur avoir repris, puis redonné. Ensuite il y a eu la Corse et la Nouvelle Zélande, qui est le premier pays à avoir maintenu ce droit de vote sans discontinuer. Difficile de voir ce que cela nous apprend sur Dieu.
  13. Le Danemark est avec la Corée du Sud le pays le plus connecté au monde
    Avec 100% des islandais connectés, je crois que c’est l’Islande, mais peu importe, ça ne prouve pas l’existence de Dieu, juste d’une bonne infrastructure des télécommunications et d’un accès favorisé politiquement et vivement souhaité par les populations.
  14. Les pays scandinaves sont les pays les plus démocratiques
    San Marin ou la Suisse sont de bon candidats aussi.
  15. Les pays scandinaves dépensent le moins en médicaments parmi les pays de l’OCDE
    D’accord…, mais… et donc ?
  16. Les pays scandinaves ont la mortalité infantile parmi les plus faibles du monde
    Mais supérieur à Monaco, au Japon ou à Singapour. Difficile d’y voir un lien avec Dieu.
  17. Les pays les plus écologiques sont les pays scandinaves
    Vu de loin.
  18. La Suède (qui comprenait alors la Finlande) fut le premier pays à abolir l’esclavage
    En fait c’est le Danemark, qui comprenait alors la Norvège. Mais c’est très discutable, tout dépend de quel esclavagisme on parle (le roi Solon, en Grèce antique, a aussi aboli l’esclavage). Et surtout, ça ne prouve rien sur Dieu en particulier. À partir de Moïse, la Bible limite la durée de l’esclavage des hébreux (six ans) mais laisse la perpétuité aux autres et n’abolit pas cette pratique. On ne peut donc pas particulièrement relier la religion et l’abolition de l’esclavagisme.
  19. Plus fort taux de syndicalisation au monde
    C’est la preuve qu’on est très syndiqué en Scandinavie. La Bible ne recommande pas particulièrement le syndicalisme.
  20. L’Islande est le pays où l’on publie le plus de livres par habitant
    C’est la preuve que les journées d’hiver y sont longues et que la lecture et l’écriture y sont une occupation bien installée et depuis le Moyen-âge, et que le fait que les locuteurs de l’islandais soient tous islandais force à publier des éditions locales.

Ignorant de l’histoire, de la sociologie, de la géopolitique et même de la théologie, je ne sais pas si ce Jean Robin fait une très bonne publicité au calvinisme dont il se réclame ! Je me demande s’il croit vraiment ce qu’il raconte.

  1. Mais de nos jours, la publication la plus diffusée est le catalogue de la marque Ikéa []
  2. évangile de Jean : Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre ; et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds. Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout ; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. []
  3. Lire La Bible dévoilée, par Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, éd. Bayard 2002., existe aussi en poche (Folio). Ouvrage à la fois sérieux et accessible. []
  4. Mais admettons : si cette affirmation est avérée, elle prouve que l’éducation, l’intelligence et la créativité sont particulièrement valorisées dans la culture juive. Comme dit plus haut, l’intelligence est une des stratégies de survie, et s’il y a bien des gens qui ont eu besoin de trouver comment survivre, au fil des siècles, ce sont bien les juifs. []
  5. Il est même est certain que dans les pays où les membre de l’Église réformée ont été persécutés, comme la France, la défense de la liberté religieuse et la sensibilité au sort des juifs par les protestants ont été grands. []

19 réflexions sur « Théologie ultra-discount »

  1. Fouc

    Quand on décolle vers la Scandinavie, on a vraiment envie de demander « et Dieu dans tout ça ? ». Bref, sur la fin, je suis largué.

    Sinon, il y a de bons passages :

    Jésus est différent de tous les autres hommes
    Oui. Il est comme tout le monde, quoi.

    La probabilité pour que l’Univers existe est nulle
    La probabilité de l’existence de l’Univers est de 1.

    La probabilité pour la vie existe sur Terre est nulle
    La probabilité de l’existence de la vie sur Terre est de 1.

    Répondre
    1. Jean-no Auteur de l’article

      @Yogi : j’ai l’impression que le fond du raisonnement du théologien amateur est de savoir quelles traditions religieuses semblent corrélées à un succès matériel.

      Répondre
        1. Jean-no Auteur de l’article

          @Fouc : ce qui est drôle c’est de se réclamer du calvinisme ainsi que du luthéranisme scandinave, qui sont aujourd’hui deux courants religieux assez rationnels et éloignés des preuves du genre « Jésus m’a donné le succès » des évangéliques les plus dingos…

          Répondre
  2. Jean-no Auteur de l’article

    Je m’auto-commente avec les preuves 51, 51, 53 et 54 que notre théologien a ajoutées à son corpus :

    51. Les USA, majoritairement protestants, sont devenus la première puissance mondiale à partir de rien

    Les US ont une histoire qui est loin d’être mystérieuse. Et quant au « à partir de rien », les amérindiens apprécieront !

    52. Aucun autre livre au monde n’a plus influencé le langage que la Bible, des centaines d’expressions de notre langage proviennent directement de la Bible et sont employées par tous les locuteurs, y compris les athées qui en ignorent l’origine.

    Il est logique que le champ lexical de la religion qui a dominé une région pendant 2000 ans marque la langue contemporaine de cette région.

    53. Le peuple juif est relié à la Scandinavie car de nombreux champions d’échecs sont juifs et le champion du monde est norvégien

    Ceci ne fait sans doute sens que dans le cerveau d’une personne au monde.

    54. Quel autre livre (que la Bible) a été écrit sur plus de 1000 ans par des dizaines d’auteurs ? Qui d’autre que Dieu pourrait permettre l’impossible, qui n’a d’ailleurs pas d’équivalent dans toute l’histoire de l’humanité à ma connaissance, y compris d’autres livres sacrés d’autres religions ? Les auteurs du Nouveau Testament citent abondamment ceux de l’Ancien, et les prophéties de l’Ancien sont prouvées par le Nouveau.

    Les comics Marvel ont sans doute bien plus d’auteurs que la Bible mais ne sauraient effectivement revendiquer mille ans d’existence. Quant au fait que des épisodes des Évangiles répondent à ceux de la Torah, ce n’est pas un hasard, de même que le fait que certains épisodes de la Torah se répondent entre eux n’est pas un hasard, c’est de la littérature (à entendre au sens noble et créatif du mot). L’utilisation des symboles notamment numériques (12 apôtres comme 12 tribus d’Israël, 30 pièces d’argent, etc.) et l’affirmation que des prophéties ont fonctionné est une manière de légitimer le nouveau par l’ancien. Ça se fait beaucoup en politique aussi.

    Répondre
  3. Jean-no Auteur de l’article

    C’est sans fin, cette histoire, je trouve aussi sur le site cinq questions posées aux athées… Qui s’avèrent être la traduction d’une vidéo américaine réputée être « le cauchemar des athées ».

    1. Croyez-vous que quelque chose soit apparu à partir de rien ?

    Non, contrairement à l’interprétation de la Bible qui est souvent faite par ceux qui tiennent la Genèse pour un livre d’Histoire.

    2. Croyez-vous que Jésus n’a jamais existé sur terre ?

    Je me range à l’opinion des historiens qui pensent qu’il a existé, même si l’ont n’a aucun témoignage contemporain des épisodes de son existence, et que les premiers récits extérieurs aux premiers chrétiens sont venus tardivement. Certains problèmes de chronologie ou de cohérence historiques ont amené les historiens à penser que le récit contient des inventions destinées à faire écho à la tradition juive et/ou que le personnage de Jésus peut être inspiré partiellement ou non de prédicateurs antérieurs. Je ne peux pas avoir d’opinion définitive sur le sujet, n’étant ni archéologue, ni historien, ni philologue. Je ne sais pas si celui qui pose la question l’est plus que moi.

    3. Est-ce que vous savez tout ?

    Non, évidemment. Et je ne crois pas que ceux qui ont écrit un livre disant qu’il existe un Dieu qui sait tout et qui est à l’origine de tout aient raison. Je crois en revanche que la vérité est quelque chose qui se cherche, pas quelque chose qui se donne ou qui se détient.

    4. Ne sachant pas tout, comment pouvez-vous être sûr que Dieu n’existe pas ?

    Je suis sûr que les humains (ou en tout cas beaucoup d’humains) ont de longue date un besoin de récits surnaturels, de magie, de sens, et de divinité. Il en résulte une pagaille de mythes sur toute la surface de la Terre. Difficile de prouver qu’ils sont tous faux ou absurdes, mais beaucoup sont exclusifs : si l’on croit que Dieu est unique alors tous ceux qui croient qu’il y a plusieurs dieux sont dans l’erreur. Notons au passage que le monothéisme, pour autant qu’on le sache, est très récent, quelques milliers d’années, avec la réforme du Mazdéisme (religion avec panthéon) devenu Zoroastrime (religion monothéiste, qui a inspiré le judaïsme). Les religions les plus anciennes sont des religions animistes/chamaniques. Au delà de la croyance sincère, intime, les religions semblent surtout avoir une fonction sociale, servant à souder le groupe autour de pratiques et de valeurs.
    En l’absence de manifestation divine claire, il est impossible de déterminer qui a raison et qui a tort. S’il est possible de prouver l’existence de ce qui existe, il est en revanche logiquement impossible de prouver l’inexistence de ce qui n’existe pas (en tout cas si c’est censé être un quelque chose immatériel et impossible à localiser). Ce n’est pas aux athées de prouver l’inexistence de Dieu mais bien aux déistes de prouver l’existence de l’objet de leur foi.

    5. Lequel est apparu en premier :
    – entre le système digestif, la nourriture, les acides pour digérer, la résistance du système digestif aux acides, l’appétit, ou le besoin de chercher de la nourriture ?
    – entre l’envie de se reproduire et la capacité de reproduire ?
    – entre le mâle ou la femelle (parmi les millions d’espèces, y compris l’espèce humaine) ?
    – entre l’os, les ligaments, les tendons, le sang ou les muscles pour bouger les os ?

    Beaucoup des phénomènes décrits se sont construits progressivement et dynamiquement (les uns avec les autres), et le fait que la nature ait emprunté de nombreuses voies et le fait aussi qu’elle ne soit pas toujours si bien faite que ça le démontre assez bien. C’est comme si l’on disait : « qu’est-ce qui est venu en premier dans une voiture, les roues, le pare-brise, la carrosserie ? ». L’automobile a une histoire, elle est le fruit d’une industrie, certains de ses éléments n’existaient pas à l’origine, d’autres ont tellement changé qu’ils n’ont plus rien à voir… Ce qui ne prouve en rien qu’il s’agisse d’une génération spontanée d’essence magique. Normalement, passé la petite enfance, on est capable de comprendre que lorsque l’on voit un objet dans une pièce alors qu’il ne s’y trouvait pas un peu avant, c’est que quelqu’un l’y a amené.

    Répondre
  4. Yogi

    Quelle abnégation 😉
    La seule question qui me paraît intéressante là-dedans est « Croyez-vous que quelque chose soit apparu à partir de rien ? », mais elle est mal formulée car « rien » n’a pas de sens précis.

    S’il s’agit du « néant », alors non. Par définition, rien ne sortir du néant et si le néant avant jamais « existé » alors il n’y aurait toujours que lui.
    S’il s’agit du « vide », alors oui. Le vide quantique, vide de toute matière et de toute énergie, donne lieu à des fluctuations quantiques qui génère, aléatoirement et sans cause, de la matière. La matière surgit du vide, cela résulte de la mécanique quantique et est vérifié par les expériences de laboratoire.

    On peut donc former l’hypothèse non pas d’un « Dieu » éternel, entité extraordinairement complexe et sortie d’on ne sait où, mais plutôt d’un vide quantique éternel, d’énergie zéro, d’où surgissent aléatoirement des univers.
    Les dernières évaluations de l’énergie totale de l’univers, notamment suite à la découverte de l’accélération de son expansion (Nobel de physique 2011) donnent d’ailleurs une valeur de zéro, ce qui tend à confirmer cette hypothèse.

    Répondre
    1. Yogi

      Damned …
      … si le néant *avait* jamais existé …
      … fluctuations quantiques qui *génèrent* …
      Ici on ne se relit pas, paraît-il 😉

      Répondre
  5. m—lilin

    Bon, on est arrivé à quelques fractions de seconde du big bang, et pas encore de trace de Dieu… sachant qu’on ne s’en approchera plus beaucoup, il y a un mur infranchissable, qui restera toujours à peu près incompréhensible parce qu’il échappe au lois de la physique telle qu’on les connaît. Ça ne manque pas d’alimenter les fantasmes des défenseurs de Dieu.

    Et puis ce qui est assez cocasse, c’est que finalement on n’a aucune définition précise et définitive de ce qu’est la vie… alors, l’apparition de la vie… On sait qu’il y a un ancêtre commun, mais ce serait plus une sorte d’éponge, ce qui va obliger : 1. à revoir le fait que Dieu nous a crée à son image ; et 2. à corriger pas mal de peintures pour remplacer Adam et Ève (et donc Dieu) par Bob l’éponge.

    Mais moi, j’ai bien aimé le passage sur la Scandinavie. Une résurgence dadaïste, je pense.
    Et puis, je trouve qu’évoquer la pérennité des civilisation, c’est un peu problématique. La civilisation grecque a-t-elle été remplacée par celles des Romains, ou bien en est-ce une évolution ? Et du coup, la culture européenne est-elle dans cette continuité, tout en ayant accepté l’influence d’une petite secte du moyen-orient ? Qu’en est-il de la Chine, du coup ? Une mutation en 1949, ou un remplacement ?
    Comme pour «la vie», il emploie des mots en restant dans des définitions de l’ordre de l’opinion.

    Répondre
    1. Jean-no Auteur de l’article

      @Stéphane Bortzmeyer : mais tous les os se reconstituent, non ? Je veux bien croire que les côtes ont des propriétés particulières, mais je n’ai jamais entendu dire que les femmes qui s’en font enlever pour des raisons esthétiques (ça arrive !) aient besoin de le enlever à nouveau régulièrement.

      Répondre
  6. Avril

    Jean Robin est un personnage bien connu quand on s’intéresse à l’extrême-droite. Auparavant, c’était un fervent catholique, obsédé par l’islam et sa prétendue progression dans le monde (tandis que celle des différentes sectes protestantes américaines ne l’inquiétait nullement, peut-être a-t-il évolué sur le sujet depuis sa conversion ?)
    Quelques bonnes actions sont tout de même à porter à son crédit : traiter Ardisson de plagiaire en direct à la télé, s’en prendre à Soral et sa bande (ex-bande, plutôt)…
    Je vois qu’il verse à présent dans le comique, bravo Jean, tu es sur la bonne voie ! De plus chacun sait qu’on passe plus facilement du protestantisme (européen) à l’athéïsme, donc tout espoir n’est pas perdu !

    Répondre
  7. enzo33

    Salut Jean-No,
    Nouveau venu sur ton blog, je dois avouer que ce n’est pas si facile d’être en désaccord avec toi, il est difficile d’être plus proche de mes propres positions…
    Je n’ai pas grand chose à commenter sur l’article présent, c’est juste drôle. En revanche, je ferai une observation générale, qui concerne ce billet mais aussi les précédents (notamment ceux sur l’université Paris VIII).
    Compte tenu de ce qu’est aujourd’hui internet, les possibilités que nous avons tous, non seulement d’échanger, mais D’ETRE D’ACCORD sur les sujets qui nous sont chers, sont désormais infinies. J’ai en tête l’exemple de ma mère, qui a de nouveaux amis à chaque fois que je viens la voir, amis qui se trouvent partager les mêmes positions qu’elle, en gros celles de la gauche citoyenne. C’est sans étiquette précise, sauf cette dénomination de « gauche citoyenne », qu’ils ont constitué une liste dans une petite bourgade de 3500 habitants dans un département rural, pour les municipales de 2014. L’une des têtes de liste a fait un blog de campagne, dans lequel il apparaissait que leurs réunions publiques rencontraient un véritable écho. Le jour du vote, douche froide : 270 voix, soit 13% environ, et une reconduction dès le premier tour d’une majorité PS cacochyme aux manettes depuis les années 60 dans la commune. Indépendamment de la qualité des projets proposés, toi, moi, n’importe qui, nous pouvons en toute quiétude avoir notre réseau d’amis, de proches, et refaire le monde avec ferveur. Mais le jour où nous confrontons notre vision du monde à un assentiment général, alors seulement nous découvrons la fragmentation de la pensée. Et les réseaux sociaux, notamment, nous permettent d’échapper à cette réalité.
    Voila pourquoi je m’interroge à tout moment (je suis bibliothécaire) sur le public que je ne vois jamais. Avoir 25% de la commune qui sont inscrits à la médiathèque, c’est bien, mais cela n’occulte pas les 75% restants à qui je m’efforce de m’adresser (ce qui m’occasionne de nombreux échecs). C’est à la lumière de cette réalité que j’examine ton billet sur Jean Robin : les théories exposées, aussi fumeuses soient-elles, s’adressent à un public dont manifestement tu ne fais pas partie (et moi non plus !) mais qui existe.
    Et pour ma part, je ne sais pas comment m’adresser à ce public.

    Répondre
    1. Jean-no Auteur de l’article

      @enzo33 : c’est tout le problème de la bulle d’information, les réseaux sociaux nous renvoient l’effet plaisant que notre entourage est généralisable à la société entière, et puis non…
      En même temps Internet nous donne l’occasion inédite de frayer avec des tas de gens qui se trouvent en dehors de notre sphère, il faut en profiter, et tenter (mais c’est dur !) de le faire en ne préjugeant pas trop de l’intelligence de l’autre, sans condescendance, sans mépris, sans rhétorique irréconciliable d’affrontement… En considérant l’autre comme un individu et en évitant la tendance assez humaine à chercher à regrouper ses alliés et désigner ses ennemis.

      Répondre
    1. Jean-no Auteur de l’article

      @Antoine : la continuité d’un unique peuple juif est une construction historique, tout comme « le peuple français » est une construction historique. Cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas, quand même ! Ni Shlomo Sand, ni les archéologues Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, tous trois connus pour avoir mis en question la légende dans des livres à grand succès, ne nient l’existence d’un peuple juif hein ! (même si c’est ce qu’on lu leurs détracteurs comme leurs soutiens…)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.